Corse Net Infos - Pure player corse

Soirée consacrée aux airs romantiques italiens au Festival Calvi Lyrique


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Dimanche 28 Juillet 2013 à 01:12 | Modifié le Dimanche 28 Juillet 2013 - 09:35


Après la soirée d'ouverture en la cathédrale Saint Jean-Baptiste avec l'Ensemble Instrumental de Corse interprétant en final un retentissant "Dio Vi Salvi Regina", Yann Molénat à la tête de l'EIC proposait ce samedi soir, en plein air, une soirée dédiée aux airs romantiques italiens.


Soirée consacrée aux airs romantiques italiens au Festival Calvi Lyrique

C'est dans le cadre exceptionnel de la Courtine "Vaccino" que l'Ensemble intrumental de Corse, invité d'honneur de ce 4e Festival Calvi Lyrique proposé par la ville de Calvi et son service culturel, s'est produit ce samedi soir devant un parterre de mélomanes.
Yann Molénat souhaitait la bienvenue à tous, avant de remercier le maire de Calvi, Ange Santini pour avoir accordé toute sa confiance à l'Ensemble Instrumental de Corse, et le service culturel de la ville.
Au cours de cette douce soirée , les musiciens, sous la direction de Yann Molénat accompagnaient les chanteuses et chanteurs Julia Knecht, soprano
Irina De Baghy, mezzo-soprano Abdellah Lasri, ténor Frédéric Bourreau, baryton-basse interprétant avec fougue et passion des airs romantiques italiens
Au Programme ?
Rossini La Cambiale di Matrimonio : ouverture, duo Clarina/Norton «Non c’è il vecchio sussurone»
Le Barbier de Séville : air de Basilio «La calumnia», air de Rosine «una voce poco fa»
Donizetti élixir d’amour : air de Nemorino «una furtiva lagrima»
La Favorite : air de Leonora «o mio Fernando»
Pucci ni La Bohème (Rodolfe et Mimi) : duo de la rencontre «non sono in vena»
air de Rodolfe «che gelida manina»
air de Mimi «mi chiamano mimi»
Bellini Norma : ouverture
Verdi Simon Boccanegra : air de Fiesco «Il lacerato spirito»
La Traviata : Prélude, air de Violetta «sempre libera»
duo «Parigi o Cara», duo «Libiamo ne lieti calici»
 
Pour la clôture ce dimanche soir, toujours dans le cadre de la Courtine " Vaccino": 
 Cosi Fan Tutte – Mozart - Opéra version de poche d’1h30 » avec entracte
 
L’ŒUVRE
Così Fan Tutte est une commande faite à Mozart par l’empereur Joseph II. L’histoire serait inspirée d’un
incident réel dont on parlait beaucoup dans le Vienne de l’époque.
Deux jeunes hommes, convaincus de la fidélité des deux soeurs qu’ils avaient fiancées, font un pari avec l’un
de leurs amis, un vieux célibataire, qui ne semble pas vouloir donner cher de la fidélité féminine. à ce titre
et pour mettre les jeunes femmes à l’épreuve, les jeunes gens se griment et font chacun la cour à la fiancée
de l’autre, avec la complicité de la soubrette Despina.
Les deux soeurs ne résistent pas longtemps à leurs avances, mais au moment du mariage, les jeunes gens
disparaissent pour aller revêtir leur uniforme et reviennent confondre les soeurs inconstantes... L’intrigue
est un peu mince, mais c’est l’une des plus nettes qu’ait écrites Da Ponte.
La symétrie de la distribution - deux couples d’amoureux et une paire de cyniques avisés - alliée à la symétrie
de la construction du livret a permis à Mozart, alors au sommet de sa créativité, de composer une
partition incomparable.
Cette musique qui habille l’intrigue autour de l’éducation sentimentale suggère bien plus que la comédie
apparente sur laquelle repose l’opéra. Au-delà de la plaisanterie, elle dévoile l’amertume des coeurs et
prend parfois un tour sérieux.
 
