Corse Net Infos - Pure player corse

Menaces de mort contre le préfet : D'autres réactions


Rédigé par le Samedi 26 Janvier 2013 à 23:27 | Modifié le Mercredi 6 Février 2013 - 14:54


De nouvelles réactions nous sont parvenues après les menaces de mort adressées récemment au préfet de Corse.


Sauveur-Gandolfi-Scheit, député de Haute-Corse
"Je condamne fermement les menaces de mort dont a fait l’objet M. le Préfet de Corse, Patrick Strzoda. Je tiens à lui signifier mon entier et amical soutien dans cette épreuve, ainsi qu’à l’ensemble de ses collaborateurs et à tous les corps de l’Etat. Ces pratiques, qui nous renvoient à un passé tragique, doivent être rejetées par tous les Corses. Plus que jamais nous devons être unis autour des valeurs démocratiques, en ne cédant jamais à la violence et à l’intimidation."

François Casasoprana, conseiller général d’Ajaccio, adjoint au maire
"François Casasoprana, conseiller général d’Ajaccio, adjoint au maire, condamne les menaces de mort proférées à l’encontre du Préfet de Corse. Celles-ci inscrivent une nouvelle fois la Corse dans la logique de la violence et de la défiance.François Casasoprana adresse à Patrick Strzoda un message de soutien et de sympathie, en ayant une pensée pour ses proches.
Le préfet est aussi une institution qui représente le Bien public, l’Etat régalien et, comme le rappelait Patrick Strzoda dans ses vœux, l’Etat partenaire. La Corse a besoin de cette institution respectable ; elle n’a pas besoin que s’impose la loi du plus fort. "





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 26 Septembre 2018 - 09:13 Réunions publiques de Jean-Félix Acquaviva

Lundi 17 Septembre 2018 - 17:26 Encore des soutiens pour Lionel Mortini

Communiqués | L'université | L'estru piuvanu