Corse Net Infos - Pure player corse


Après les fêtes, un bilan plutôt positif pour les commerçants ajacciens


Laurina Padovani le Mardi 4 Janvier 2022 à 17:30

La 5e vague n’aura pas eu le dessus sur les fêtes de fin d’année en Corse. Malgré une recrudescence des hospitalisations, des cas Covid et contacts, la fête a bien eu lieu à Ajaccio où les commerçants de la halle gourmande dressent un bilan plutôt positif de la période qui vent de s'achever



Fabien Gambini de l’épicerie « U Cintu »
Fabien Gambini de l’épicerie « U Cintu »
Ils sont plutôt contents les commerçants de la place Campinchi. Même si on sent une certaine fatigue des semaines de travail accumulées, les sourires en disent long sur le bilan plutôt satisfaisant de ce nouveau passage d’année sous le signe du Covid.

Selon Sylvain Granata du chemin des Vignoble, la semaine de Noël a été bonne, mais avant, c'était très calme : "Les 4 dimanches précédents le réveillon n’ont pas été plus fréquenté que ça". Mais l’ouverture de la hall jusqu’à 17 heures le 24 décembre a permis aux commerçants de faire leur meilleur chiffre d’affaire. "Le bilan est donc légèrement meilleur cette année, assure le caviste, qui est satisfait des bonnes ventes enregistrées par les vins corses.

La semaine du jour de l’an en revanche a été moins fructueuse. Les commerçants sont formels et affirment avoir moins  bien travaillé qu’en 2020. "C’est certainement parce que les restaurants étaient ouverts cette année, explique Fabien Gambini de l’épicerie « U Cintu ». Du coup il y a moins de personnes qui sont venues dépenser dans les petits commerces en dernière minute. Heureusement que nous avons travaillé le 24 en dernière limite. Ça nous assure une recette correcte. On ne peut pas se plaindre, les clients sont toujours présents.  Je pense qu’on va avoir le même bilan que l’année dernière. »

Pourtant selon certains, il aurait manqué une petite ambiance « halle » pour parfaire à la fête et surtout booster les ventes. "Dans la halle gourmande nous ne sommes pas nombreux, affirme Mr Esteban de la confiserie « La Cité Impériale ». C’est un peu comme des bougies, les stands s’éteignent les uns après les autres. Normalement dans une halle gourmande les artisans proposent à manger sur place. Ça se fait à Nice, à Paris et dans d’autres endroits. Ici la municipalité a choisi de ne pas autoriser cette pratique et c’est bien dommage. Pour nous les commerçants, la perte de vente est indéniable."


Du côté des restaurateurs et notamment au Lodge sur le port Charles Ornano, l’établissement a affiché complet malgré un turn-over lié au Covid. Des annulations la veille et le jour J mais qui ont toutes pu être remplacées. Les plateaux à emporter ont également bien été vendus. Une saison normale selon le propriétaire de l'établissement, Alain Steliga, qui s’estime chanceux d’avoir pu remplir le restaurant. 

 

 


Sylvain Granata du chemin des Vignoble
Sylvain Granata du chemin des Vignoble













    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047