Corse Net Infos - Pure player corse



Municipales 2020 : Échos de campagne du 25 janvier 2020


La rédaction le Samedi 25 Janvier 2020 à 07:48

Retrouvez au quotidien les annonces des réunions et manifestations de l'ensemble des candidats et toutes les informations relatives à la consultation du mois de mars prochain.



Réunion publique Aiacciu in Cori mardi 28 janvier

Réunion publique de la liste Aiacciu in Cori prévue le mardi 28 janvier 2020 à 18h30 à l'école élémentaire Simone Veil

Biguglia : Présentation de la liste du Docteur Sauveur Gandolfi-Scheit samedi 1 février

Le Docteur Sauveur Gandolfi-Scheit, Ancien Député, Maire de Biguglia, vous convie,  à la présentation de sa liste pour les élections municipales "Biguglia Avenir". 


La réunion publique aura lieu le samedi 01 février à 18h30 à la salle Saint-Exupéry, route Saint-Exupéry.
 

Bastia : réunion publique de Jean Martin Mondoloni ce samedi

Jean-Martin Mondoloni, les colistiers et l'équipe de campagne de la liste Bastia Altrimente présenteront leur programme ce samedi 25 janvier à 10h30 dans l'établissement Côté Jardin situé dans le Parc de l'Annonciade. 

Crise de déchets : la position de Bastia più forte Inseme - Pierre Savelli

 

 

Comme vous le savez une nouvelle crise des déchets a démarré début novembre suite au blocage du centre d’enfouissement de Vighjanellu, une nouvelle crise qui découle de 30 ans d’inaction dans la gestion du dossier fondamental des déchets.

Notre Ville a été particulièrement touchée, surtout les zones d’habitat collectif, avec au pic de la crise près de 400 tonnes de déchets au sol. Ces 400 tonnes s’expliquent en grande partie par le manque de moyens dont disposent à ce jour les bastiais pour trier car le Président du Syvadec et de la CAB n’a jamais donné aux bastiais les moyens de trier. Face à l’inaction de François Tatti, j’ai décidé en tant que Maire de Bastia de mettre en place un système de collecte de biodéchets en proposant à tous les bastiais un point de collecte dans leur quartier et en leur mettant à disposition les sacs de tri.

Le succès de cette opération, l’accueil favorable de la population bastiaise nous prouve que c’est la bonne voie. Les bastiais veulent trier. 

Et le grand succès récent de la conférence de ZeruFrazu à Corte avec Rossano Ercolini nous l’a confirmé. Les corses et les bastiais attendent des pouvoirs publics qu’ils leurs donnent les moyens de faire le tri, de réduire les déchets et de trouver une solution globale et pérenne à cette problématique.

Le Président de l’exécutif de Corse Gilles Simeoni, avec l’Etat, vient de proposer un plan fort, un plan Marshall pour la résolution de cette crise. Il propose aux intercommunalités les plus génératrices de déchets, la nôtre et la CAPA, de contractualiser pour bénéficier de moyens exceptionnels pour la mise en place d’actions en faveur du tri généralisé à la source.

Nous devons sans attendre, sans même attendre les élections, signer cette convention qui nous permettra d’enclencher une dynamique vertueuse pour la Ville, l’agglomération et porteuse d’espoir pour les territoires du Valincu et Prunelli.

Ces nouveaux moyens proposés sont l’occasion pour moi, en tant que candidat aux élections municipales, de vous présenter, de présenter aux bastiais le projeque nous mettrons en place lorsque nous serons réélus en mars car il est hors de question que les bastiais vivent encore une telle situation.

Notre projet municipal et communautaire vise à simplifier, sensibiliser et donner les moyens à chacun de trier pour que Bastia devienne une ville exemplaire dans la gestion des déchets, un moteur pour toute la Corse. 

Pour cela, nous proposons aux bastiais 4 actions fortes :

Premièrement, la mise en place du porte à porte pour les particuliers

Deuxièmement, un accompagnement fort des gros producteurs de déchets

Troisièmement, le tri et la collecte des biodéchets

Quatrièmement, la mise en place d’une tarification incitative sur les ordures ménagères

 

 


Le premier point réside en la mise en place du porte à porte pour tous les habitants

La mise en place du porte à porte dans tous les quartiers de Bastia sera notre première action à la CAB, au lendemain des élections quand nous pourrons enfin gérer la CAB sereinement, avec un président et des maires qui pourront travailler ensemble.

