Corse Net Infos - Pure player corse


Rugby - Montpellier, le champion, face à Lyon en match de gala ce vendredi à Furiani


Philippe Jammes le Mercredi 17 Août 2022 à 16:17

Quelle affiche ce vendredi à 20h30 au stade Armand-Cesari qui troquera à cette occasion ses cages de foot contre des perches de rugby : le champion de France, le Montpellier Hérault Rugby, contre le vainqueur du challenge européen, le Lyon Olympique Universitaire.



Jean-Simon Savelli, Tom Whitford, Yacouba Camara et Philippe Saint-André (MHR) sur la pelouse de Furiani.
Jean-Simon Savelli, Tom Whitford, Yacouba Camara et Philippe Saint-André (MHR) sur la pelouse de Furiani.

« Cette rencontre* a pu s’organiser en raison des liens d’amitiés qui nous lient avec ces deux clubs » explique Jean-Simon Savelli, le président de la Ligue corse de Rugby. « Ce match entre équipes de très haut niveau a, pour la première fois depuis 4 ans, été extrêmement difficile à mettre en place. J’avoue être déçu par certains comportements. Aujourd’hui il n’y a plus de parole. Mais grâce à la bonne volonté de la CAB, de la CdC, du staff du SCB et nos partenaires, on a pu concrétiser l’organisation. C’est un plaisir de recevoir à nouveau le MHR et, cette année, le LOU. Tout cela va créer une belle émulation pour nos jeunes, booster la discipline. Nos jeunes vont pouvoir voir le Bouclier de Brennus et la Coupe d’Europe. Le rugby corse se porte et se développe bien dans toutes les catégories avec 32% de licences supplémentaires. C’est valorisant aussi de voir que des équipes de très haut niveau nous font confiance. En plus je vous annonce qu’il y aura des surprises pendant le match, dont une énorme ! »


Le MHR, un habitué de Furiani
Depuis plusieurs années des liens étroits unissent le rugby insulaire et le club héraultais de Montpellier. « On est toujours content de venir en Corse » souligne Philippe Saint-André, le directeur sportif du MHR. « Ce stage nous avait bien réussi l’an passé et on revient donc avec plaisir. Il y a toujours ici un bel accueil, une belle ambiance. Ce rassemblement nous permet de casser notre routine à Montpellier. On passe toute une semaine ensemble, c’est excellent pour la cohésion. En ce moment nous mettons les bouchées doubles car on a pris du retard dans notre préparation qui a débuté le 1er août. Face à une saison qui s’annonce très chargée, on dispose d’un groupe motivé, un effectif dans lequel il n’y a eu que peu de changement. On est champion en titre donc on va être attendu à chaque match et il nous faudra assurer notre statut.
Face au LOU, il s’agira de notre seul match de préparation, un match important avant le début du championnat (ndlr : le 3 septembre) et un déplacement à La Rochelle, le champion d’Europe en titre. On nourrit bien sûr de lever encore ce Bouclier et de faire un parcours européen.
».


Le club est venu en Corse avec tous ses joueurs ce qui permettra au manager Tom Whitford de jauger son effectif et ses nouvelles recrues. « Je pense qu’on mettra en place deux équipes » explique le Britannique qui se sent aussi 100% corse ! « C’est un plaisir d’être de nouveau en Corse. De jouer à Furiani c’est quelque chose d’énorme. C’est un stade qui a une histoire. On a fait une bonne préparation et ce match doit être une fête pour tout le monde».


Yacouba Camara, le solide 3ème ligne de 28 ans du MHR, 1m 95 pour 112 kg, piaffe d’impatience. « Même si on est en retard sur notre préparation, ce match va être un gros match de rugby. Ça va nous permettre de nous jauger avant le début du championnat. Ça permet aussi aux entraineurs d’esquisser l’équipe-type. Ce stage ici nous fait vraiment du bien car on sort de notre routine et on apprend à mieux se connaitre. On est là aussi pour donner envie aux jeunes de jouer au rugby. Ce serait bien si d’ici une décennie ou deux, la Corse avait un club pro ».


Le LOU en meute à Lucciana
Si le MHR s’entraine sur le terrain de l’IGESA à Furiani, son adversaire, le LOU, a pris ses quartiers à Lucciana.
« On sent une passion ici et notre venue ici est l’histoire de personnes » souligne Xavier Garbajosa, l’entraineur. « Beaucoup de gens sont venus nous voir à l’entrainement, beaucoup de gamins à qui on se doit de transmettre nos belles valeurs rugbystiques. On est ici dans des conditions exceptionnelles. C’est notre 5ème semaine de préparation et ce stage en Corse nous permet de peaufiner, d’affiner cette préparation et ce match qui sera une véritable opposition est l’opportunité de la valider. Cela nous permet aussi de sortir de notre complexe lyonnais, de notre champ d’action habituel, de passer du temps ensemble, de créer du lien. Il y aussi bien sûr le côté promotion et on espère que le public appréciera ».


Parmi les 19 membres du staff et les 43 joueurs, le 2ème ligne Félix Lambey, 28 ans, 196 cm pour 106 kg. « Pour beaucoup d’entre nous c’est l’occasion de découvrir la Corse. On est vraiment très heureux d’être ici et il n’y a que du positif. On a hâte de jouer car la préparation a été longue et c’est enfin l’occasion de se jauger. Notre objectif est de retrouver le Top 6 et se qualifier pour l’Europe ».


Beaucoup de joueurs et membres du staff découvrent la Corse, terre de football qui n’aspire qu’à une chose devenir aussi terre de rugby, à l’image du LOU qui a grandi à l’ombre de l’OL, Olympique Lyonnais, un des grands clubs du football français.
« En deux décennies, le rugby s’est bien développé à Lyon » explique Gérald Gambetta, manager du LOU. «On est monté en puissance. Il y a quelques années on jouait dans un stade annexe devant 2 000 spectateurs, puis on a du changer de stade en passant à 12 000 spectateurs. Aujourd’hui on évolue sur l’ancien stade de l’OL, le Matmut Stadium avec en moyenne 15 000 spectateurs et pour certains matchs jusqu’à 22 000. Mais cela reste fragile. Il nous faut performer pour fidéliser ce public. A nous d’enfoncer le clou par nos performances.
Cela faisait longtemps qu’on voulait venir en Corse. Grâce à Jean-Simon on a pu concrétiser notre venue cette année. Plusieurs choses nous attirent ici. Tout d’abord la force des valeurs nobles qu’on y trouve, chez les gens, dans l’environnement. C’est bon de s’en imprégner. L’environnement est exceptionnel, on vit des moments particuliers
 ».
 

Du coté de la ligue corse et de Jean-Simon Savelli, on savoure aussi ces moments. «L’impossible devient possible. C’est grâce à ce genre d’évènements que le rugby va s’épanouir chez nous. Ça va donner l’envie aux gamins d’y croire. Ça peut aussi démontrer à la France et à l’Europe qu’on peut organiser de grandes choses en Corse. On doit être une terre de sport, avec un grand S. On a les moyens pour le faire. La Corse doit être un terrain de sport, de tous les sports ».
Et quand on lui demande son secret pour organiser des tels évènements ici, le président résume en quelques mots : « Passion, envie, amitié ».
          
* Billetterie en ligne sur www.sc-bastia.corsica/billetterie
 

Xavier Garbajosa, Jean-Simon Savelli, Félix Lambey et Gérald Gambetta (LOU)
Xavier Garbajosa, Jean-Simon Savelli, Félix Lambey et Gérald Gambetta (LOU)













L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047