Corse Net Infos - Pure player corse



A Bastia les commerçants continuent de manifester

Confinement


Pierre-Manuel Pescetti le Jeudi 12 Novembre 2020 à 18:22

Une centaine de personnes s’est réunie ce 12 novembre en début d'après-midi devant les grilles de la préfecture de Bastia pour protester une nouvelle fois contre la fermeture des commerces jugés non essentiels par l’Etat.



Une centaine de personnes s'est rassemblée devant la préfecture de Haute-Corse pour protester contre la fermeture des commerces jugés non essentiels
Une centaine de personnes s'est rassemblée devant la préfecture de Haute-Corse pour protester contre la fermeture des commerces jugés non essentiels
La promesse faite lors de la manifestation de vendredi dernier à Bastia par les commerçants a bien été respectée. Même s’ils étaient moins nombreux que la fois précédente, une centaine de manifestants s'est rassemblée devant la préfecture de Bastia avant d’entamer un tour du centre-ville à pied, bloquant la circulation sur la rue César Campinchi et le boulevard Paoli.
 

Une perte de confiance envers l’Etat
Malgré l’intervention télévisée du Premier Ministre, ce jeudi 12 novembre à 18 heures, afin de faire un bilan après ces 15 premiers jours de confinement, les commerçants ont tenu à maintenir la manifestation. Pour eux, aucune annonce en leur faveur ne sera faite ce soir par le chef du gouvernement, c’est en tout cas ce qu’explique Ariane Alberghi, avocate et commerçante : « malheureusement nous n’attendons pas grand-chose de l’intervention de Jean Castex qui s’est déjà illustré de manière clownesque il y a deux semaines ». L’espoir semblerait plutôt venir des échanges qui ont eu lieu en début de semaine entre le préfet de Haute-Corse François Ravier et l’association des maires du Cismonte. Cette réunion de travail, que les manifestants accueillent avec enthousiasme est pour eux le signe encourageant qu’un dialogue est possible entre les représentants de l’Etat et les élus corses. Cependant, la colère et le sentiment d’injustice est toujours présent face à des restrictions et des fermetures qui leurs semblent incohérentes et injustifiées
 

« Aucun cluster dans les commerces corses »
 Leur sentiment d’injustice est d’autant plus grand qu’après avoir respecté scrupuleusement les différents protocoles sanitaires drastiques, l’Etat les oblige à fermer boutique. Selon Ariane Alberghi « nous avons œuvré dans nos commerces pour recevoir les gens comme il fallait et la récompense c’est la fermeture ! Aucun cluster n’a été relevé dans les commerces corses ».
 

Un protocole avec des restrictions supplémentaires proposé par les commerçants.
Un protocole, proposé au préfet de la Haute-Corse, a d’ailleurs été établi par les contestataires pour pouvoir permettre la réouverture des commerces de proximité tout en protégeant au maximum le client. Parmi leurs revendications il est question d’une prise de température à l’entrée de chaque commerce, de la tenue d’un registre de passage et du respect scrupuleux des gestes barrières, du port du masque et de la désinfection des surfaces de contact. Les commerçants proposent aussi d’autoriser les déplacements des clients dans un rayon de 20 kilomètres autour de chez eux, avec une surface allouée en magasin qui sera de 4 mètres carrés par client et une limitation à deux personnes par boutique, soit un client et un accompagnant. L’ouverture des restaurants le midi est aussi au programme tout en respectant une limitation du nombre de clients. Seuls les plats à emporter et les livraisons seraient autorisées le soir.
Ce sont ces revendications qui ont été transmises au préfet de la Haute-Corse lundi 9 novembre.
 
Après avoir défilé en centre-ville, les manifestants sont retournés à la préfecture afin d’en bloquer l’accès à l'aide d'une chaine et de cadenas : « puisqu’ils ferment nos commerces nous allons fermer la préfecture » lance Filippo de Carlo, gérant d'un restaurant.
Malgré un dialogue instauré entre les représentants de l’Etat et les commerçants par le biais de l’association des maires de Haute-Corse, la tension reste palpable chez les manifestants dans l’attente de leur « ordre de réouverture ». Une ouverture que malheureusement n'interviendra pas avant au mois 15 jours : Jean Castex a en effet annoncé ce soir que "les commerces fermés le resteront encore pour 15 jours supplémentaires".


 





















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047