Corse Net Infos - Pure player corse

Tennis : Laurent Lokoli remporte son premier Open d’Ajaccio


Rédigé par Vincent Marcelli le Lundi 15 Juillet 2019 à 09:14

Le Bastiais a ponctué de fort belle manière le huitième open international d’Ajaccio. Mené une manche à rien et 2-5 dans la seconde, il a sauvé trois balles de match avant d’effectuer une bien belle remontada et de l’emporter en deux heures et quart (3-6, 7-5, 6-3).




Il l’a fait ! Au bout d'un peu plus de  deux heures d’une finale à suspense, Laurent Lokoli a remporté son premier Open international d’Ajaccio, ce dimanche en début de soirée sur les hauteurs de Mezzavia. Une finale comme on pouvait en rêver avec tous les coups du tennis, du service au revers lifté en passant par les lobs, amortis, passing shot ou coups droits. Face à Quentin Robert, classé 638e à l’ATP, le Bastiais a réalisé, malgré un léger avantage hiérarchique (il est 500e mondial), une sacrée performance. Il débute fort bien la partie en remportant, avec brio, le premier jeu de la rencontre. Plus tendu que son adversaire, « je n’arrivais jamais à gagner ici, d’où une pression supplémentaire, commentera-t-il à l’issue de la rencontre, il le regarde s’envoler et se faire breaker à deux reprises (1-4). Pourtant, Quentin Robert n’est pas au mieux (sept double fautes lors des trois premiers jeux) mais il semble plus solide quand Laurent Lokoli, lui, balbutie son tennis. À ce jeu, et malgré quelques coups d’éclats du Bastiais qui font le régal du public, Robert file logiquement vers le gain de la première manche en moins d’une heure et au terme d’un jeu blanc (3-6).

Trois balles de match sauvées
Le deuxième set sera plus rapide, les deux joueurs étant soucieux d’attaquer, surtout Lokoli contraint de prendre des risques. Il break dès le deuxième jeu (2-1) mais perd aussitôt son service (2-2). Et commet, dans l’ensemble, plus de fautes que son adversaire, lequel sert et parvient à assurer. Les échanges se font plus courts et en dépit d’une superbe attaque en coup droit, Laurent Lokoli concède, de nouveau sa mise en jeu (2-4). Robert assure la sienne derrière pour mener 5-2. « À ce moment du match, rajoute le Bastiais, j’ai décidé, perdre pour perdre, de prendre tous les risques et de penser à jouer mon tennis. » Un choix judicieux bien qu’audacieux. Lokoli remporte son service mais Robert sert, ensuite, pour le gain de la partie. Il obtiendra même trois balles de match mais le Bastiais sort le grand jeu au bon moment. « J’ai attaqué sur chacune de ses balles. À 30 partout, Lokoli se voit offrir une balle d’égalisation sur le service de son adversaire. Celui est contraint à la faute (5-5). Le Bastiais vient d’entamer une remontada. Plus rien ne va l’arrêter. Il joue juste, frappe très fort notamment en assénant des coups droits et revers qui font vaciller son adversaire. Celui-ci ne peut que constater les dégâts (7-5).
Lokoli a, incontestablement pris un énorme ascendant psychologique sur Robert et le troisième set va le confirmer en dépit d’une réaction du Réunionnais qui esquisse une révolte au milieu de cet acte. Il débreake à 1-2 et remporte son service dans la foulée pour mener 3-2. Derrière, le Bastais doit cravacher pour égaliser (3-3). Il s’offre ensuite trois balles de break sur le service du Réunionnais et fait le trou au bon moment. Sa mise en jeu est une simple formalité (revers croisé, service gagnant…). Résultat 5-3 au moment opportun. De sorte que, pour la première fois, Robert est contraint de rétablir l’équilibre. Il est dit que le suspense subsistera jusqu’au bout. Le Réunionnais n’y est plus. Au terme d’un bel échange, il envoie la balle dans le filet et offre une balle de match au Bastiais. Ce dernier est infranchissable. Il renvoie tout et contraint son adversaire à la faute (6-3) et signe une bien belle victoire ! Emu, le Bastiais se jette à terre sous un tonnerre d’applaudissements…Chapeau l’artiste !

Ils ont dit :
Laurent Lokoli, vainqueur : « C’est la plus belle victoire de ma carrière. À 2-5 au second set, je me suis dit que j’étais en train de passer à côté de ma finale. Il jouait bien et je passais au travers. Je l’ai senti tendu et j’ai tenté le tout pour le tout. Sur ses balles de match, j’ai fait deux coups gagnants qui sont rentrés d’un rien, c’est le destin. Les gens ne se rendent pas compte mais sur un terrain de tennis, tu es seul face à toi-même. J’ai été au bout de moi-même mais ce fut très très difficile. Chaque année, je me prenais des claques ici et pourtant je m’efforçais de bien jouer, de soigner mon tennis mais ça ne passait pas. Enfin, j’ai réussi à aller au bout. Je ne sais pas où j’ai trouvé la force car je sors, certes, victorieux du tournoi de Bilbao mais cela fait deux semaines de compétition et j’étais cuit. C’est une grande fierté. »
Vincent Castola, président du Tennis Club de Mezzavia : « Une semaine qui s’est achevée de la plus belle des manières. On avait un tableau très relevé avec des joueurs allant du 350e au 650e mondial et des rencontres très indécises. Laurent Lokoli a réussi à trouver les ressources physiques et mentales nécessaires pour s’imposer. Quand on a fait le pari d’organiser un tournoi professionnel en Corse, on partait dans l’inconnu sans savoir si nous allions réussir ce challenge. On était persuadé que cela pourrait servir de locomotive pour le sport en général et le tennis en particulier. Le tournoi a gagné en notoriété. Tous ces jeunes qui voient ces joueurs mondiaux sous leurs yeux, c’est déjà une grande victoire. Mais quand on a la chance de voir certains d’entre eux progresser, c’est extraordinaire. Certains sont sortis des qualifications et ont eu un classement ATP comme Laurent Mazetti, Guillaume Bezert ou cette année Lilian Prod’homme. Cela créé des vocations chez nos jeunes et cela rend les choses accessibles. Nous allons continuer à pérenniser cet Open et, en même temps, essayer de franchir une autre étape en intégrant l’ATP Tour. On sera alors dans une autre dimension… »
 
 




Dans la même rubrique :
< >

L'actualité | Politique | Football | Sports | Culture | PAROLES | I santi | L'anniversari | Diaspora | iPhone | Avis de décès | Carta Bianca | A Table ! Les recettes des lecteurs | Les insolites de l’été | Tocc’à voi















Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude