Corse Net Infos - Pure player corse


30 ans après la catastrophe de Furiani : les collégiens de Simon-Vinciguerra rendent hommage aux victimes


Livia Santana le Vendredi 22 Avril 2022 à 18:29

Le coup d'envoi des commémorations des 30 ans de la catastrophe de Furiani a été donné ce vendredi 22 avril 2022 à Bastia, par les élèves du collège Simon Vinciguerra dans leur cour d'honneur. Durant une heure, les chants, lectures, musiques se sont succédé dans un seul but : faire vivre la mémoire des victimes de ce drame.



30 ans après la catastrophe de Furiani : les collégiens de Simon-Vinciguerra rendent hommage aux victimes


« Quand la tribune est tombée je n’étais pas né mais mon père, mon oncle m’ont raconté cette soirée où la joie à fait place à la tristesse »,  rappelle un élève de quatrième du collège Simon Vinciguerra. Après la lecture du texte écrit par l’adolescent de 13 ans, l’émotion se fait ressentir dans l’assistance composée d’élus, de la communauté éducative et d’élèves. Dans la cour d’honneur du Vieux Lycée, les commémorations des 30 ans de la catastrophe de Furiani débutent ce vendredi 22 avril. Quatre classes de 4ème et 3ème bilingues et leurs professeurs ont pendant plusieurs mois travaillé sur l’hommage qu’ils allaient rendre aux victimes. « Nous avons avec notre professeur d’art plastique, réalisé plusieurs œuvres en leur honneur. A présent, notre cour de récréation est devenue la leur », lance Anthony, élève de 4ème, tout vêtu des couleurs du Sporting.
Le principal du collège, Pierre Rossi, a tenu à ce que l’œuvre de ses élèves puisse être exposée à la vue de tous. Ainsi, les fleurs bleues et blanches et le tableau peints dans la cour d’honneur sont visibles par tous les passants. « Nous voulions proposer aux Bastiais un lieu de recueillement. Pendant 15 jours ils pourront admirer depuis les grilles extérieures, ce bel hommage », détaille Pierre Rossi.

« Un ci scurderemu mai »

 Les chansons « 5 di maghju » du groupe I Muvrini et « Maghju » des Chjami Aghjalesi résonnent à présent dans l’enceinte de l’établissement bastiais. C’est au tour des élèves de chanter, jouer du Piano, du violon sous les yeux émerveillés des élus venus les écouter.

Dans l’assemblée, Michel Castellani, député de la première circonscription de Haute-Corse écoute attentivement. L’homme qui est à l’initiative de la loi à son nom votée en octobre dernier afin d’interdire les matchs nationaux le jour du 5 mai, est invité à prendre la parole. « Le Sporting est un lien entre tous les Corses. Quand j’ai été élu, je me suis donné pour mission de faire sacraliser ce jour. Aujourd’hui, j’ai le sentiment d’un devoir accompli. Votre avenir, vous devez le bâtir mais vous ne pouvez pas le faire sans savoir d’où vous venez, votre histoire », pose le député aux collégiens. Eux l’ont bien compris et le répète : « nous avons un devoir de mémoire, un ci scurderemu mai », lance une élève à la fin de son texte.

Les yeux de Josepha Guidicelli, présidente du collectif des victimes du 5 mai s’embuent à l’écoute des mots des adolescents. « C’était important pour nous d’ouvrir nos commémorations avec la jeunesse. C’est très touchant de voir les jeunes s’investir autant pour faire perdurer ce devoir de mémoire », confie-t-elle très émue.
Pour clore cette belle cérémonie, une cinquantaine d’élèves et de professeurs entonne à présent le Diu Vi Salvi Regina. Bientôt, des ballons bleus s’envolent dans le ciel.



















Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047