Corse Net Infos - Pure player corse

Un jour, un film : « ADN» de Maïwenn


Laurent Hérin le Mercredi 9 Décembre 2020 à 15:03

À une semaine de la réouverture des cinémas insulaires – si les objectifs sanitaires sont atteints – CNI vous propose un tour d’horizon des films qui seront à l’affiche à partir du 15 décembre : les reprises comme les nouveautés. Avec en prime, chaque jour, l’avis d’un professionnel – aujourd’hui, Florence du cinéma Galaxy de Lecci – pour vous donner envie de retourner au cinéma ! #oniratousaucinéma



La famille ADN réunit par le deuil © Le Pacte
La famille ADN réunit par le deuil © Le Pacte

L’histoire
« Neige, divorcée et mère de trois enfants, rend régulièrement visite à Émir, son grand-père algérien qui vit désormais en maison de retraite. Elle adore et admire ce pilier de la famille, qui l’a élevée et surtout protégée de la toxicité de ses parents. Les rapports entre les nombreux membres de la famille sont compliqués et les rancœurs nombreuses... Heureusement Neige peut compter sur le soutien et l’humour de François, son ex. La mort du grand-père va déclencher une tempête familiale et une profonde crise identitaire chez Neige. Dès lors elle va vouloir comprendre et connaître son ADN. »
 
Réalisatrice
Maïwenn, enfant de la balle, révélée dans La Gamine d’Hervé Palud, bascule derrière la caméra en 2006 avec Pardonnez-moi. Elle enchaîne sur Le Bal des Actrices, Polisse et Mon Roi, se construisant une filmographie cohérente et de qualité. ADN est son cinquième long métrage et un de ses plus personnels. Comme souvent, la réalisatrice part d’un constat, d’une histoire personnelle, le décès de son grand-père, d’une envie, celle de (re)découvrir ses racines, pour emmener le spectateur dans un tourbillon d’émotion. Très peu écrit — Henri-Noël Tabary nous confirmait que les situations sont dans le scénario mais pas les dialogues – Maïwenn tourne beaucoup et compte sur l’improvisation de ses comédien.ne.s pour retranscrire l’ivresse des sentiments. ADN a obtenu le label Cannes 2020 et est sorti sur les écrans le 28 octobre à deux jours seulement du reconfinement.

Nustrale
Il y a de l'ADN corse dans ce long métrage. La directrice de casting n’est autre que Julie Allione et un des frères de Maïwenn, Matteo, est interprété par Henri-Noël Tabary. L’acteur est d’ailleurs venu accompagner le film lors de son avant-première au Théâtre de Bastia, à l’occasion du Festival Arte Mare. Ils étaient déjà tous les deux à l’affiche d’Une Vie Violente de Thierry de Peretti et d’Une fille facile de Rebeca Zlotowski.
 
L’avis
Nous avons demandé son avis à Florence du Complexe Galaxy de Lecci : « ADN est un témoignage sincère qui traite de la quête d’identité, des névroses familiales et d’un besoin irrépressible d’honorer un être qui vous a aimé. Ce film est touchant aussi parce qu’il traite d’un sujet à la fois intime et universel... »
 
ADN, de Maïwenn
Avec Maïwenn et Henri-Noël Tabary. France. 1h30















    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047