Corse Net Infos - Pure player corse



DOSSIER. Hausse des prix de l'énergie : les Corses devraient payer en moyenne 70 euros de plus par an


Livia Santana le Dimanche 25 Septembre 2022 à 17:52

14 septembre, la Première ministre Elizabeth Borne a annoncé que le prix du gaz et de l'électricité pour les ménages augmentera de 15% en 2023, contre 120% sans le bouclier tarifaire mis en place par le gouvernement. Mais qu'est-ce que cela représentera réellement pour le porte-monnaie des Corses ?



Photo illustration
Photo illustration
Une hausse de 15% de l’électricité à partir de février 2023, c’est ce qu’a annoncé la Première ministre le 14 septembre dernier aux Français. Cette augmentation, pourtant réglementée et protégée par le bouclier tarifaire de l’État, est déjà la seconde puisqu’en février 2022, le gouvernement avait déjà limité la hausse du tarif à 4% TTC. 

À l’époque, cette hausse avait impacté légèrement les foyers insulaires puisque le prix augmentait en moyenne de 18,36 euros par an, soit 1,5€ par mois. Il faut dire que selon EDF corse, en 2021,la facture et la consommation moyenne annuelle d’un client particulier corse s’élevait à 459 €, soit 2740 kWh pour une facture mensuelle à 38,25€. 

Le 14 septembre dernier,  Elisabeth Borne avait annoncé que : « Ces augmentations vont conduire à une hausse moyenne des factures de l'ordre de 25 euros par mois pour les ménages qui se chauffent au gaz, au lieu d'environ 200 euros par mois sans bouclier tarifaire ; et à une augmentation moyenne de l'ordre de 20 euros par mois pour les ménages qui se chauffent à l'électricité, au lieu de 180 euros par mois, sans bouclier tarifaire. »

À présent, le décret instaurant la hausse de 15% n’est pas encore paru. Toutefois, si celui-ci instaurait réellement dès février 15% TCC de plus, les ménages corses paieraient en moyenne 68,85 euros de plus par an soit 5,73 euros de plus par mois. Cela représente donc environ 7 euros de plus par mois par rapport à janvier 2021. 
Pour éviter de faire trop peser sur les ménages les plus modestes, un "accompagnement spécifique" sera néanmoins mis en place pour "aider les plus modestes", avec des "chèques énergie exceptionnels" de 100 ou 200 euros qui seront "versés d'ici la fin de l'année" à destination de 12 millions de foyers.  

Et concernant les entreprises et communes ? 

Jusqu'à présent, toutes les entreprises de l'île bénéficiaient du tarif réglementé et du bouclier tarifaire de 4%, car la Corse est une zone non interconnectée comme les territoires ultra-marins. La limitation de la hausse à 15% devrait également s'appliquer pour toutes les entreprises corses dans le nouveau décret. Si ce n'était pas le cas, la Première ministre a déjà annoncé que le bouclier tarifaire s'appliquera en tout cas à : "tous les ménages, les copropriétés, les logements sociaux, les petites entreprises et les plus petites communes", soit de l'ordre de deux tiers des communes françaises, selon elle.


LIRE AUSSI : Eau, gaz, électricité : comment vraiment réduire votre facture ?
 














L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Motards en colère
Motards en colère
Foot L1. ACA-Strasbourg
Foot L1. ACA-Strasbourg
Les dauphins de Calvi
Les dauphins de Calvi
Assemblée de Corse
Assemblée de Corse
jardin Pecunia
Assemblée de Corse.15
Congrès Mycologie
Foot ACA-PSG.10
Crash Calvi
Corsica Bike Festival à Lisula
L'Ehpad Saint-André à Furiani
Salon du Chocolat de Bastia 2022