Corse Net Infos - Pure player corse


Ajaccio. Quatorzaine, jour 1


Julia Sereni le Lundi 9 Mars 2020 à 18:24

Ajaccio a entamé ce lundi son premier jour de quatorzaine. Tous les établissements scolaires et lieux de rassemblements de plus de 50 personnes de la cité impériale sont fermés jusqu’au 22 mars inclus.




Photo Michel Luccioni
Photo Michel Luccioni
Ajaccio s’est réveillée ce lundi matin en quatorzaine, sous un ciel morne présageant, déjà, d’une activité au ralenti. Les évènements s’étaient précipités la veille, et la ville désormais classée en « cluster », c’est-à-dire en foyer de circulation du virus, doit se réorganiser face aux multiples interdictions préfectorales.
 
A commencer par les parents, qui doivent trouver un mode de garde pour leurs enfants privés d’école. Ceux qui peuvent bénéficier d’un arrêt de travail optent pour la garde à la maison, d’autres font appel à leurs proches ou jonglent entre les deux parents. S’ils comprennent l’application du principe de précaution, ils sont néanmoins nombreux à s’inquiéter des conséquences néfastes de cet arrêt prolongé sur le rythme des apprentissages.  
 
Pour de nombreux salariés, à part quelques embouteillages en moins, rien n’a changé. Pour d’autres, en revanche, l’emploi du temps a été bousculé, comme pour Laura, ergothérapeute, en contact avec les publics les plus fragiles : « j’ai dû annuler au dernier moment tous mes rendez-vous à domicile de la semaine, tout est suspendu jusqu’à nouvel ordre ». 
 
Quelques uns avaient anticipé cette situation, s’inquiétant des informations relayées notamment par les médias internationaux et vont plus loin dans la prévention. C’est le cas de Sébastien Simoni, chef d’entreprise ajaccien, fondateur de CampusPlex : « Il y a 10 jours nous avons réuni toute l’équipe, une cinquantaine de personnes, pour les prévenir qu’il fallait se préparer à basculer en remote (travail à distance) ». Hier soir, la situation s’accélérant, il a demandé à ses équipes de venir récupérer leur matériel informatique au bureau afin de démarrer un travail à distance qui « risque de durer deux à trois mois ». 
 

La psychose a t-elle gagné la cité impériale ?
Les bus de la CAPA, qui n’étaient pourtant pas concernés par l’interdiction préfectorale, n’ont pas circulé ce lundi. En effet, les agents ont décidé de faire valoir leur droit de retrait au vu de la menace que représente le virus. Car ce premier jour de quatorzaine est aussi celui du premier décès d’un patient atteint du coronavirus, alors que deux personnes se trouvent encore à l'heure actuelle en réanimation à l’hôpital d’Ajaccio.




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 11 Juillet 2020 - 08:13 Le CFA 2A devient Amparà

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Evènements














    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047