Corse Net Infos - Pure player corse


Covid-19 - "Rentrée en septembre" : encore des appels en Corse


le Lundi 4 Mai 2020 à 15:45

Les demandes de report de la réouverture des écoles en Septembre se multiplient en Corse. Elus, associations et fédérations de parents d'élèves, syndicats : les appels sont nombreux.




Le bureau de l’Associù di i Parenti di e Scole di Pietralba

Dans le cadre de l’annonce présidentielle d’une sortie de confinement généralisée le 11 mai prochain, l’Associù di i Parenti di e Scole di Pietralba constate que le gouvernement n’est toujours pas en capacité d’apporter des réponses claires aux questions légitimes des parents d’élèves.
Pas un jour sans que les ministres ne se contredisent sur des points essentiels. En 2 mois nous sommes passés de l’affirmation « les masques ne servent à rien » à « le non-port du masque vous coûtera 135€ ». Comment donc peut-on légitimement faire confiance au gouvernants concernant la sécurité de nos enfants ?
Lors de la reprise d’activité du 11 mai, le chantage gouvernemental, visant à mettre en balance les situations professionnelles et financières avec la reprise scolaire, va dicter l’attitude des parents ce jour là. Pourtant, il apparaît évident qu’une reprise générale dans l’éducation nationale ne peut être guidée que par des faits scientifiques éprouvés, permettant d’éclairer la population. Or, pour l’heure, une majorité d’avis émis par les diverses autorités scientifiques précise qu’en l’absence de matériels de protection en quantité suffisante et en l’absence de tests, seule une rentrée des classes en septembre pourrait permettre une organisation générale garantissant la sécurité de tous. L’individualisation de la décision du renvoi de nos enfants à l’école ne vise qu’à transférer la responsabilité des dirigeants sur les parents d’élèves en cas de catastrophe. Nous n’endosserons pas cette responsabilité, nous ne sommes ni responsables ni coupables de la situation dans laquelle les responsables gouvernementaux nous ont mis.
Aussi, l’Associù di i Parenti di e Scole di Pietralba, en l’absence de réponse du rectorat de corse à  son mail concernant l’organisation mise en place à partir du 11 mai, invite l’ensemble des parents à ne pas scolariser leurs enfants. En effet, l’Associù di i Parenti di e Scole di Pietralba préconise d’obtenir au préalable des garanties de sécurité de la part du gouvernement dont la parole reste pour l’instant inintelligible. Les mesures d’accompagnement sociales étant prorogées jusqu’au 1er juin, nous vous invitons à faire valoir vos droits et à rester confinés jusqu’à l’obtention gratuite du matériel de protection indispensable à toute reprise d’activité générale.

