Corse Net Infos - Pure player corse

« Nous sommes une seule île » : Le projet "Isolamondo" réunit Corse, Capraia et Elbe


Rédigé par Michela Vanti le Mercredi 4 Novembre 2015 à 21:55 | Modifié le Mercredi 4 Novembre 2015 - 22:12


ils sont entrés, mercredi en début d'après-midi, dans le vieux port de Bastia, en brandissant le drapeau de l'île d'Elbe. Ils sont vite descendus de leurs bateaux, souriants et fatigués, les douze petits ambassadeurs d’Isolamondo, tandis que leurs accompagnateurs terminaient d’amarrer les voiliers.


« Nous sommes une seule île » : Le projet "Isolamondo" réunit Corse, Capraia et Elbe
Le plus jeune est âgé de six ans et il a entrepris avec son frère aîné cette aventure pour connaître de près la ville dont il voit les lumières tous les soirs avant de s’endormir.
 

Cette grande aventure automnale qui unit Elbe, Capraia et Corse s’appelle Isolamondo et c’est bien plus d’une simple traversée à la voile de quelque centaine de mille. Isolamondo est un voyage au cœur de la mer Tyrrhénienne, entre les îles et leurs habitants, pour essayer de rouvrir la route de l'amitié qu’autrefois unissaient ces peuples.
Ce projet, entièrement autofinancé par les participants, est à sa 14eme édition.
Umberto Segnini, organisateur du projet et fondateur d’Isolamondo explique le sens de cette démarche.

- Pourquoi avez-vous choisi une île qui n’est pas italienne?
L’Elbe et Capraia ont toujours eu des liens profonds avec la Corse. Des liens commerciaux, culturels, linguistiques et même familiaux. Beaucoup de gens de l’Elbe ont de la famille en Corse. Moi-même - j’ai de la famille à Saint Florent. Nos îles sont proches, leurs habitants ont toujours négociés, il y a toujours eu une forte relation entre ces deux peuples. De chez nous, nous voyons Bastia et non la côte italienne. La ville la plus proche de Campo Elba c’est Bastia, pas Livourne. Le lien qui nous avons avec la Corse n’est pas que géographique, il est génétique.

-
Jeudi vous rencontrerez les enfants des écoles de Bastia, quel est le message que vous allez leur faire passer?
- Jeudi matin nous sommes attendus dans le bureau du maire où une délégation nous accompagnera au collège Giraud et dans l'après-midi nous rencontrerons les enfants de l'école Charpak de Toga. Le but de rencontrer des jeunes écoliers et leurs enseignants est celui de développer des projets communs comme, par exemple, celui d'organiser une nouvelle édition de Isolamondo, peut-être au printemps prochain, et d’avoir à bord des voiliers des jeunes corses qui, comme les enfants qui nous accompagnent, aient envie de découvrir une culture si proche et lointaine à la fois. Le fait d’avoir des jeunes des différentes îles sur le même bateau a comme but, quoique symbolique, de créer une nouvelle génération d'insulaires qui apprennent à collaborer ensemble afin de briser l'isolement qu'il a été créé, mais que, autrefois n’existait pas entre nos îles.





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Société
Charles Monti | 15/05/2016 | 13945 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Société
(Jean-Paul-Lottier) | 15/08/2016 | 8552 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Société
Michela Vanti | 03/12/2016 | 7458 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 28