Corse Net Infos - Pure player corse

Voce Ventu : Le grand retour


Rédigé par Antoine Astima le Jeudi 22 Décembre 2016 à 19:43 | Modifié le Dimanche 25 Décembre 2016 - 00:40


Six ans après « di culore è di sonnii», Voce Ventu fait son grand retour avec « Ci serà sempre un cantu ». Un retour, officialisé à l’occasion de la 34e fiera di a castagna, en début de mois à Bocognano, qui coïncide avec le vingtième anniversaire du groupe, célébré en cours d’années. Douze titres composent ce bel Opus dont certains, comme « O generale » issu de la BO du film « Les exilés » (composée par Frédéric Poggi) figurent en tête d’affiche. Le style musical et les thèmes restent ceux véhiculés, depuis vingt ans par le groupe.


Voce Ventu. Un aventure née il y a vingt ans d’une bande d’amis, tous enfants du Riacquistu, élevés musicalement à la Scola di cantu du regretté Natale et nourris de sonorités traditionnelles et/ou contemporaines. Deux albums étaient déjà nés du groupe (même s’il a travaillé en collaboration avec d’autres) « Rughju di vita » (2006) et « Di culore è di sonnii » (2010). Il faudra fallu attendre un peu plus pour le troisième. Six ans, le temps, pour le groupe, de se restructurer avec, c’est la vie que le veut, des départs et des arrivées. Un « mercato » fructueux pour une structure qui a su garder son authenticité et son identité musicale. L’équipe s’est rebâtie autour de Frédéric Poggi, Xavier Tavera et Eric Ressouche, trois rescapés des débuts. Michel Tomei avait, pour sa part, rejoint le groupe pour le second opus. Cette fois, Dumè Casalonga, Lionel Giacomini et Jean-Philippe Martini, dernier en date ont grossi l’effectif.
Lors du concert marquant, ce printemps, le vingtième anniversaire du groupe, à l’Espace Diamant ou au « Live », le public a pu découvrir certaines chansons qui composent ce nouvel album « Ti vecu ma mio bandera », « O Generale ». L’ensemble (douze titres) évoque des thèmes divers: « Ci serà sempre un cantu », titre éponyme, « Una manera d’esse », « O terra isula madre », « L’aghjalesa » ou « E more l’omu » sur le thème brûlant des assassinats osé par rapport aux assassinats des guerres fratricides… Fred Poggi a écrit et composé de nombreux titres. Mais on retrouve également Alain di Meglio, Olivier Ancey (proche du groupe), André Fazi (membre de la première équipe) ou Lionel Giacomini. Cédric Savelli ou Lionel Giacomini complètent les compositions. Michel Tomei les arrangements…Le style, la sonorité et les couleurs musicales sont fidèles à l’esprit du groupe. La couverture marque  l’esprit militant de Voce Ventu avec une photo tirée d’une manifestation liée à l’affaire Bastelica-Fesch. On aperçoit notamment Maì Pesce, Dumenicu Gallet, Cèccè Buteau, Saveriu Luciani).
Voce Ventu garde son fil conducteur et prépare, dès à présent, sa campagne de promotion. Une tournée est également en projet pour marquer le vingtième anniversaire du groupe…

Frédéric Poggi : « Cet album est la synthèse des influences qui ont marqué le groupe »


- Comment est né ce projet ?
- On s’est dit qu’il fallait marquer le vingtième anniversaire du groupe par un album. Il sort un peu plus tard mais on s’est attelé à créer, à sortir de nos tiroirs quelques chansons, adapter, composer, arranger. On a réussi dans notre entreprise même si c’est un an et demi après l’anniversaire officiel du groupe.


- Le groupe a-t-il changé ?
- Du fait du changement de certains de ses membres, il s’est restructuré autour de nos nouveaux artistes qui occupent une place à part entière au sein de Voce Ventu. C’est leur album et ça inscrit leur entré officielle parmi nous : Dumè Casalonga, Jean-Philippe Martini, Lionel Giacomini. Ce dernier a même composé l’un des titres.
Quelles sonorités ?
Cet album se veut la synthèse de toutes les influences qui ont marqué Voce Ventu. Coloré « riacquistu » avec une touche Sud-Américaine. Les thématiques abordées sont récurrentes : défense de nos intérêts collectifs, hommage à La Corse, à Natale Luciani, aux Chjami Aghjalesi, un regard sur la société actuelle. La pochette est très révélatrice de notre démarche avec un cliché issu d’une manifestation suite à l’affaire Bastelica-Fesch le 26 janvier 1980, à Ajaccio.


- La suite de Voce Ventu ?
- Nous allons travailler sur des concerts pour présenter cet album, nous espérons, pour le printemps prochain. Et commencer à réfléchir sur de nouvelles compositions.

Voce Ventu

Federicu Poggi (chant et guitare)
Lionel Giacomini (chant)
Dumè Casalonga (chant et guitare)
Eric Ressouche (chant)
Saveriu Tavera (chant)
Michel Tomei (guitare)
Jean-Philippe Martini (chant et guitare)
Ont participé à l’Album
Joseph Mambrini (guitare, cetera)
Célia Picciocchi (violon)
Tony Fallone (accordéon, claviers)
Bernard Ferrari (guitare)
Pierre Michelangeli (percussions, batterie)
Jean Castelli (guitare basse)
Léa Antona (voix)



Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine


Les plus récentes
Musique
Damien Bianchi | 05/12/2012 | 175405 vues
00000  (0 vote) | 2 Commentaires
1 sur 18