Corse Net Infos - Pure player corse

Le conseil municipal de Bastia veut faire de l'agriculture un vecteur de l’économie locale


Livia Santana le Mardi 6 Juillet 2021 à 21:00

Le conseil municipal de Bastia s'est réuni ce mardi 6 juillet pour débattre du nouveau projet d'aménagement et de développement (PADD) de la ville qui constituera une base de travail pour le nouveau Plan local d'urbanisme (PLU). Dans un second temps, les conseillers municipaux ont approuvé un plan de développement de l'agriculture péri-urbaine à Bastia.



Le projet d'aménagement et de développement de la ville (PADD) , soit les prémices du nouveau plan local d'urbanisme (PLU) de Bastia - s'est invité au conseil municipal ce mardi 6 juillet. Ce document d'orientation politique de 38 pages contient les ambitions de la municipalité pour la structuration de la ville sur les dix prochaines années avec plusieurs objectifs dont ceux de faire de Bastia une ville attractive, dynamique, solidaire et respectueuse de son environnement. Pour ce faire, de nombreux projets élaborés par Paul Tieri, conseiller municipal délégué à l'aménagement durable et à la planification stratégique, et par Christophe Laval, directeur de l’urbanisme à Bastia, ont été présentés à l'assemblée communale

Inventer l'agriculture à Bastia 

La municipalité entend faire de l'agriculture à Bastia un vecteur de l’économie locale en rajoutant 786 hectares agricoles aux 110 hectares d’espaces stratégiques agricoles déjà présents dans le Padduc. La ville aura ainsi le pouvoir de gérer le foncier (communal et privé) afin de soutenir les installations d'au minimum 5 agriculteurs. Cela se fera également grâce à la constitution d’une association foncière de propriétaires autorisée (AFPA).   ​
L’objectif est bien ici de relancer l’activité agricole et rurale à travers une mise en valeur de l’oliveraie, la châtaigneraie, mais aussi des terrains de production fourragère. Ce projet a aussi pour but de consolider et d’installer dans la ville des acteurs économiques (agricoles, pastoraux, artisanaux...) ainsi que de développer des activités complémentaires telles que les randonnées pédestres équestres ou VTT, l'agritourisme et de maintenir l’activité de la chasse. 

Limiter la superficie des grandes surfaces 

Dans le PADD on retrouve également la question épineuse et tant débattue du port de Bastia avec une volonté politique affichée de développer les activités portuaires. Toutefois, ce plan n'étant qu'une base de travail, aucune des trois options posées sur la table (agrandissement du port actuel, délocalisation à la carbonite ou Portu Novu) n'a été tranchée. C'est d'ailleurs ce que reproche le conseiller municipal d'opposition, Julien Morganti : "Nous regrettons de n'avoir toujours pas de position de la mairie sur le nouveau port". 

Pour maintenir l'attractivité dans le centre-ville, ce projet prévoit l'instauration d'un droit de préemption commercial pour les jeunes souhaitant installer leur activité. Dans la même veine, il pose les bases d'une limitation de la superficie des grandes surfaces commerciales en périphérie de la ville. Des marchés alimentaires pourraient aussi voir le jour sur les hauteurs de Bastia, dans le quartier du Fort Lacroix ainsi qu'à Lupinu.

En terme de santé, figure dans le PADD l'ambition d’un nouvel hôpital à Bastia. Mais le document ne stipule pas à quel endroit celui-ci sera établi. C'est également un reproche formulé par l'opposition et sa conseillère Hélène Salge. 
Concernant la culture, le projet prévoit entre autres la rénovation complète du théâtre municipal mais aussi du conservatoire Henri-Tomasi ainsi que des aménagements au théâtre Sant'Angelo. 

Si le maire de Bastia Pierre Savelli tient à souligner le travail de Paul Tieri et des agents saluant "un dossier dont je suis particulièrement fier", les critiques de l'opposition ont fusé. Jean-Martin Mondoloni remet en doute le financement des projets contenus dans le PADD : "C’est un document qui délivre des ambitions louables. Mais derrière ces ambitions affichées et revendiquées on se pose la question du financement", lance-t-il. De son côté, Julien Morganti soulève une "compilation de bonnes intentions, plutôt qu’une véritable ossature en matière d’urbanisme". Il regrette également "des axes de réflexions plutôt que des axes d’actions" ainsi qu’un "décalage entre le discours et les actes".

Pierre Saveli : ""un dossier dont je suis particulièrement fier"
Pierre Saveli : ""un dossier dont je suis particulièrement fier"














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047