Corse Net Infos - Pure player corse


Le conseil municipal installé à Calvi : un cinquième mandat pour Ange Santini


(Jean-Paul-Lottier) le Samedi 23 Mai 2020 à 17:33

En respectant scrupuleusement les règles sanitaires imposées, l'installation du maire et des adjoints s'est déroulée ce matin en la salle des fêtes de Calvi. Ange Santini et ses adjoints ont été élus à la majorité. Cette installation a donné lieu à une première passe d'armes entre Ange Santini et l'élu d'opposition de "Calvi in Corse" Jérôme Sévéon




Reportage photos Eyefinity Prod/Kevin Guizol et Gilbert Guizol
Reportage photos Eyefinity Prod/Kevin Guizol et Gilbert Guizol

C'est dans un contexte particulier que s'est déroulée ce samedi matin à 10 heures, dans la salle des fêtes de la mairie, l'installation du conseil municipal de Calvi puis l'élection du maire et des adjoints élus dès le 1er tour le 15 mars dernier.
Faute de ne pouvoir accueillir plus de 14 personnes parmi les invités, cette installation était retransmise en direct live.
Dans les salle, les élus respectaient les règles de distanciation et portaient chacun un masque.
Le maire sortant, Ange Santini expliquait les modalités de cette élection du maire et des adjoints, avec à ses côtés le secrétaire de séance Laurent Guerini, avant d'inviter le doyen de cette assemblée Jean-Louis Delpoux  à présider la cérémonie.
" L'horloge de la vie avançant inexorablement, je viens de m'apercevoir aujourd'hui qu'après avoir ouvert les yeux il y a déjà 69 ans, à quelques centaines de mètres de la "Casa Cumuna", je me retrouve sans le vouloir le doyen de cette assemblée présidant provisoirement cette séance d'installation du conseil municipal dans des conditions très particulières.
Je souhaite tout d'abord la bienvenue aux nouveaux élus et je souhaiterai également faire l'éloge des élus sortants qui ont participé avec passion à l'essor de Calvi pendant  ces six dernières années, avec un pensée particulière pour ceux  qui nous ont quittés durant cette mandature: Eric Rochault, Jean-Toussaint Guglielmacci et Alain-Charles Astolfi.
La campagne électorale est maintenant terminée, les urnes ont rendu leur verdict. Il est temps maintenant de travailler tous ensemble pour notre magnifique ville.
Nous avons l'obligation d'être exemplaires à l'égard de nos concitoyens qui nous ont fait confiance en nous élisant.
Quelles que soient nos sensibilités politiques et la place que nous occupons dans cette assemblée communale nous sommes redevables de cet honneur. Nous devons nous consacrer entièrement au travail qui nous attend, dans un climat de confiance et de coopération. Nous ne sommes pas là pour nous, nous sommes la pour Calvi, les Calvaises et les Calvais.
Merci pour votre attention" 



Il  était procédé à l'élection du maire.
Deux assesseurs étaient nommés: Emmanuelle Ramond et Antonia Luciani.
Trois candidats étaient en lice: Ange Santini (Liste Ensemble pour Calvi, Oghje pè dumane"; Jérôme Sévéon (Calvi in core) et Claudine Orabona (Anima calvese).
Sans la moindre surprise, Ange Santini était pour la cinquième fois consécutive élu maire de Calvi avec 23 voix, contre Jérôme Sévéon (4 voix) et Claudine Orabona (2 voix).


