Corse Net Infos - Pure player corse

Le lycée agricole de Borgo alerte le public sur les dangers des pesticides


Rédigé par le Mercredi 5 Octobre 2016 à 18:32 | Modifié le Mercredi 5 Octobre 2016 - 22:37


La France est le premier consommateur de pesticides en Europe et le troisième dans le monde. A l'heure des grands scandales écologiques et sanitaires de notre époque, des initiatives de sensibilisation de la population et surtout des jeunes générations sur les dangers liés à l'emploi d'agents chimiques sont essentielles. Dans cette démarche, le lycée agricole de Borgo s'est associé pour une journée au CPIE Bastia U Marinu afin d'organiser le Salon d'information "Ecophyto" à destination des scolaires mais aussi du tout public.


Le lycée agricole de Borgo alerte le public sur les dangers des pesticides
Neuf stands étaient installés ce mardi matin afin de proposer aux collégiens de Bastia et de Biguglia des techniques alternatives à l'emploi de produits phytosanitaires. Les jeunes sont allés à la découverte des abeilles "pollinisatrices", des moutons "désherbeurs" et autres espèces auxiliaires utiles au respect de l'environnement et de la santé. Le pari du jour : les sensibiliser aux enjeux liés à l'agriculture. Pour ce faire, l'équipe de l'INRA s'était déplacée avec des brebis d'Ouessant, mauvaise cliente dans les filières viande, laine et lait mais qui excellent en qualité de "tondeuse" et dont les impacts directs économiques sont la diminution du travail tracteur et de l'emploi de désherbant et d'engrais chimique.
Une expérimentation des lycéens de Borgo n'a pas manqué d'attirer l'attention des plus jeunes : une haie agro-écologique dont la technique favorise la biodiversité dans la production de clémentines. Une matinée ludique et riche en informations grâce à des ateliers comme celui de la Chambre d'agriculture sur les moyens mis en place pour réduire l'utilisation des pesticides ou l'observation à la loupe binoculaire des insectes par l'Association régionale d'expérimentation fruits et légumes en Corse. 


Financé par la DRAFF Corse et la Chambre régionale d'agriculture, ce salon est né de l'initiative de Didier Muratori, chargé de projet au CPIE Bastia, qui œuvre depuis de nombreuses années pour les circuits courts et l'économie locale "car la Corse peut travailler sur le raisonnable et le raisonné". Faisant figure de bonne élève en termes de responsabilité environnementale, l'île observe des pratiques agricoles naturelles, une biodiversité utile et une alimentation de qualité. Ce
mardi midi, les élèves se sont d'ailleurs vus proposer un repas composé de produits issus de l'agriculture biologique locale. Un déjeuner "enthousiaste" qui atteste du pari gagné de Didier Muratori et de son travail accompli. 




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85510 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40938 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348