Corse Net Infos - Pure player corse



Municipales - Bastia : Polémique sur des demandes de radiation des listes électorales


Livia Santana le Mardi 10 Mars 2020 à 15:39

A 5 jours du premier tour des élections municipales, deux audiences pour des demandes de radiation sur les listes électorales de Bastia se sont tenues mardi matin au tribunal de Bastia. Parmi les noms contestés par les soutiens de Jean-Sébastien de Casalta, on retrouve notamment Didier Maurizi, 25ème de la liste Bastia in Core, et Frédérique Federici, 4ème de la liste de Bastia Forza Nova.



A quelques jours du premier tour du scrutin, les magistrats bastiais devaient examiner 81 demandes de radiation sur les listes électorales de Bastia, à la demande de Marie-Michèle Morganti, soutien affiché de la tête de liste de "Spartimu l'avvene" conduite par Jean-Sébastien de Casalta. 

Les demandes de radiation touchent des personnalités comme Frédéric Hantz, l'ancien entraîneur emblématique du Sporting, ou Frédérique Balbinot, directrice du théâtre de Bastia. Plus marquant encore, elles atteignent des colistiers de certains candidats à cette élection municipale. C'est le cas par exemple de Didier Maurizi, en 25ème position sur la liste de Paul-Félix Benedetti, "Bastia in core", également Frédérique Federici, 4ème de la liste "Bastia Forza Nova" de Filippo de Carlo, ou encore Jo Bonavita qui clôt "Pè Bastia", la liste d'Eric Simoni.
 
Ces demandes d'invalidation ont déclenché une vive polémique sur les réseaux sociaux et la colère de Paul-Félix Benedetti qui a révélé l'affaire : " Jean-Sébastien De Casalta, à travers la main de Marie Michele Morganti, membre de son équipe de campagne, prend le risque de faire invalider la candidature de BastiaInCore. Les tenants de la fraude, de la pression et de l'ancien système claniste bastiais, indignement représentés sur sa liste, reprennent des prérogatives qu'ils n'avaient plus de par le suffrage universel... Mon colistier a une inscription électorale régulière. Ils assumeront leurs responsabilités " 

La radiation d'un nom d'une liste électorale entraine effectivement l'invalidation de la liste entière et, donc, du candidat qui la conduit. Ainsi, ces trois listes auraient été susceptibles d'être invalidées. Ni Paul-Félix Benedetti, ni Eric Simoni, ni Filippo de Carlo, n'auraient pu dimanche participer au scrutin. Devant l'ampleur de la polémique et face à l'effet désastreux sur l'image du candidat qu'elle soutient, la requérante Marie-Michèle Morganti, représentée à l'audience par Me Albertini, a jugé plus prudent de se désister. 

Filippo de Carlo, présent à l'audience, en ressort serein : " Nous n'étions pas vraiment inquiets car nous sommes en règle. Nous avons fait les choses bien et nous avions vérifié tous les papiers de nos colistiers. Je ne pense pas que monsieur de Casalta soit à l'origine de tout cela, mais certains de ses partisans continuent avec leurs vieilles méthodes." 

Les jugements seront rendus les 11 et 12 mars.

La polémique n'a cependant pas faibli sur les réseaux sociaux et a donné lieu à des échanges aigres-doux entre la liste de Pierre Savelli " Bastia Piu Forte Inseme" et Jean-Sébastien de Casalta.

Dans un communiqué, la liste du maire sortant dénonce "des méthodes du passé"


La réponse de Jean-François De Casalta


















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047