Corse Net Infos - Pure player corse
Corse Net Infos Corse Net Infos

CorseNetInfos


Homicide d'Eccica Suarella : la victime "proche du grand banditisme"


CNI avec AFP le Jeudi 21 Décembre 2023 à 13:28

Jean-Baptiste Ottavi, condamné en 2019 à huit ans de prison pour association de malfaiteurs, a été tué par balles jeudi matin à proximité de son domicile à Eccica-Suarella. Âgé de 43 ans, la victime était connue de la justice pour des faits liés au grand banditisme



Photo d'illustration
Photo d'illustration
Aux alentours de 9 heures ce jeudi 21 décembre, un homme a été découvert sans vie près de sa voiture en bordure de la route du pont de la pierre reliant le village de Bastelicaccia à Cauro et Eccica-Suarella. Selon les informations préliminaires fournies par le procureur de la République d'Ajaccio, Nicolas Septe, la victime, âgée de 43 ans, aurait été visée par au moins deux tirs provenant d'une arme de chasse entre 7 et 8 heures du matin. Bien que des détails supplémentaires soient attendus après l'autopsie prévue ce soir, le caractère criminel de l'acte est manifeste. Immédiatement après la découverte, les forces de l'ordre et les secours ont sécurisé la scène, et le magistrat de permanence du parquet, Alexandre Apel, s'est rendu sur les lieux. Une enquête pour assassinat a été ouverte et confiée à la police judiciaire, ainsi qu'à la BNLCOC (la brigade nationale de lutte contre la criminalité organisée corse) en raison des soupçons d'une exécution liée au grand banditisme. "Compte tenu du contexte de commission de cet assassinat et de son rattachement a priori non équivoque au grand banditisme, le parquet de la JIRS de Marseille a été avisé de cette affaire et a indiqué rester en observation, pour l’instant.précise le procureur.
Considéré par la justice comme un membre du "clan Orsoni" et acquitté pour des assassinats de la bande rivale du Petit Bar, l'homme âgé de 43 ans, avait été condamné en 2019 à huit ans de prison pour association de malfaiteurs. 
 
Banditisme corse
En août dernier, David Taddei, autre proche de Guy Orsoni, avait lui aussi été tué par balles en périphérie d'Ajaccio. Selon un rapport confidentiel de la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) sur la dernière décennie du banditisme corse (2009-2019), consulté par l'AFP, Jean-Baptiste Ottavi et David Taddei faisaient partie de l'équipe de Guy Orsoni, fils de l'ex-leader nationaliste corse reconverti dans les affaires Alain Orsoni.

«Le 30 juin 2015, la Cour d'assises des Bouches-du-Rhône prononçait un acquittement retentissant dans l'affaire des assassinats de membres proches de l'équipe du Petit Bar par le clan Orsoni emmené par (...) Guy Orsoni», parmi lesquels figuraient David Taddei et Jean-Baptiste Ottavi, écrivait la JIRS dans ce rapport. Lors de la principale scission du Front de libération nationale corse (FLNC) en novembre 1990, Alain Orsoni avait créé le Mouvement pour l'Autodétermination (MPA), vitrine légale du FLNC Canal Habituel. Il faisait alors face à la Cuncolta Nazunalista (FLNC Canal historique) dirigée par Charles Pieri et François Santoni, rappelle une note confidentielle de la police nationale consultée par l'AFP, qui liste 25 bandes criminelles à travers l'île de Beauté.

Dans les années 2000, le clan Orsoni  «asseyait son positionnement en Corse-du-Sud, notamment grâce à l'activisme délinquant de Guy Orsoni, fils d'Alain», qui «s'appuyait sur des fidèles parmi lesquels Jean-Baptiste Ottavi et David Taddei», précise cette note. En septembre 2022, Guy Orsoni, mis en examen dans deux affaires, dont l'une pour «assassinat en bande organisée», a été remis en liberté et placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de se rendre en Corse.