Corse Net Infos - Pure player corse
Corse Net Infos Corse Net Infos

CorseNetInfos


Bastia : une exposition internationale et 25 artistes à la galerie "Noir et Blanc"


La rédaction le Jeudi 4 Mai 2023 à 11:34

Après « Les Réalités Nouvelles » en 2022 la Galerie Noir et Blanc consacre, pour la deuxième année consécutive, le mois de mai à une exposition internationale. Intitulée « Signes et traces – Abstraction lyrique. Hors les murs Paris-Bastia », elle réunit 25 artistes peintres du monde entier.



Françoise Serieys, Pascal Barat et Denis Zammit lors de l'accrochage des toiles.
Françoise Serieys, Pascal Barat et Denis Zammit lors de l'accrochage des toiles.
 Le salon « Comparaisons » est un salon d’art actuel parisien de niveau international et deuxième plus grand salon français avec ses 31 groupes qui correspondent à autant de sensibilités et de tendances de l’Art Actuel. Se trouvent ainsi confrontés styles, démarches ou techniques diverses, installations, constructivisme, expressionnisme...
Au fil des mois et des ans les groupes de Comparaisons se rencontrent dans des espaces où se regroupent les affinités.
C'est le cas à Bastia avec à l’origine de cette exposition à Noir et blanc, Françoise Serieys, artiste bastiaise, membre du groupe « Signes et Traces » et Isabelle Palenc, du groupe « Abstraction Lyrique », amies de longue date de la Galerie bastiaise où sont réunis sur 2 étages 25 artistes pour cette amicale aventure méditerranéenne avec à voir des œuvres personnelles fortes.
« Intégrer un groupe est difficile » explique Françoise Serieys : « La sélection se fait sur dossier, sachant que l’artiste, un professionnel, doit avoir déjà présenté 3 expositions personnelles et une expo à l’étranger. Un groupe évolue d’année en année et regroupe entre 15 et 18 artistes ».  


« Signes et Traces » et « Abstraction lyrique »
Le groupe « Signes et Traces » est né au salon Comparaisons de 1998 autour de Riccardo Licata inventeur d’un alphabet plastique personnel, toujours renouvelé, se déclinant en de multiples variations richement colorées. « Les termes « Signes et Traces » sont complémentaires, l’un engendrant l’autre et réciproquement, dans un jeu permanent dont les sources sont, pour le peintre : le vécu, le perçu, le ressenti » explique le chef du groupe, Jean-Jacques Lapoirie. « Le groupe Signes et Traces s’efforce de créer une cohérence en réunissant des artistes autour de ces valeurs, dans l’exploration de l’infini des possibles de la création, de l’unicité de chacun et de la diversité ». Pour Françoise Serieys, Signes et Traces représente « la solidité sur la démarche et le travail. Il y a un équilibre qui amène à une complicité entre artistes, une complicité extrêmement solide ou la rivalité n’a pas de place ».  


Quant au groupe « Abstraction Lyrique », il est né aux Etats-Unis au début du 20ème siècle, apparu en France en 1947. « Dans un besoin de renouveler l’expression picturale après les années de guerre, ces artistes voulaient exprimer une vérité enfouie en eux-mêmes et refusaient tout ce qui peut, dans l’art, être imposé par la société » indique Anne Pourny, la chef du groupe. « Les artistes abandonnent le tableau figuratif du modèle et du paysage et expriment désormais leurs sentiments, leurs sensations et leurs émotions dans une grande liberté. Ainsi l’acte de peindre devient le plus important et c’est souvent avec tout le corps et sur des grandes surfaces que les artistes s’expriment par le geste, les chromatismes intenses et un graphisme libéré. Dans la continuité des années passées, notre groupe offre des œuvres fortes qui caractérisent l’évolution actuelle ».


C'est la première fois que les groupes se retrouvent à Bastia. « Ce sera l’occasion d’échanges non seulement entre les membres des 2 groupes mais aussi avec les nombreux artistes corses. Ce sera un enrichissement aussi bien pour les artistes que pour le public » se réjouit Françoise Serieys.
Dans cette exposition, tout en respectant leur unicité, les uns s’efforcent de créer une cohérence autour des valeurs véhiculées par le signe et la trace, captant dans le passé pour se projeter dans le futur. Les autres se réclament de l’abstraction lyrique. En privilégiant le geste, ils donnent libre cours à l’expression personnelle de leurs émotions.
Seront exposées 3 œuvres par artiste, une grande et deux petits formats.