Corse Net Infos - Pure player corse



Michel Castellani : "j’ai obtenu la garantie que les moyens des SDIS corses seront conservés et renforcés"


Nicole Mari le Dimanche 20 Novembre 2022 à 21:41

Installer une nouvelle base de Canadairs à Bastia dans le cadre d’une coopération transfrontalière entre la Corse et la Toscane, c’est la proposition du député de la 1ère circonscription de Haute-Corse, Michel Castellani, pour renforcer la lutte contre les incendies dans l’île. Le député nationaliste a déposé trois amendements lors de l’examen à l’Assemblée nationale du Projet de loi d’Orientation et de Programmation du ministère de l’Intérieur. Il a obtenu, de Gérald Darmanin, la garantie que les redéploiements des moyens matériels et humains, annoncés par le président de la République, ne concerneront pas les SDIS corses.



Michel Castellani,député nationaliste de la 1ère circonscription de Haute-Corse, membre du groupe parlementaire LIOT.
Michel Castellani,député nationaliste de la 1ère circonscription de Haute-Corse, membre du groupe parlementaire LIOT.
« Après avoir bataillé, j’ai obtenu l’assurance du ministre de l’Intérieur que les moyens matériels et humains de la protection civile en Corse seront conservés et renforcés. Face au risque incendiaire énorme et une inquiétude légitime des personnels, il était indispensable d’obtenir ces garanties ! ». C’est avec un soulagement certain que le député de la 1ère circonscription de Haute-Corse, Michel Castellani, a finalement arraché cette garantie après l’annonce, par le Président de la République, Emmanuel Macron, le 28 octobre dernier, d’une « stratégie nouvelle » de lutte et de prévention contre les incendies et du redéploiement des moyens matériels et humains au profit de certains territoires. Devant le risque de voir les deux SDIS (service de secours et d’incendie) corses déposséder de leurs moyens, le député nationaliste, membre du groupe parlementaire LIOT, a déposé trois amendements lors du débat concernant le projet de loi d’orientation et de programmation du ministère de l’intérieur. Le premier propose « d’acter une coopération transfrontalière entre la Corse et la Toscane dans le cadre de la lutte contre les incendies ». Le second demande au gouvernement « le déploiement d’une nouvelle base pour les Canadairs sur le territoire de la Collectivité de Corse et plus particulièrement en Haute-Corse ». Le troisième réclame « des garanties que les redéploiements des moyens matériels et humains prévus ne puissent se faire au détriment de certains territoires, en particulier les insulaires et ultramarins ». Ces amendements concrétisent une demande formulée quelques jours plus tôt par le député bastiais dans un courrier au Président de la République concernant l’installation d’une base canadairs à Bastia.
 
Une base à Poretta
L’affaire a, en fait, débuté avec l’incendie du Cap Corse qui, fin octobre, a ravagé près de 450 hectares entre Pietracorbara et Sisco. « Lors de l’incendie du Cap Corse, j’étais en contact permanent avec le préfet qui a mis tous les moyens dont il disposait sur place, mais, malgré cela, l’incendie continuait à s’étendre à cause d’une sécheresse épouvantable. Au bout de deux jours, il est devenu manifeste qu’il fallait amplifier les moyens de lutte. J’ai appelé directement le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, pour lui demander de l’aide. Il a immédiatement mobilisé la protection civile et envoyé les Canadairs. C’est comme ça qu’on a pu stopper le feu à Pietracorbara et à Sisco. S’est donc posé le problème des moyens de lutte contre l’incendie », précise Michel Castellani. Là-dessus, survient la conférence de presse du Président de la République qui prend acte de la multiplication des incendies liés au changement climatique en France. « Il a annoncé une redistribution des moyens sur le territoire français et une amplification de ces moyens par l’achat de Canadairs avec la création d’une force européenne. J’ai, alors, pris contact avec les deux SDIS de Haute Corse et de Corse du Sud et j’ai relayé leurs inquiétudes auprès du conseiller de Darmanin pour les SDIS en France, notamment celle que l’on touche aux moyens matériels et humains en Corse pour les redispatcher en Gironde ou ailleurs. J’ai dit qu’on ne pouvait pas affaiblir les moyens de lutte en Corse, qui étaient parfois sollicités jusqu’à trois à quatre fois par jour pendant des mois, car on prenait le risque de voir les incendies atteindre d’autres proportions. J’ai, ensuite, demandé l’installation d’une base européenne de canadairs à Poretta avec vocation à intervenir en Corse, en Sardaigne, à l’île d’Elbe et en Toscane ».
 
Une garantie accordée
Dans un premier temps, le gouvernement récuse les amendements en séance publique. Michel Castellani remonte, alors, fermement au créneau, reprend les arguments à la volée dans l’hémicycle et va, ensuite, trouver Gérald Darmanin pour plaider la situation insulaire. Le ministre accepte de reprendre à son compte le troisième amendement du député corse. « Il y a eu, donc, un double amendement qui a été adopté et qui donne la garantie qu’on ne touchera pas aux moyens humains et matériels de lutte contre les incendies en Corse et en Outre-Mer », se réjouit Michel Castellani. Pour les deux autres amendements, la discussion reste ouverte : « Pour la coopération transfrontalière et la base de canadairs à Poretta, il faut, d’abord, attendre que les choses se fassent au niveau européen où les négociations sont en cours, mais j’ai voulu prendre date pour l’avenir et positionner Bastia dans cette affaire ».

Le vote de l’amendement à l’Assemblée nationale















L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Motards en colère
Motards en colère
Foot L1. ACA-Strasbourg
Foot L1. ACA-Strasbourg
Les dauphins de Calvi
Les dauphins de Calvi
Assemblée de Corse
Assemblée de Corse
jardin Pecunia
Assemblée de Corse.15
Congrès Mycologie
Foot ACA-PSG.10
Crash Calvi
Corsica Bike Festival à Lisula
L'Ehpad Saint-André à Furiani
Salon du Chocolat de Bastia 2022