Corse Net Infos - Pure player corse



Festival : c'est parti pour les 13e Nuits Med


LH le Mardi 21 Juillet 2020 à 07:43

A l’image de nombreux événements culturels, les Nuits Med, initialement prévues du 25 mars au 11 avril dernier, ont dû repousser leur 13e édition. Ce festival de cinéma itinérant, aux multiples ramifications – compétition, Talents en Court, Med in Scénario, etc. – s’est lancé ce 16 juillet dans le lieu hautement symbolique du 7e art en Corse, à la Cinémathèque de Porto-Vecchio. Retour sur ces trois premiers jours et présentations des échéances à venir.



Alix Ferraris à la Cinémathèque pour l'ouverture des Nuits Med 2020
Alix Ferraris à la Cinémathèque pour l'ouverture des Nuits Med 2020
Alix Ferraris est sur tous les fronts. Faisant face à la crise de Coronavirus qui secoue la planète, il s’applique à redéfinir les contours de son Festival Les Nuits Med et à le répartir sur le reste de la saison après l’annulation de sa 13e édition en avril dernier.
 
Les Nuits Med à Porto Vecchio
Ce jeudi 17 juillet, c'est la cité de sel qui a été inaugurée l'édition 2020 des Nuits Med, u festival di u filmu corsu. C'est tout un symbole de débuter à la Cinémathèque de Corse, la Casa di Lume en sachant que cette 13e édition s’intitule Lume in Mediterraniu.
C’est d’ailleurs de Méditerranée dont il va être question à l’occasion du traditionnel discours d'inauguration. Les remerciements sont de mises mais Alix insiste aussi sur la jeunesse, sur l’avenir. Il a choisi de commencer cette 13e édition par le dispositif Talents en Court, dont il est responsable sur l'île : « Nos jeunes talents, ici, chez nous, en Corse » insiste-il. Il revient également sur ce projet ambitieux de cinéma en Méditerranée avec sa COP Med qu’il a commencé à mettre en place via des réunions zoom pendant le confinement : « Mais rien de remplace le contact. On avait hâte de débuter cette 13e édition qui se clôturera en octobre, à l'occasion du Festival Arte Mare. »

C’est Josepha Giacometti, Conseillère exécutive de Corse déléguée à la culture, au patrimoine, à l'éducation, à la formation, à l'enseignement supérieur et à la recherche qui prend ensuite la parole pour avouer « le plaisir d’être ici ce soir, avec cette nouvelle équipe et le maire de Portu Vecchiu, pour accompagner la première manifestation post confinement et post zoom. La culture est un ciment, elle occupe le cœur de nos projets. C’est tout un symbole que cette manifestation se fasse ici » précise-t-elle en saluant l’équipe de la Cinémathèque et son directeur Antoine Filippi qui a pris ses fonctions il y a un an.

« La Corse a un poste à tenir en Méditerranée. Nous bouillonnons de jeunes talents. Le sens vrai de notre action est de les accompagner mais aussi leurs initiatives, leurs projets. Notre île est ouverte sur l’Europe et la Méditerranée. Les équipes de la collectivité croient en ces talents et ont plaisir à accompagner de tels projets » conclue-t-elle avant de laisser la parole à Jean-Christophe Angelini, fraîchement élu maire de Porto Vecchio. Dans la lignée de ce qui vient d’être dit, l’ élu nationaliste insiste sur « l’émotion que lui procure cette manifestation. De voir la culture revivre après cette période difficile. » Il poursuit : « On a été des militants de la culture, de la langue et du peuple. On a de nouvelles fonctions, des responsabilités mais on reste militant dans l’esprit. Et on se rassemble autour d’un projet culturel. La Corse est une terre de culture mais mon rêve est que le plus grand nombre y ait accès. » Il précise aussi les projets de la municipalité : « La Médiathèque est sur le point d’ouvrir et nous allons rénover la Cinémathèque. La redessiner et lui donner un supplément d’âme. Tous ensemble. Parce que tout ça, cette infrastructure, n’est rien sans les femmes et les hommes qui portent des projets ! »
Antoine Filippi acquiesce et lance un : « Vous pouvez compter sur nous ! » tandis que Dominique Verdoni, nouvelle adjointe à la culture revient sur « la Méditerranée : notre mémoire civilisation, nos traditions et sa jeunesse aussi ! » Elle insiste enfin sur « la diffusion, la promotion et l’action culturelle. Nous devons aider ceux qui prennent des risques. Les jeunes n’arrivent pas seuls à la culture, il faut les guider, les accompagner. »
C’est d’ailleurs ce que fait Lydie Mattei, chargée de la programmation et de l'animation à la Cinémathèque, en accompagnant le public présent, en l’incitant à rejoindre la salle afin de découvrir une sélection de courts métrages méditerranéens.


La Nuit Venue au Galaxy
Les deux jours suivants, vendredi et samedi, les Talents en Court – Célia Paoli, Ugo Caplette, Florent Agostini et Délia Sepulcre Nativi – ont eu la chance d’enchaîner les projections et les rencontres. Trois jours sous le signe de la convivialité et des échanges d’expériences avec, entre autre le réalisateur Dominique Degli Esposti, le producteur Stephan Regoli, l’acteur Christian Ruspini. La dernière et pas des moindres de ces rencontres, les jeunes talents corses l'ont faite avec le réalisateur Frédéric Farrucci. La possibilité d’évoquer son travail sur les quatre courts métrages projetés la veille et sur son récent passage au long avec La Nuit Venue. En salle depuis 3 jours, ce premier long métrage est projeté pour l’occasion au Galaxy de Lecci. Une belle soirée pour conclure ces trois jours porto-vecchiais.
 

Les Nuits Med à Ajaccio
C’est le prochain rendez-vous de ce Festival itinérant. Il pose ses valises à Ajaccio, au cinéma L’Ellipse pour présenter sa compétition officielle composée de six programmes de cinq courts métrages méditerranéens. Le jury – avec Claudine Cornillat et Isabelle Gibal-Hardy, exploitantes à Paris, de Jean-Marc Buc, électricien cinéma, de Francescu Artilly réalisateur et de Laurent Hérin, coordinateur du Festival de Lama – aura la lourde tâche de départager ces trente courts métrages. Quatre prix avaient été décernés en 2019 dont celui de la Collectivité de Corse, remis au formidable Brotherhood de Meryam Joober.
Le public peut évidemment participer à ces projections au tarif de 3 € la séance (programme complet sur le site). La remise des prix et la projection des films primés aura lieu à l’issue de ces trois nouvelles journées consacrées au cinéma, le dimanche 26 juillet à 18h, toujours au multiplexe ajaccien L’Ellipse.
 





















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047