Corse Net Infos - Pure player corse
Corse Net Infos Corse Net Infos

CorseNetInfos


L’AC Ajaccio tient tête à Angers (1-1)


Patrice Paquier Lorenzi le Samedi 2 Décembre 2023 à 20:57

Auteur malgré tout d’un bon match, l’AC Ajaccio a été tenu en échec par Angers (1-1), lors du match fêtant les 55 ans du stade François-Coty. Les Ajacciens ont marqué par Jacob avant d'être rejoints en fin de première mi-temps après un but d’El Melali. Ils auraient même pu prétendre à mieux, notamment en première période, avec un peu plus de réalisme lors de cette 16e journée de championnat. Mais, les Ajacciens auront tenu la dragée haute à Angers, 2e du championnat avant d’accueillir Laval, le leader, mardi à Timizzolu. L’ACA est désormais 8e avec 24 points.



Les Ajacciens ont été tenus en échec par Angers (1-1). (crédits photos Paule Santoni).
Les Ajacciens ont été tenus en échec par Angers (1-1). (crédits photos Paule Santoni).
AC Ajaccio – Angers 1-1
Stade François-Coty
3 000 spectateurs environ
Arbitre : Mr Rémi Landry
Buts : Jacob (28e), El Melali (42e)
Avertissements : Campanini (36e), Chanot (63e), Marchetti (75e) à l’ACA, Hountodji (65e) à Angers
AC Ajaccio : Sollacaro, Youssouf, Vidal, Chanot, Campanini (Strata, 85e), Mangani, Marchetti (Puch, 85e), Jabol, Jacob (Chegra 74e), Bammou, Touré (Nouri, 66e), entraineur : Olivier Pantaloni
Angers : Fofana, Valery, Lefort, Hountondji, Bamba, Lopy, Abdelli, Cappelle (Niane 68e), Ferhat (Raolisoa, 58e), El Melali (Bahoya, 58e) Diony (Hunou, 83e), entraineur : Alexandre Dujeux
 
Pour ce match des 55 ans du stade François-Coty, les Ajacciens arboraient une tenue spéciale rappelant l’époque des maillots rayés rouge et blanc. Face au second du championnat, Olivier Pantaloni, le coach acéiste devait finalement se passer des services de Touzghar, malade et Avinel blessé. Des Ajacciens qui attaquaient la rencontre tambour battant et un sur bon centre de Campanini, Valentin Jacob reprenait le ballon instantanément du plat du pied mais Fofana, le portier angevin, se détendait bien et stoppait la tentative de l’attaquant ajaccien (3e). Marchetti sur un raid n’était pas loin d’ouvrir le score après une frappe contrée et sur le corner c’est Vidal, qui ratait d’un rien le ballon seul aux 6 mètres (9e).
Angers arrivait finalement à se procurer sa première occasion après un bon travail de El Melali mais Sollacaro repoussait la tentative de l’ailier angevin (22e).
Les Acéistes ne lâchaient rien et sur un ballon au millimètre de Marchetti dans le dos du défenseur angevin Valery, Valentin Jacob d’un joli extérieur du droit mettait le ballon dans le petit filet de Fofana pour le 1-0 (28e). La machine rouge et blanc bien huilée continuait d’aller de l’avant et sur un centre de Mangani, Touré, seul dans la surface ratait quelque peu sa tête, bien trop piquée (34e). Rarement, les Ajacciens s’étaient procurés autant d’occasions en une mi-temps et empêchaient les Angevins de développer leur jeu.
Mais, sur une action litigieuse, Angers poursuivait son action et Valery sur son côté droit centrait à la perfection pour El Melali, qui, d’une reprise surpuissante trompait la vigilance de Sollacaro (42e) 1-1. Contre le cours du jeu, Angers égalisait au pire moment, juste avant la mi-temps. Pire, Diony sur un nouveau centre de Valery, très remuant sur son côté, manquait d’un rien le second but (45e).
 
Jabol pas loin d’inscrire le deuxième but ajaccien
Au retour des vestiaires, Marchetti était le premier à se mettre en évidence mais son tir passait à côté de la cage angevine (50e). Abdelli répliquait dans la foulée sans inquiéter toutefois Sollacaro (52e). Mais la première grosse occasion allait être pour l’ACA.
Sur un contre, Jabol récupérait un bon ballon dans la surface, seul, le milieu de terrain tentait finalement un tir vicieux, qui termina sa course juste à côté du poteau de Fofana (56e). Le rythme du match baissait alors considérablement. Seul Marchetti d’une belle frappe au ras du poteau faisait passer des frissons dans le camp angevin (76e).
Le 2e du championnat se créait ensuite une occasion en or avec une frappe de Ralisoa juste au-dessus de la transversale de Sollacaro (79e). Sur un corner, Jabol n’était pas loin d’inscrire le second but mais sa tête trop piquée passa également à côté du cadre de Fofana (89e). Finalement, l’ACA obtenait un bon match nul face au second du championnat. Il aurait même pu prétendre à mieux avec un peu plus de réalisme. Nouveau choc maintenant mardi toujours à Timizzolu avec la réception de Laval, le leader du championnat de Ligue 2.