Corse Net Infos - Pure player corse

"Lumiu Dumane" : Un " collectif" de tous les âges et de toutes les catégories sociales


Rédigé par le Dimanche 9 Février 2014 à 21:05 | Modifié le Dimanche 9 Février 2014 - 21:39


Après le retrait d'Eugène Ceccaldi, qui était à la tête de la commune depuis 1965, Lumio va choisir un nouveau maire au mois de Mars prochain. Deux listes sont aujourd'hui en lice. Celle menée par Etienne Suzzoni qui se situe dans la continuité de la municipalité sortante. Et une seconde qui a porté à sa tête Sébastien Dominci, 27 ans, interne des hôpitaux de Nice. Il explique le sens de sa démarche, qui est aussi celle de ses colistiers, à Corse Net Infos après la réunion publique de "Lumiu Dumane" de dimanche.


"Lumiu Dumane" : Un " collectif" de tous les âges et de toutes les catégories sociales
- Les raisons de votre engagement ?
- Cet engagement n'est pas personnel : c'est un collectif qui s'est constitué face à la volonté manifeste de la municipalité en place de ne pas s'ouvrir et d'écarter encore une fois toute une partie de la communauté villageoise et en particulier la jeunesse. Une fois de plus, une fois de trop, nous allions assister passivement à des élections ou l'on élirait une liste juste pour un homme, sans programme et sans volonté d'entendre les besoins des Lumiais.
Nous avons donc décidé de rassembler une équipe représentative de tous les âges et de toutes les catégories sociales du village, qui soit à même de comprendre les Lumiais, et d'apporter un souffle nouveau à notre chère commune que l'on voit sombrer années après années: emploi, logements, équipements, vie sociale, ...
 
 - Vous demandez à vos électeurs de vous soumettre leurs idées? Suffiront-elles à faire du village un exemple en Balagne et en Corse ?
 - Nous nous sommes posés la question suivante : pourquoi passées les élections municipales, les citoyens d'une commune ne sont-ils plus décideurs de leur avenir?
Et la réponse a été évidente: il est grand temps d'instaurer une vraie démocratie participative au sein de notre commune. Si nous sommes élus, les habitants du village seront partie prenante de notre projet commun. Ils auront accès à toutes les délibérations du conseil municipal, les comptes seront d'une totale transparence, les projets coûteux et ambitieux seront décidés si besoin par referendum local et ils pourront nous soumettre leurs idées tout au long de ces 6 ans.
Nous voulons rendre la commune à ses acteurs principaux, ses habitants.

-Vous en avez sans doute aussi et vous annoncez un programme coûteux : en quoi consistera t-il pour l'essentiel ?
- Tout d'abord, il est important de souligner que l'intégralité de notre programme a été chiffré. Nous ne nous avançons donc pas sur des projets irréalisables.
Ensuite, nous avons étudié  les comptes communaux et nous nous sommes aperçus de certaines incohérences graves, notamment pour le projet du stade et celui de l'école, et nous en avons conclu après de nombreuses heures de travail que ces projets sont tous bonnement irréalisables car trop coûteux et pas assez réfléchis.
Nous proposons donc d'abandonner le projet du stade pour faire une économie d'environ 1 millions d'euros à réinvestir dans un nouveau groupement scolaire avec une cantine adaptée, une crèche ainsi que des équipements sportifs à une échelle plus mesurée.
Nous proposons aussi des solutions pour créer des emplois, accéder au logement, installer des agriculteurs,  préserver notre patrimoine naturel et historique, aider nos personnes âgées.
Il y a tellement a faire que je vous invite a lire lire programme car je ne peux pas tout citer ici...

- Pourquoi ne voulez-vous pas parler de vous dans une élection où l'homme est bien plus suivi que les idées?
- Parce que je pense et nous pensons tous ensemble que les idées sont bien plus fédératrice qu'un homme, parce que nous ne sommes pas dans une logique d'élection  pour le pouvoir mais pour la construction de notre avenir.
Une dynamique collective s'est crée, et a permis d'élaborer un programme jamais vu pour la commune, assez abouti pour que nos concurrents s'en inspire fortement, et donc quoi qu'il advienne le 23 mars, nos idées auront gagné.

- Anticipons sur le calendrier : vous êtes élu au mois de Mars. Quel est le premier grand acte que vous accomplirez pour Lumio ?
- Ce sera le remplacement du règlement national d'urbanisme par un PLU digne de ce nom, qui permettra de protéger notre patrimoine et notre littoral et d'avoir un vrai projet d'urbanisme pour une commune en pleine expansion. Nous y inclurons une vraie cartographie de l'eau et de l'assainissement, pour que tout le territoire communal soit sur un pied d'égalité.
 Ce PLU et son Plan de Développement seront la matrice de nos grands projets à commencer par le groupe scolaire et sportif pour ne citer que celui-là.  

La liste de Lumio Dumane

1 - Sébastien Dominici. 27 ans. Interne des hôpitaux de Nice. DES de médecine générale.
2- Denise Ruggieri. 46 ans. Gérante de société
3- Jean-Louis Moretti 49 ans. Cadre supérieur (ingénierie du développement). Enseignant chercheur associé à l’Université de Corse.
4- Marlène Pujol. 63 ans. Retraitée de l’Enseignement. Ancienne directrice d’Ecole.
5- Sébastien Lomellini . 32 ans. Enseignant. Directeur d'école
6- Lucile Bonnin. 47 ans. Professeur de lettres.
7- Thierry Thérond. 31 ans Manager commercial
8- Michèle Callais. 65 ans. Retraitée de la CNAM. Agent de maîtrise.
9- Ange-Joseph Mei. 32 ans. Agent de sécurité aéroportuaire. Employé à la CCI
10- Fanny Savelli. 43 ans. Employée commerciale
11- Bruno Liccia. 44 ans. Employé BTP
12-)Stella Cardoni. 26 ans. Sans emploi. Bac pro styliste.
13- Joseph Casanova. 24 ans. Master de métier de la formation. Formateur de la langue Corse. Employé à la CTC.
14- Aline Moretti. 36 ans. Agent de sécurité aéroportuaire. Employée à la CCI
15- Laurent Savelli. 67 ans. Secrétaire général de mairie en retraite



Dans la même rubrique :
< >

Bastia | Ajaccio | Centre Corse | Balagne | Côte orientale | Sud Corse | Communiqués municipales


Menu







Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





 


LE FIL ACTU
VIDEOS LES + VUES
85535 vues - Charles Monti