Corse Net Infos - Pure player corse

"Haine et Politique en Corse" au Spaziu de L'Ile-Rousse


Rédigé par le Vendredi 2 Août 2013 à 22:25 | Modifié le Samedi 3 Août 2013 - 00:29


U Spaziu de L'Ile-Rousse présente lundi 5 Août à partir de 18 heuresà la présentation du dernier ouvrage d'Antoine Franzini
"Haine et Politique en Corse". C'est l'histoire de l'affrontement de deux hommes au temps de la Révolution française (1780-1800) publiée aux éditions Alain Piazzola.

(Éditions Alain Piazzola-2013)

En janvier 1785, Stefano Monti écrit à Fabiano Bertola, son ancien élève, une longue lettre emplie de verve et de fureur. Dans ce texte truculent, la présence insistante de la sexualité se mêle à des considérations sociales cruelles sur la famille du jeune homme.


"Haine et Politique en Corse" au Spaziu de L'Ile-Rousse
n janvier 1785, Stefano Monti écrit à Fabiano Bertola, son ancien élève, une longue lettre emplie de verve et de fureur. Dans ce texte truculent, la présence insistante de la sexualité se mêle à des considérations sociales cruelles sur la famille du jeune homme.
Une fois venu 1789, les deux hommes s'engagent en première ligne dans les partis opposés de la Révolution française. Cette lettre exceptionnelle et les événements révolutionnaires où Stefano et Fabiano sont emportés offrent à l'historien l'occasion d'observer au microscope la politisation de l'intime.
Ces deux personnages, nés dans la Balagne du XVIIIe siècle, incarnent la violente opposition entre une démarche vertueuse, sensible à la simplicité des mœurs, chère aux républicains, et le modèle du raffinement et de l'efféminement « aristocrate ».
Alors que, dans ces années, les frontières entre les hommes et les femmes s'affirmaient, renvoyant pour longtemps les femmes à la maison et à leur rôle de mère, la naissance d'un modèle d'homme raffiné, attaché à la proximité des femmes, allait se mêler à l'histoire du politique.
Docteur en histoire médiévale, chercheur à l'Université de Marne la Vallée, auteur d'une Corse du XVe siècle (2005) et de nombreux travaux sur la fin du Moyen Âge corse, Antoine Franzini aborde avec un regard enrichi par la fréquentation de ces périodes anciennes, et à l'aide de la méthode de la microhistoire, l'étude de la fin du
XVIIIe siècle et de la Révolution française dans l'île. Il a publié dans le dernier numéro de la revue Études corses (74, juin 2012) un article sur La prise de pouvoir des partisans de la Révolution à l'Île Rousse en novembre-décembre 1789.




Dans la même rubrique :
< >

Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine