Corse Net Infos - Pure player corse

Thiriez : Le SCB saisit le conseil national de l'éthique


Rédigé par le Mardi 14 Avril 2015 à 18:21 | Modifié le Jeudi 16 Avril 2015 - 02:12


La fracture est désormais totale entre le président de la lfp et le Sporting. L'épisode de l'avant-match de la finale de la coupe de la ligue n'a pas encore digéré dans le camp du SCB. Au lendemain du match le président Pierre-Marie Geronimi avait demandé la démission de Frédéric Thiriez. Aujourd'hui le Sporting saisit le conseil national de l'éthique et demande que soit examiné le "comportement inacceptable du président de la lfp". Le club l'annonce sur son site, avec cette photo de Yannick Cahuzac qui, après avoir reçu sa médaille, passe devant le président de la ligue, qui lui tend la main, sans le voir…


http://www.sc-bastia.net
http://www.sc-bastia.net
Voici le texte transmis par le club au conseil national de l'éthique de fédération française de football :
Considérant que les clubs professionnels sont impitoyablement sanctionnés par la commission des compétitions de la LFP en cas de non-respect du protocole des matches de Ligue 1.
Considérant que le protocole d’avant match de la finale de la Coupe de la Ligue est clairement détaillé dans le dossier d’organisation édité par la LFP.
Considérant que ce moment très médiatisé qui précède de quelques minutes le coup d’envoi est un moment de fierté pour chaque club arrivé à ce stade de la compétition.
Considérant que ce respect des clubs répond à l’obligation faite par la Charte Ethique du Football d’«
instituer des protocoles de rencontres sportives exprimant, par la courtoisie, la reconnaissance du rôle de chacun ».
Considérant que jamais dans l’histoire de la Coupe de la Ligue, le protocole n’avait été écorné.
Considérant que les dirigeants du Sporting n’ont été informé de sa suppression que quelques minutes avant le déroulé de ce protocole et qu’à aucun moment il n’a été fait état d’une quelconque «
inquiétude » quant à de prétendus incidents, ou de quelconques menaces.
Considérant que le Comité National d’Ethique est le garant de la Charte de l’Ethique du Football.
Le Sporting Club de Bastia a donc saisi ce jour par courrier recommandé le Comité National d’Ethique afin que ce dernier examine le comportement inacceptable du Président de la LFP, Frédéric Thiriez, lors de la finale Bastia-PSG du samedi 11 avril : «
nous vous interrogeons sur la suite que vous entendez réserver à ces faits qui nuisent à l’image du football et sont attentatoires aux valeurs dégagées par la Charte ».
Par ailleurs, notre club tient à informer ses supporters que le processus de riposte graduée mis en place il y a plusieurs mois se poursuit actuellement avec une audition ce jeudi devant le CNOSF pour le mach Bastia-Evian, en attendant le passage devant la commission supérieure d’appel de la FFF pour l’affaire de la banderole exhibée lors de Bastia-PSG."

Sauveur-Gandolfi-Scheit interpelle le ministre des Sports

Présent avec de nombreux élus insulaires au stade de France samedi pour soutenir nos couleurs, je tiens tout d’abord à féliciter l’équipe professionnelle du SCB pour son formidable parcours dans cette coupe de la ligue.
Je tiens aussi à saluer les dizaines de milliers de supporters turchini qui ont mis une ambiance formidable dans les tribunes malgré les décisions arbitrales incompréhensibles qui ont rapidement scellé le sort du match.
Le Sporting  et la Corse sortent incontestablement grandis de cette finale. Nous avons donné une leçon de dignité et de fierté à tous les détracteurs du club qui n’ont de cesse tout au long de l’année de mettre Bastia et la Corse à l’index à la moindre occasion.
A ce titre, le comportement du Président de la LFP a illustré un manque total de respect et de courage, que ce soit avant, pendant et désormais après la rencontre. Cette attitude est gravissime et M. Thiriez ne bénéficie aujourd’hui d’aucune excuse, d’aucun crédit. Dans l’intérêt de ce sport noble qu’est le football, il doit maintenant faire face à ses responsabilités et anticiper son départ. 
L’outrage a été public, la réponse doit être publique. J’ai pris note avec intérêt de la position du Secrétaire d’Etat aux Sports, Thierry Braillard, qui a fait part de son malaise face à ce comportement. Mais cela ne suffit pas. C’est désormais au Ministre de tutelle  Patrick Kanner, de s’emparer du problème et c’est pourquoi j’ai décidé de l’interpeller ce jour.

PNC : Une victoire de la Corse, sportive, culturelle et politique

Le PNC salue le comportement et l’engagement exemplaires des joueurs du Sporting Club de Bastia lors de cette finale de la Coupe de la ligue. Face à l’adversité « programmée », ils ont su faire face, soutenus par 30.000 corses venus à Paris montrer les véritables valeurs d’un peuple, uni et solidaire derrière son équipe. 
Face à cette énorme démonstration populaire, un déplacement de plus de 1 000 kilomètres, un pont aérien et, pour beaucoup, un périple en bateau et en train, Paris et sa ligue nous ont montré, une nouvelle fois,  le visage scandaleux du mépris et d’un racisme anti-corse organisé.
Comme en témoigne l’accueil réservé à l’équipe de Ghislain Printant à Poretta,  Bastia  n’a pas perdu ce samedi 11 avril au Stade de France.  Bien au contraire, cette finale rejoint tous les autres grands moments de l’Histoire du sport corse et écrit une nouvelle page de la légende des « bleus ». Car ces sanctions iniques à répétitions des instances du football français ne font qu’amplifier notre  sentiment national. 
Ce que Paris et ses instances qualifient de défaite, restera en fait, pour la Corse, une immense victoire, de par l’ampleur de la manifestation, le soutien  et l’engouement suscités, dans l’île et dans la diaspora. 
Car au-delà du résultat,  la réponse des joueurs sur le terrain et  des supporters dans les tribunes portent la couleur bleue d’une belle victoire sportive, mais aussi culturelle et politique.  
Pour le PNC, la Corse a montré sans équivoque sa détermination et sa volonté de ne pas courber l’échine devant Thiriez et l’establishment politico-sportif francais ; Elle doit désormais soutenir la revendication du collectif du 5 mai pour qu’il n’y ait plus de match à cette date symbolique. C’est désormais ce «  match là » qu’il nous faut gagner,  « tutti inseme ». Forza bastia !

La LFP dépose plainte pour menaces de mort

De son côté la LFP et Frédéric Thiriez ne restent pas inactifs.
Selon le Parisien, une plainte a été déposée par l'avocat de la LFP contre X  pour menaces de mort à l'encontre du président de la Ligue avant la finale, via les réseaux sociaux. Les locaux de la Ligue ont même été placés sous surveillance le week-end dernier par le ministère de l'Intérieur.




Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse




Derniers tweets
Corse Net Infos : Le maillot du Collectif du 5-Mai à la section Corse des journalistes de sport https://t.co/RXV0XXR8Em https://t.co/1qvgFzxvs8
Samedi 21 Octobre - 22:35
Corse Net Infos : 21e Corsican Circuit : Les échecs toujours plus populaires en Corse https://t.co/skNwveXAgz https://t.co/cIem9YOVxA
Samedi 21 Octobre - 22:05
Corse Net Infos : #CoupedeFrance Furiani se qualifie aux tirs de but (6-5) face au Sporting
Samedi 21 Octobre - 21:56
Corse Net Infos : Handball : Le BHB "se la joue" en rose pour la bonne cause ! https://t.co/oBZk3i6jrI https://t.co/KJ33LPsnu0
Samedi 21 Octobre - 19:20


Newsletter






Galerie
Fête de la Science à Lisula
Fête de la Science à Lisula
CRAB XV
CRAB XV
Corsican Circuit
Corsican Circuit
Lumio
Lumio
Lumio
Lumio
Festival Sotta
Festival Talla
Salon du chocolat
Salon du chocolat
Vue sur l'étang de Diana
Terrenzana- point de vue cabane