Corse Net Infos - Pure player corse

Nouveau partenariat pour la Marie-Do : L’Inspection académique 2A et le LEP Finosello à ses côtés


Rédigé par Jean-François Vinciguerra le Jeudi 21 Avril 2016 à 17:49 | Modifié le Vendredi 22 Avril 2016 - 01:23


Engagée depuis de nombreuses années dans la lutte contre le cancer, l'association La Marie-Do fédère très régulièrement de nombreux partenaires et des centaines de bénévoles. Soirées récréatives, randonnées concerts, sports divers, la Marie-Do multiplie les événements, avec, comme Point d'orgue de l'engagement de cette association, les journées de la Marie-Do qui réunissent des milliers de personnes. Depuis jeudi, l’association a signé une nouvelle convention de partenariat avec l’Inspection Académique de la Corse-du -ud et le LEP Finosello


Nouveau partenariat pour la Marie-Do : L’Inspection académique 2A et le LEP Finosello à ses côtés
Voilà qui va réconforter plus encore les relations de l’association chère à Catherine Riera avec le milieu scolaire. La signature de cette convention de partenariat est une très bonne chose pour la Marie-Do qui va pouvoir compter à présent d’importants renforts avec ce Lycée dynamique et efficace qui sait ce qu’animation signifie.
Sur place, Sylvie Peraldi, proviseure du LEP Finosello semblait ravie de ce partenariat :
« Cet élan vers la Marie-Do ne date pas d’aujourd’hui. C’est un travail qui a été initié depuis cinq ans et il était naturel, compte tenu des sections qui sont préparées dans l’établissement dans le domaine sanitaire et social, de l’aide à la personne et aux personnes les plus fragiles, qu’ils soient intéressés à une activité dans ce domaine et particulièrement au milieu associatif qui poursuit les mêmes objectifs. L’association était à la recherche de partenaires et avait pour objectif de participer à l’éducation des nouvelles générations pour les inciter et les sensibiliser à l’aide de l’autre. »
 
Avec l’Education Nationale
De son côté, Guy Monchaux, inspecteur d’Académie était présent avec un sourire qui en disait long sur ses intentions d’être toujours auprès de l’association. Et ça ne date pas d’hier, bien au contraire :
«Pour moi c’est très important d’être auprès de la Marie-Do. Nous avons commencé à travailler ensemble depuis 5 ans, en fait depuis que je suis arrivé à Ajaccio. Nous avons plusieurs objectifs comme par exemple sensibiliser à la maladie parce que beaucoup ont des membres de leur famille qui sont malades. Le fait que ce soit quelque chose de grave on doit en parler quand même et c’est le moment d’en parler avec les enfants pour dédramatiser la situation. Autre objectif, l’éducation à la solidarité, à l’aide, parce que les malades et leurs familles ont besoin d’aide. Je voudrai faire un petit aparté sur le travail remarquable effectué par la Marie-Do, j’ai été très sensibilisé par ces activités et je voulais que l’Education nationale s’investisse sous deux formes : la participation des enfants aux différentes journées et aux ateliers et en même temps une participation des adolescents afin qu’ils s’initient à ce qu’est un exercice de solidarité en même temps que leur travail. »
 
- Le message passe bien au niveau des établissements scolaires et des élèves ? 
Il passe très bien. Nous avons même été amenés à refuser des classes car les capacités d’accueil n’étaient pas suffisantes. Lorsque vous avez déjà plus de 300 enfants qui demandent à participer c’est encourageant. En Corse, le message passe bien lorsqu’il s’agit de solidarité… 
 
Les bénévoles sont les bienvenus…
Pour Catherine Riera, qui est aux commandes de l’association depuis des lustres, l’arrivée de nouveaux partenaires de cette dimension est un grand pas en avant de franchi :
« Nous sommes très heureux de cette confiance renouvelée, de cette arrivée massive qui fait chaud au cœur. A la fois de la part de M. Monchaux, Inspecteur d’Académie  mais aussi du LEP Finosello parce que cela correspond un peu à la philosophie de l’association que de dire que nous sommes tous concernés par la maladie, nous sommes tous capables de se mobiliser et d’apporter une contribution à cette cause. Ce message a été entendu et reçu de manière extrêmement intéressante puisque nous atteignons deux objectifs essentiels pour nous, à savoir la sensibilisation et la formation auprès des plus jeunes et c’est très important d’apprendre aux enfants à bien se comporter vis-à-vis de cette maladie. Il y a des messages forts importants à leur faire passer à cet âge là. Les bénévoles sont toujours aussi nombreux et c’est une bonne chose car accueillir 300 enfants d’un coup, il faut du monde. Ils sont les bienvenus. Cette année, nous organiserons une quarantaine de manifestations. »
J.-F. V.   




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 11:10 Après les incidents : ACA, une décision courageuse

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Société
Charles Monti | 15/05/2016 | 13946 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Société
(Jean-Paul-Lottier) | 15/08/2016 | 8553 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Société
Michela Vanti | 03/12/2016 | 7491 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 29