Corse Net Infos - Pure player corse


La 2ème édition du trail «A Serra di u Capicorsu » revient ce samedi 17 octobre


Philippe Jammes le Vendredi 16 Octobre 2020 à 07:09

Si certaines compétitions ont été annulées en raison de la crise sanitaire, l’Association Mantinum a voulu relever le défi et organiser en toute sécurité la 2ème édition de cette superbe course sur les crêtes, entre Centuri et Bastia.



« Les contraintes étaient multiples et la pression très forte mais nous n’avons pas voulu faire l’impasse sur cette édition 2020» souligne Marylou Valery, vice-présidente de Mantinum. «On aurait pu prendre prétexte de la COVID pour annuler le trail mais on a voulu relever le défi, tout comme Alain Grimaldi qui lui aussi a maintenu le trail de Linguizetta le 7 novembre prochain. On a multiplié les contacts avec la préfecture pour garantir le strict respect en matière de sécurité et de respect des règles sanitaires» ajoute le président Fred Raffaelli, rompu à l’organisation de courses et trails. «Malgré la crise,  l’engouement est au rendez-vous et nous avons même du éditer une liste d’attente d’une centaine de concurrents» poursuit-il enthousiaste. «215 coureurs seront au départ contre 220 l’an passé, dont 25 équipes en relais de 2. Petit bémol les participants belges ont du finalement renoncer à venir mais nous aurons 1 Italien, 33 continentaux et 182 insulaires».

Les coureurs s’élanceront à 6h du matin de Centuri pour rallier Bastia le long des crêtes. Ils seront acheminés de Bastia via 2 bus qui partiront la veille à 17h, certains concurrents dormant sur place, ou le matin même vers 3h30. Une épreuve exigeante, réservée aux trailers aguerris : 58 km, 2900 m de dénivelé positif, des sentiers rocailleux, des montées raides, des descentes cassantes. Un tracé étudié avec minutie, balisé et re-balisé, avec des fanions éco-responsables, sécurisé.
Un parcours qui ne pardonne aucune erreur,  sur lequel on doit bien regarder où l’on pose les pieds. Pour que la course se déroule dans les meilleures conditions et en toute sécurité, une centaine de bénévoles sera sur le parcours. En raison de la crise sanitaire les conditions de course seront strictes : «Au départ, tout le monde devra porter le masque. Ensuite, le coureur sera libre de gérer, en fonction de sa course et de la distanciation»  explique Marylou Valery. «Des mesures sanitaires qui ont fait exploser le budget avec l’achat de masques, gel, gants et alors que dans le même temps la crise économique a diminué le nombre de partenaires» renchérit F.Raffaelli. «Mais les institutionnels ne nous ont pas fait défaut heureusement : la Communauté des Communes du Cap Corse, la CAB, les mairies de Bastia et Centuri, l’Office du tourisme de Bastia nous ont soutenus, saluant notre travail de l’an passé. Exceptionnellement cette année nous avons du demander une subvention à la CdC qui nous l’a accordée. Toutefois nous avons du faire des concessions face au budget réduit et il y aura moins de récompenses. Il était impossible de rééditer les 60 récompenses de l’an passé».

Cette année, les ravitaillements se feront par groupe de 2 ou 3, avec distanciation et port du masque. «Nous serons très stricts et intransigeants sur les règles sanitaires, tant pis si certains ne le comprennent pas et le prennent mal. On en appelle à la responsabilité de chacun, sachant qu’on aura sûrement des contrôles. On conseille l’autonomie, le concurrent pouvant se faire ravitailler à sa guise le long du parcours par des proches» précise M.Valery. Pour ces mêmes raisons, pas de grande tablée sur le Vieux port de Bastia, les repas seront individualisés. «Nous avons sollicité un jeune entrepreneur indépendant pour nous assurer ces repas. Franck Simon de Coasina  travaille en circuit court avec des agriculteurs et des artisans locaux. Cloé Bartolini, une diététicienne, supervise cela. On propose un plateau repas normal et un vegan. Des plateaux qualitatifs et quantitatifs, à emballage unique».        


Sur le terrain, le travail des bénévoles est colossal depuis plusieurs mois. «On a effectué un gros nettoyage des sentiers. Les balisages éco responsables sont vérifiés très souvent et le seront encore peu avant le départ. Ils seront tous ôtés à la fin de la course» précise F.Raffaelli. Coté concurrents, Lambert Santelli sera au départ cette année et pourrait bien faire exploser le record détenu par Noël Giordano, Fred Callier et Jean-François Hautin, vainqueurs main dans la main l’an passé en 6h31mn57sec. Une arrivée prévue aux alentours de 12h15 peut-être sur le Vieux Port où hélas le village des exposants qui avait eu tant de succès l’an passé n’a pu être construit. Maudit Covid. Un DJ assurera tout de même l’ambiance musicale. Les quelque 215 coureurs seront suivis en permanence grâce à un dossard pucé et au GPS.

Pour le secteur médical, l’association Mantinum s’appuiera sur les pompiers du SIS 2B avec un médecin, des infirmiers protocolés, kinés, gendarmes, policiers nationaux et municipaux.
 



















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047