Corse Net Infos - Pure player corse

Aiacciu Cità Nova dévoile les douze premiers noms de sa liste


le Samedi 14 Décembre 2013 à 17:37 | Modifié le Samedi 14 Décembre 2013 - 17:51


La liste Aiacciu Cità Nova fédère les grands courants de la famille nationaliste. Autonomistes et indépendantistes se présenteront sous la même bannière aux élections municipales de mars 2014 à Ajaccio. Près de 30% de la liste, présentée samedi au cours d’une conférence de presse, est composée par des personnalités d'ouverture.


Aiacciu Cità Nova dévoile les douze premiers noms de sa liste
Aiacciu Cità Nova propose aux ajacciennes et aux ajacciens une alternative crédible à la politique municipale actuelle. Pas une simple alliance électorale, mais une démarche d’ouverture ou chacun pourra s’exprimer et apporter ses idées et ses compétences. Une charte a même été créée et sera présentée prochainement, charte sur laquelle chacun s’engagera sur des valeurs essentielles et partagées.

Retrouver une véritable identité

José Filippi, tête de liste, est entré aussitôt dans le vif su sujet : « Aiacciu Cità Nova est une liste aux grandes ambitions, qui créera la surprise et qui permettra aux Ajacciens de participer au changement de leur ville. Pourquoi ? Simplement parce que notre présence dans ces municipales se situe dans le droit fil de nos engagements, au service de la cité. Nous représentons la seule démarche cohérente, à savoir :
- Notre action, qui a fédéré des personnalités d’horizons divers
- Notre objectif commun, la construction d’un projet ambitieux et réaliste
- Notre volonté d’associer les ajacciens aux décisions
« La ville a changé certes mais après 14 ans de mandature, les problèmes importants demeurent. Nous voulons proposer aux ajacciens une collectivité à forte autonomie financière avec plus de marge de manœuvre et sans la forte pression fiscale telle qu’elle est aujourd’hui.  Depuis 2002 et la création de la CAPA,9% des dépenses sont liées à des conjonctures optionnelles. C’est une mascarade. Le maire d’une grande ville se doit d’être un stratège, il doit savoir vendre son territoire. Nous nous battrons pour insuffler un souffle nouveau pour mieux démontrer que 17 000 personnes vivent au dessous du seuil de pauvreté » a conclu José Filippi.

Ajaccio, mon village…

Aiacciu Cità Nova dévoile les douze premiers noms de sa liste
Les divers intervenants se sont succédé et ont été clairs dans leur tour de table : Aiacciu Cità Nova sera couplée avec une charte basée sur des valeurs communes comme la probité, l'intégrité, l'intérêt collectif, l'indépendance totale vis-à-vis de tout groupement économique, le respect profond de la vie, de l’humanisme et une liberté totale de conscience. 
Douze engagements y sont inscrits, qui vont traiter de la totalité des thèmes qui concerne l’ensemble de la vie de la collectivité d’Ajaccio.
Murielle Fagni, cadre à Emploi effectue ses premiers pas en politique : « Jusqu’à ce jour, je me contentais de faire mon de voir de citoyenne. J’avoue volontiers avoir été vivement intéressée par cette démarche de Aiacciu Cità Nova, j’ai donc acceptée de me rendre utile car, contrairement à beaucoup de gens, Ajaccio est mon village. J’y suis née, j’y travaille, je souhaite apporter ma pierre à l’édifice… »
Serge Piera, à son tour, a comparé Ajaccio à une ville banale, où un gros effort mérite d’être entrepris : « Dans une société marquée par l’absence de développement, par la précarité et l’exclusion, Ajaccio perd chaque jour davantage son identité. Je m’inscris volontiers dans le projet d’Aiacciu Cità Nova parce que nous avons, je pense, les moyens de relever le défi… » 
Jean-François Casalta veut « sauver cette cité » et n’a pas hésité lorsqu’il s’est agit de rejoindre le mouvement pour la bataille des municipales : « Nous avons une solide équipe et je pense sincèrement qu’il est possible de faire quelque chose. Nous sommes fortement mobilisés, motivés à aller de l’avant avec un extraordinaire esprit d’équipe. Ajaccio est mon village, je suis décidé à me battre et faire d’Aiacciu una cità nova… »
Norbert Laredo, écologiste de la première heure semble également déterminé à redonner des couleurs à la ville : « Développement de l’environnement bien sûr mais aussi économique et social avec les valeurs d’une gauche non Jacobine… »
Josepha Giacometti estime que son mouvement va apporter quelque chose de solide à Ajaccio : « La ville veut se débarrasser de son clanisme et nous, devenons le moteur du changement. Notre présence va dans le droit fil de nos combats collectifs et par la même, donnons un sens à l’ouverture. Nous voulons rendre Ajaccio aux Ajacciens et sortir d’une société à deux vitesses. Passà da u di à u fa ! »
Les 12 premiers de la liste Aiacciu Cità Nova : José Filippi, cadre dirigeant d’établissement médico-social - Josepha Giacometti, Conseillère Territoriale,chercheur à l’Università di  Corti - Paul Leonetti, chef d’rentreprise - Muriel Fagni, cadre à Pôle Emploi - Jean-François Casalta, avocat - Sylvie Lafond-Ghipponi, chargé de projet à la Mission Locale - Serge Piera, médecin - Laura-Maria Poli, avocate - Jean-André Orsoni, commerçant - Vanina Buresi, intervenante langue et culture corses - Norbert Laredo, écologiste - Sabine Moratti, conseillère à la CAF.
J. F.




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 1 Mai 2015 - 22:14 ACA : Nouvelle défaite à Nancy (2-0)

Bastia | Ajaccio | Centre Corse | Balagne | Côte orientale | Sud Corse | Communiqués municipales


Les plus récentes
Ajaccio
Manon Perelli | 01/02/2015 | 2821 vues
00000  (0 vote)
Ajaccio
Vanina Bruna | 31/03/2014 | 2636 vues
00000  (0 vote)
1 sur 4