Corse Net Infos - Pure player corse



DOSSIER. Comment gérer les déchets d’amiante ?


le Dimanche 22 Janvier 2023 à 12:04

Ces déchets dangereux doivent faire l’objet de procédures particulières afin d’être éliminés sans risques.



Si son usage est interdit depuis 1997, l’amiante a longtemps été utilisé dans le secteur de la construction. Certains travaux de rénovation peuvent donc libérer des fibres dangereuses pour la santé si elles sont inhalées. De facto, en cas d’identification d’amiante, ces opérations doivent se soumettre à des procédures bien identifiées et l’évacuation des déchets qui peuvent en résulter est de surcroit également très encadrée. 
 
« Il existe deux typologies de déchets d’amiante qui sont distinguées par la réglementation », expliquent en premier lieu Olivier Courty, chef du service risques naturels et technologiques et Rachida El Menji, insepectrice des installations classées et référente du plan régional santé environnement à la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) de Corse. 
 
« Il y a tout d’abord l’amiante lié, c’est ce que l’on retrouve dans de nombreux matériaux de construction, comme par exemple dans les toitures ondulées en fibro-ciment », exposent-t-ils. Avant que les dangers de l’amiante ne soient reconnus, celui-ci était en effet couramment utilisé car c’est pour les différents avantages qu’il arbore, comme le fait d’être un bon liant, un bon isolant thermique et phonique ou encore pour sa résistance au feu. Il était alors mélangé à de nombreux matériaux de construction à l’instar du ciment, une opération qui rendait ses fibres inertes, à moins que la structure ne soit endommagée ou brisée. « En cas d’amiante lié, le producteur de déchets doit identifier et émettre un bordereau de suivi des déchets contenant de l’amiante (BSDA)  qui indique les quantités, le nom du transporteur, du collecteur et in fine le traitement de ce déchet. Ce déchet peut être accepté dans les installations de stockage de déchets non dangereux, sous réserve qu’elles aient une alvéole, c’est-à-dire un trou aménagé techniquement conformément à un arrêté ministériel, avec des contraintes techniques qui permettent de s’assurer qu’il n’y a aucun risque pour l’environnement et la sécurité », détaille Olivier Courty. 
 
La problématique de traitement des déchets est en revanche plus ardue pour l’amiante libre. « Comme elle est friable, elle libère des fibres dans l’atmosphère et cela peut donc poser des problèmes sanitaires aigus », souligne chef du service risques naturels et technologiques de la DREAL en reprenant : « Ce déchet devra entrer dans le cadre d’une filière de traitement. Tout d’abord le producteur de déchets devra, là-aussi, identifier et émettre un bordereau de suivi. L'amiante devra ensuite être pris en charge par les filières régulièrement autorisées pour aller in fine dans un une décharge de déchets dangereux. Nous n’en avons pas en Corse, donc ces déchets doivent partir sur le continent par le biais de sociétés qui sont autorisées à faire le transit de ce type de déchets dangereux ». 
 
En Haute-Corse, une problématique particulière est en outre posée face à la présence importante d’affleurements d’amiante naturel, que l’on retrouve principalement dans les roches type serpentinites. « Ici le principe est le même que pour l’amiante lié c’est-à-dire que ces matériaux ne posent pas de problème si on ne les endommage pas. En revanche, dès que l’on touche à ces matériaux, ils sont susceptibles de libérer des fibres d’amiante, et donc il convient de les prendre en charge comme les déchets d’amiante lié lorsqu’ils sortent du site où ils sont produits. Mais la quasi-totalité des terres amiantifères restent sur place, dans la mesure où le porteur de projet utilise en général les gravats en réaménagement », indique encore Olivier Courty.

Dans tous les cas, le chef du service risques naturels et technologiques précise que « l’amiante reste un déchet dangereux ». À noter également que dès leur production ces déchets sont soumis à de strictes conditions d’emballage et d’entreposage. En cas de travaux dans le cadre desquels de l’amiante peut être trouvé, mieux vaut donc se tourner vers des professionnels. 














L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Motards en colère
Motards en colère
Foot L1. ACA-Strasbourg
Foot L1. ACA-Strasbourg
Les dauphins de Calvi
Les dauphins de Calvi
Assemblée de Corse
Assemblée de Corse
jardin Pecunia
Assemblée de Corse.15
Congrès Mycologie
Foot ACA-PSG.10
Crash Calvi
Corsica Bike Festival à Lisula
L'Ehpad Saint-André à Furiani
Salon du Chocolat de Bastia 2022