Corse Net Infos - Pure player corse

Lecture d'été : « Je voulais leur dire mon amour » de Jean-Noël Pancrazi


Rédigé par GL le Samedi 17 Août 2019 à 13:48

​Dernier épisode des lectures d'été spéciales Prix Ulysse avec le second Prix à l'ensemble de l'oeuvre. Cette année, deux auteurs seront auréolés par le festival méditerranéen de Bastia pour l'ensemble de leur oeuvre. Aujourd'hui, Corse Net infos vous invite à découvrir Jean Noël Pancrazi avec « Je voulais leur dire mon amour »




« Cela faisait plus de cinquante ans que je n’étais pas revenu en Algérie où j’étais né, d’où nous étions partis sans rien. J’avais laissé régulièrement passer les occasions d’y retourner ; ce n’était jamais le bon moment, la bonne manière, la bonne saison. »
Alors la mélancolie, les souvenirs du drame qui taraude s’organisent à la manière des Regrets autour d’une question : Quand reverrai-je hélas … en quelle saison reverrai-je Batna, le quartier, la maison, le Régent et ses films en « première exclusivité » ?
C’est le festival de cinéma méditerranéen d’Annaba qui propose une réponse en invitant l’auteur à participer à son jury. Les retrouvailles par delà les frontières du temps, cinquante ans après le premier départ précipité, se concluront par un nouveau départ anticipé mettant un terme à ce « retour cassé » au pays natal. Le journal de ce moment bouleversant est édité dans la Collection Blanche, Gallimard.
 
Né à Sétif, ce romancier d'origine corse débute sa quête du temps perdu avec son premier roman, La Mémoire brûlée. Suivront Lalibela ou la mort nomade, L'Heure des adieux, Le Passage des princes, Les Quartiers d'hiver qui obtient le prix Médicis puis Le Silence des passions couronné par le prix Valery-Larbaud, Madame Arnoul, prix du Livre Inter, prix Maurice-Genevoix, et prix Albert-Camus. L’auteur rend hommage à son père dans Long séjour, prix Jean Freustié, puis à sa mère, dans Renée Camps. Ces trois livres composent "une trilogie de mémoire familiale". Citons également Tout est passé si vite, Grand Prix du roman de l'Académie française et La Montagne récompensée par le prix Méditerranée, le prix Marcel-Pagnol et le prix François-Mauriac. Il a également publié Corse (Le Seuil) en collaboration avec le photographe Raymond Depardon. Il a reçu le grand prix de la Société des gens de lettres pour l'ensemble de son œuvre. Il est membre du jury du prix Renaudot.
 
Jean-Noël Pancrazi partage cette année le Prix Ulysse à l'ensemble de l'œuvre avec Jean-Marie Blas de Roblès. Rappelons à cette occasion les noms des prestigieux lauréats depuis 2004 et l’inoubliable présence de Jorge Semprún : Daniel Pennac, Tahar Ben Jelloun, Jean d'Ormesson, Amos Oz, Jean-Claude Carrière, Patrick Poivre d'Arvor, Pierre Assouline, Javier Cercas, Erri de Luca, Patrick Deville, Alessandro Baricco, Jaume Cabré, Jean Echenoz et Enrique Vila-Matas, Marie NDiaye.
 
Je voulais leur dire mon amour de Jean-Noël Pancrazi
Chez Gallimard - 2018




Dans la même rubrique :
< >

Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine















Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude