Corse Net Infos - Pure player corse




Laurent Marcangeli : « Je sens une écoute réelle de la part du Président Macron »


Julia Sereni le Jeudi 10 Septembre 2020 à 20:58

Après sa rencontre avec le président de la République, Emmanuel Macron, lors du diner républicain qui s’est tenu ce mercredi 9 septembre, le maire d’Ajaccio, Laurent Marcangeli, revient sur les dossiers abordés. Sans surprise, crises sanitaire et économique ont largement dominé les échanges.



Photo archives CNI - Michel Luccioni
Photo archives CNI - Michel Luccioni
À l’issue de sa rencontre avec le président de la République, le maire d’Ajaccio, Laurent Marcangeli, se dit plutôt satisfait : « Je sens une écoute réelle de la part du Président, et une volonté de porter un regard spécifique sur la Corse » indique t-il. « Le président de la République est élu depuis 2017 et il est déjà venu trois fois ». Une marque d’intérêt certes, mais sur le fond, de quoi a t-il été question lors du diner républicain ? De la situation sanitaire, bien entendu « car nous avons besoin de l’Etat pour y faire face » explique le maire d’Ajaccio. De l’économie ensuite : « la deuxième discussion qui a pris beaucoup de temps, c’est la relance économique et l’accompagnement de la Corse dans ce contexte de crise sanitaire ».
 
Pas les marottes habituelles
Et quid des dossiers plus spécifiques à la Corse défendus par les élus nationalistes ? « Il n’y a pas eu de questions relevant des marottes habituelles : je n’ai pas entendu parler des détenus, de la langue, du statut de la Corse » relève Laurent Marcangeli. Et pour le maire d’Ajaccio, c’est plutôt une bonne chose : « Je pense quand même qu’on peut obtenir, avec la loi de différenciation, des choses qui permettraient d’aller vers plus de responsabilités, mais pour les prochaines années, si on pouvait éviter de perdre du temps et de gesticuler sur certains domaines qui nous ont fait perdre déjà beaucoup de temps… ». Aussi, si certains peuvent regretter l’absence de vision pour la Corse, Laurent Marcangeli juge, quant à lui, plutôt favorablement l’approche d’Emmanuel Macron : « Le concret n’est pas de nature à faire rêver les uns et les autres, mais la crise doit être accompagnée de manière pragmatique », assurant pour autant que le président prend en compte « la Corse telle qu’elle est, c’est-à-dire différente ».
 
Des petites mesures
Pour le maire d’Ajaccio, l’exemple de la prise en charge du deuxième accompagnant pour les enfants qui doivent être soignés sur le continent « est une belle victoire pour l’association Inseme. J’ai participé à l’effort de lobbying sur le sujet et pour beaucoup de gens, cela a une grande signification ». Cette mesure est, pour lui, symbolique de l’attention portée à la Corse : « C’est un regard qui, pour le coup, est spécifique à la Corse, donc parfois c’est sur ces petites mesures-là qu’on peut avoir des réponses adaptées et significatives ».
Enfin, Laurent Marcangeli a, bien entendu, commencé à aborder des dossiers plus spécifiques à la ville d’Ajaccio et au pays ajaccien: « J’aurai d’autres rencontres dans les prochains jours. Des sujets ont été abordés à brûle-pourpoint, notamment l’hôpital et la centrale du Vazio, pour lesquels je me bats depuis des années. J’ai rencontré un Président qui avait conscience de ces sujets, mais maintenant il faut qu’on passe en phase opérationnelle » conclut-il.
















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047