La version de poche 
La version «de poche» de Cosi Fan Tutte présentée pour le Festival Calvi Lyrique est une adaptation de l’opéra
de Mozart, pour 6 chanteurs et 5 musiciens.
L’action est transposée de nos jours, dans une ville balnéaire ...
Les personnages évoluent dans un décor noir et blanc évoquant un échiquier. Ils sont ainsi les acteurs inconscients
d’une partie qui se rejoue à l’infini : l’initiation amoureuse.
Les récitatifs de la version d’origine sont remplacés par des scènes en français.
Direction musicale et mise en scène : Yann MOLENAT
Distribution : Fiordiligi : Anne-Sophie Honoré, soprano
Despina : Chloé Briot , soprano
Dorabella : Laure André, mezzo-soprano
Ferrando : Enguerrand De Salles De Hys, ténor
Guglielmo : Guillaume Andrieux, baryton
Don Alfonso : Frédéric Bourreau, baryton-basse
 
L’Ensemble instrumental de Corse 
Créé à l’initiative de son directeur Artistique Bruno Jouvenel, l’Ensemble Instrumental de Corse donne son
p r e m i e r concert en décembre 2000 en compagnie du célèbre violoniste Gilles APAP, ami et parrain de l’Ensemble.
Constitué de musiciens choisis, sélectionnés patiemment, tant pour leurs qualités d’instrumentistes que
pour leur capacité à créer et se fondre dans un groupe homogène et enthousiaste, il permet au public insulaire
de découvrir ou redécouvrir le répertoire classique dans ses formes les plus exaltantes (symphonie,
opéra, concerto).
Cet ensemble à géométrie variable est conventionné par la Collectivité Territoriale de Corse, les villes de
Bastia et d’Ajaccio. Il a pour but de diffuser le répertoire classique sur toute l’île et constitue également un
outil de création pour les artistes insulaires (création et tournée avec le groupe A FILETTA en octobre 2007
et avec le chanteur Sébastien TRAMONI en mars et novembre 2010 ) ce qui lui confère toute son originalité.
L’EIC réunit des instrumentistes insulaires, des professeurs du conservatoire Henri TOMASI et des musiciens
issus en majorité des orchestres professionnels du bassin méditerranéen. Encadré par des chefs de
pupitres issus des plus grandes formations, l’EIC fait déjà preuve d’un niveau technique et musical remarquable.
Depuis sa création, cette formation multiplie les concerts en Corse et ailleurs sous la direction musicale
de solistes et chefs invités : Olivier CHARLIER, Gérard ABITON, Eric N’KAOUA, Joël SUHUBIETTE, Yann
MOLéNAT, Marielle NORDMANN, Maxime THOLANCE, Alexandre BENDERSKI, Clara CERNAT, Juliette
HUREL…
L’EIC effectue sa première tournée à l’étranger en janvier 2009 avec 8 concerts en Espagne (Oviedo, Burgos,
Barcelone, Gandia, Tarragone, Avila, Aviles, Miranda di Ebro).
L’EIC donne ainsi à la Corse la possibilité de posséder, à l’instar des autres régions françaises et des autres
îles méditerranéennes, l’orchestre qui jusqu’alors lui faisait défaut.
 
INFOS PRATIQUES
Infos et Billetterie :
Office Municipal de Tourisme
Tél. 04 95 65 16 67
Retrouvez le festival sur :
www.calvilyrique.jimdo.com
www.facebook.com/LaCultureaCalvi
Contact Calvi Lyrique :




Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine




Derniers tweets
Corse Net Infos : A settimana corse à Bordeaux: c'est parti https://t.co/4H7EtQwDxX https://t.co/CqtpXOzw5D
Jeudi 19 Octobre - 11:31
Corse Net Infos : Le tunnel de Bastia momentanément fermé https://t.co/7HtbGOBaNy https://t.co/jU72EFV26T
Jeudi 19 Octobre - 11:31
Corse Net Infos : Deux ouvriers de voirie fauchés par une voiture à Santa Maria Poghju https://t.co/wgg8jfnIxA https://t.co/6cdLOxKgNd
Jeudi 19 Octobre - 11:31
Corse Net Infos : Reprise au Centre de distribution du courrier à la Poste de l'Isula Rossa https://t.co/xmZ8nGwfHs https://t.co/giAgd1LwQc
Jeudi 19 Octobre - 11:31


Newsletter






Galerie
Pierre-Antoine Gatier, architecte
Le président coupe le ruban
GFCA-Poitiers
GFCA-Poitiers
Collège Maria Ghjentile
Collège Maria Ghjentile
comunauté
Mairie de Propriano
Arte Mare
Arte Mare
IMG_3483
IMG_3482
IMG_2896
IMG_2895
Finosello
Finosello