Sous les applaudissements, Ange Santini prenait brièvement la parole pour remercier l'équipe sortante pour le travail accompli avant de saluer la nouvelle  équipe élue au terme d'une élection démocratique dans les conditions que l'on connaît et dont la participation a été de l'ordre de plus  de 70%.
"  Le fait démocratique est là et il convient de l'apprécier comme il s'impose à nous. Une équipe est en place  mais le conseil municipal aussi l'est.C'est 29 personnes et parmi ces 29 personnes , je veux saluer 18 d'entre vous, hommes et femmes, quelle que ce soit leur appartenance politique  qui viennent d'être élues au suffrage universel . C'est dire le regard démocratique  que cette campagne a suscité dans le corps électoral calvais. 18 sur 29, cela fait 11 sortants et 18 rentrants, ce qui fait à peu près les deux-tiers du  conseil renouvelé et il fait s'en féliciter.. Bien sur ça été une élection particulière puisque le soir même il a fallu penser au confinement des populations. Aujourd'hui, depuis le 11 mai nous sommes dans une phase de déconfinement  mais pour autant la menace sanitaire pèse toujours .
Dans les jours et semaines qui viennent nous serons appelés à ,progressivement nous remettre au travail, à constituer des commissions au sein desquelles  chacun d'entre vous, chacun d'entre nous  aura sa place. Merci mesdames et messieurs de la confiance que vous avez bien voulu me témoigner et je veux saluer naturellement les 6 élus qui représentent d'autres factions de la population calvaise, et les remercier de leur présence, les féliciter de l'élection qui s'est déroulée dernièrement. Nous allons nous mettre en ordre de marche pour les 6 années à venir. Merci encore" 


L'installation se poursuivait avec l'élections des adjoints selon les règles établies. Étaient élus avec à chaque fois, 23 voix pour et 6 contre Jean-Louis Delpoux 1er adjoint, Hélène Astolfi, 2e adjointe, Didier Bicchieray, 3e adjoint,  Marie  Luciani 4e adjointe, François-Xavier Acquaviva 5e adjoint, Sandra Vautier 6e adjointe, , Jean-Michel Nobili, 7e adjoint et Pierra Simeoni 8e adjointe.

Afin de respecter les règles de distanciation, contrairement à la tradition qui veut que ce soit le Maire qui remette l'écharpe, ce sont les élus eux-mêmes qui ont endossé l'écharpe tricolore.

Le conseil municipal vote à la majorité la délégation au maire 
L'élection terminée, le conseil examinait la charte de l'élu local et  deux questions restant à l'ordre du jour: les indemnités du Maire et des adjoints ainsi que celle de la délégation au maire en vertu des dispositions de l'article2122-22 du CGCT.
Une dernière question qui donnait lieu à une belle passe d'armes entre le maire Ange Santini et le conseiller municipal d'opposition Jérôme Sévéon. Ce dernier demandait à prendre la parole:
" Nous aurions aimé que ces délibérations fassent l'objet d'un débat, notamment concernant celle de la délégation au maire. Aussi je pense qu'il serait préférable de surseoir à ce vote. Le cas échéant nous voterons contre".
Ange Santini répondait aussitôt à l'élu d'opposition:
" Je soumets donc  votre proposition au Conseil Municipal, qui devrait voter contre, à moins qu'il décide d'y surseoir. En ce qui me concerne, le pense que le fonctionnement d'une collectivité, à priori en période de crise sanitaire où, le Gouvernement lui même a décrété l'état d'urgence jusqu'à la mi-juillet afin d'aller au plus  tôt et au plus vote dans les décisions à prendre, il est tout a fait naturel que le conseil municipal de Calvi puisse de manière traditionnelle déléguer à son maire, qui naturellement est comptable devant les élus comme des électeurs de l'utilisation qu'il fera, non pas des pleins pouvoirs mais de la délégation d'un certain nombre de prérogatives, le conseil municipal étant lui même amené éventuellement  à les sous déléguer en partie à un certain nombre d'adjoints". 
Jérôme Sévéon insistait, avant que le maire ne mette un terme à la discussion. " Bien, votre temps de parole est écoulé" avant de demander au conseil municipal s'il souhaitait surseoir à ce vote, ce qui n'était pas le cas.
Le conseil municipal votait à la majorité alors que la liste Calvi in Corse votait contre (4 voix) et la liste "Anima calvese) s'abstenait (2 voix).
La séance qui aura duré 52 minutes était levée.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Evènements












    Aucun événement à cette date.




Newsletter



Galerie
Halloween Calinzana
Halloween Calinzana
1er palmarès d'architectes en Corse
1er palmarès d'architectes en Corse
Universita di Corsica-CNRS
Sfida Capicursina
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
 Salon du chocolat de Bastia
ACA-Nancy
Rhodanus
Mohamed Hamidi présente Une Belle Equipe
Da Capandula à Santa Maria
Salon du chocolat Ajaccio
Mercatu di Natale
Trophées énergie
IMG_7708