Ce dispositif en porte-à-porte se déclinera selon la typologie de l’habitat :

De la collecte chez l’habitant, avec mise à disposition de bacs de tri pour les maisons individuelles, une partie a déjà été équipée, il faut maintenant généraliser cette action

Ensuite de la collecte dans chaque copropriété quand des bacs collectifs peuvent y être installés

De la collecte en pied d’immeuble (comme en centre-ville) ou via des compacteurs enterrés quand les copropriétés n’ont pas d’espaces communs adaptés

 

à La mise en place de ce porte à porte nécessite :

- une très large sensibilisation des habitants qui passera nécessairement par un grand contrat avec l’Education nationale, car nous savons aujourd’hui que les enfants sont les meilleurs ambassadeurs du tri dans nos familles

il nécessite également un travail au peigne fin avec les copropriétés et syndics qui ont un rôle primordial à jouer

- et il nécessite enfin de disposer de matériel adapté à toutes les configurations physiques de nos quartiers ; notamment aux zones piétonnes

 

 

 

 

 

 

Ensuite, le second point crucial résidel’accompagnement des gros producteurs de déchets

Traiter le particulier est évidemment primordial mais nous sommes tous conscients que nous devons accompagner les entreprises et institutions dans la réduction de leurs déchets. Qu’il s’agisse de la mairie, des institutions, des restaurations scolaires, des grandes entreprises, des établissements de santé, des commerces de bouches. 

Chacun doit être accompagné et se voir proposer un arsenal d’outils pour contribuer au tri à la source.

à Au niveau de la mairie, nous prenons aujourd’hui et pour le futur deux engagements forts :

Un : généraliser le tri sélectif dans toutes les actions portées ou soutenues par la Ville et l’agglomération
nous avons déjà mis en place dans tous les bâtiments publics les moyens de trier mais nous renforcerons la sensibilisation ; nous faisons déjà figure de modèle, pour l’anecdote les services de l’Etat ont fait appel à nos services pour déployer le tri sélectif à l’intérieur de leurs bâtiments ;
nous imposerons le tri dans toutes les animations effectuées sur le territoire
nous inclurons des critères environnementaux dans tous nos marchés et en contrepartie de toutes les aides attribuées

 

Deux : enclencher un large plan de réduction du plastique et des déchets au niveau municipal, et lutter contre le gaspillage alimentaire notamment au sein de la restauration scolaire

à Pour les autres gros producteurs de déchets, nous devrons les accompagner, leur fournir les clefs et les outils pour faciliter la réduction des déchets :

en adaptant les tournées de collecte

en leur fournissant du matériel adapté

en les aidant au diagnostic, à la sensibilisation des employés et agents

 

 

Le troisième volet de notre plan pour les déchets est le tri et la collecte d’un nouveau flux essentiel : les biodéchets dont les déchets alimentaires font partie

Nous proposerons aux habitants et aux professionnels et institutions, le tri et la collecte d’une nouvelle filière de déchets jusque-là quasiment non collectée sur Bastia : les biodéchets. Nous l’avons déjà initié en tant que Ville, la CAB devra pérenniser cette action primordiale puisqu’il s’agit, je le rappelle, de sa compétence.

 

Plusieurs solutions pour les traiter :

- le ramassage dans des conteneurs quand c’est possible au porte-à-porte

- la mise en place de composteurs collectifs dans les quartiers les plus urbains

- et l’étude également de la solution de la méthanisation qui pourrait nous permettre, même au niveau de la Ville de traiter nos déchets verts

 

 

Enfin et dans un second temps, nous mettrons en place le 4e volet de notre politique : une tarification incitative pour la taxe sur les ordures ménagères

Nous permettrons ainsi à ceux qui trient de payer une taxe d’ordures ménagères moins élevée que ceux qui ne trient pas.

Il faut préparer la mise en place de la tarification incitative en se dotant d’un matériel adapté.

 

 

 

 

 

 

 

Je demande donc dès aujourd’hui à la Communauté d’agglomération de se donner les moyens de signer sans délai la convention proposée par la Collectivité de Corse et l’Etat en y faisant figurer :

les moyens humains pour accompagner et sensibiliser les habitants et les professionnels 

- les moyens matériels pour la mise en œuvre du porte à porte pour les habitants et les entreprises, des moyens adaptés à la typologie des rues et quartiers Bastia compatibles avec la mise en œuvre de la tarification incitative

les moyens pour traiter les biodéchets : l’installation de composteurs individuels et collectifs

 

Nous n’avons pas de temps à perdre, chaque mois compte pour que la Corse et Bastia sortent par le haut de cette crise des déchets. Bastia doit s’engager au plus tôt dans cette démarche, à travers son agglomération qui détient la compétence liée aux déchets. Tout délai, toute tergiversation ne serait qu’une mesure électoraliste destinée à faire pourrir la situation.

 

 

 


















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047