Udaf de Corse-du-Sud

Pour l’Union Départementale des Associations Familiales de Corse-du-Sud, la réouverture des écoles est une question délicate, qui exige en même temps, que chacun des acteurs concernés prenne ses responsabilités.
Le pays ajaccien est bien un foyer épidémique, "cluster" qui a conduit très rapidement et avant l’extension au territoire national, à la mise en œuvre de mesures contraignantes de fermeture pour ralentir la propagation du virus et notamment en direction de personnes vulnérables. Cette décision avait été prise en concertation entre les élus et les pouvoirs publics. C’était une décision responsable.
Les propos du 1er Ministre ce mardi, malgré la prudence, ferment la porte à une saison touristique normale qui aggravera de façon conséquente la crise économique et sociale existante en Corse.
L’impact économique de la crise sur les familles est dévastateur et nous sommes conscients des inégalités sociales, éducatives, alimentaires. Mais plusieurs cas de Covid-19 continuent d’être détectés tous les jours.
Dans ce contexte, il y a-t-il vraiment un intérêt à réouvrir les écoles le 11 Mai ?
Est-ce une décision pertinente surtout avec la mise en place de groupes inferieurs à 15 élèves et à quelques semaines seulement de la fin de l’année scolaire ?
Comment garantir la sécurité sanitaire du personnel enseignant et des enfants sans que les établissements scolaires ne deviennent des foyers épidémiques et les enfants des vecteurs de transmission du virus dans les familles déjà touchées de plein fouet par cette crise sanitaire et sociale ?
Outre le conseil scientifique, les syndicats d’enseignants, les associations de parents d’élèves et de familles, les élus des communes, les conseillers territoriaux, le Président de l’Assemblée de Corse, Le Président de l’exécutif de Corse, ont déjà précisé leurs points de vue et s’opposent à cette réouverture des écoles le 11 mai prochain, qui ne pourra se faire sans concertation avec les acteurs du territoire.
Une organisation du déconfinement est à imaginer sur le territoire de la Corse-du-Sud compte tenu de l’importance du Cluster.
L’Union Départementale des Associations Familiales de Corse-du-Sud insiste sur l’anxiété des familles et plus particulièrement des familles vulnérables déjà fragilisées face à cette reprise et tient à ce que soient pris en compte non seulement la difficulté à faire respecter les gestes barrières pour les plus petits, mais également la situation des enfants en situation de handicap, les problématiques de contamination dans les transports scolaires et l’importance de la reprise des cantines.
S’inscrivant dans un principe de précaution, L’Udaf de Corse du Sud souhaite le report de la réouverture des écoles à la rentrée de septembre 2020.
 

FCPE de Corse-du-Sud

Alors que se discute partout les conditions d'une éventuelle rentrée scolaire à partir du 11 mai, le CDPE 2A souhaite apporter quelques réflexions au débat en cours.
Il constate que le gouvernement a pris une décision qu'elle fait assumer aux collectivités locales, aux personnels enseignants et non-enseignants et aux parents, sans que les moyens d'y répondre ne soient fournis et garantis.
Il s'étonne du sondage adressé aux parents des enfants scolarisés dans les écoles d'Ajaccio leur demandant qu'elle était leur décision quant à la rentrée de leurs enfants à partir du 11 mai, d'autant que les choix proposés ne sont pas identiques d'une école à l'autre (« oui » ou « non » dans certaines écoles, « oui », « non » et « je ne sais pas » dans d'autres »).
L'école confinée n'est pour aucun parent un modèle d'éducation et la quasi totalité d'entre-eux souhaite une rentrée mais dans des conditions sanitaires garanties qu'ils puissent contrôler en lien avec les personnels et les autorités compétentes.
Nous considérons que seul un plan précis de rentrée, école par école, préparé avec tous les partenaires dont les parents d'élèves, quasi individualisé pour chaque enfant, permettrait aux parents de se décider en toute connaissance de cause.
D'autre part, tous les parents ne sont pas égaux devant ce choix qui peut souvent se résumer à une prise de risque pour la santé de ses enfants où une situation sociale difficile à assumer.
A partir du 1er mai, les autorisations spéciales d'absence pour garde d'enfant COVID 19, qui permettaient une indemnisation à hauteur de 90 % du salaire brut, seront supprimées et c'est aux conditions de chômage partiel (70 % du salaire brut) que seront soumis les parents.
Notre fédération nationale a lancé depuis le 30 avril, une pétition exigeant une indemnisation à 100 % des parents d'élèves qui souhaiterons ou devront s'occuper de leurs enfants à la maison jusqu'à un retour plus normalisé.
Et puis il y a tous les travailleurs indépendants qui n'ont aucun système d'indemnisation.
Il y a donc une large frange de la population pour laquelle la décision de rentrée scolaire pour leurs enfants n'est pas un véritable choix.
Pour le CDPE 2A il n'est pas possible d'envisager la situation de ces parents sans tenter de rechercher avec tous les partenaires une solution, certes très partielle d'un point de vue pédagogique mais sanitairement irréprochable pour les enfants et leurs parents, les enseignants et non- enseignants et leur familles.
Les parents d'élèves de la FCPE sont prêts à y travailler avec tous les partenaires.



Communiqués | L'université | L'estru piuvanu














    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047