Corse Net Infos - Pure player corse

Laurent Marcangeli : « Le Chef de l'Etat s’est comporté comme un agent électoral »


Rédigé par Nicole Mari le Jeudi 10 Octobre 2013 à 01:36 | Modifié le Jeudi 10 Octobre 2013 - 05:58


Lors des questions orales au gouvernement, mercredi après-midi à l’Assemblée Nationale, le député d’Ajaccio, Laurent Marcangeli, a fustigé l’attitude du président de la République lors de sa visite en Corse, le 4 octobre dernier, pour fêter le 70ème anniversaire de la Libération de l’île. Pour le candidat UMP à l’élection municipale ajaccienne de mars 2014, le Chef de l’Etat a utilisé cette commémoration pour faire campagne en faveur de son rival et maire sortant, Simon Renucci, en lui octroyant des cadeaux électoraux. Voici le texte de son intervention et le lien vidéo sur le site de l'Assemblée nationale.


Laurent Marcangeli, député d'Ajaccio.
Laurent Marcangeli, député d'Ajaccio.
« Mr le 1er ministre, vendredi dernier, l’ex-candidat, devenu Président, était en Corse pour célébrer le 70ème anniversaire de la Libération. Cet événement lui donnait pleinement l’occasion d’être en phase avec ses engagements mais, une fois de plus, force est de constater que nous avons été bien loin du compte. A Ajaccio, celui qui devrait être le Président de tous les Français, a profité d’une célébration historique, censée rassembler par delà les clivages partisans pour se comporter comme un agent électoral d’une municipalité sortante en manque de confiance. Soutien partial, promesses d’aides de l’Etat dans des dossiers déjà anciens et attitudes partisanes étaient au menu du voyage présidentiel. La presse régionale ne s’y est d’ailleurs pas trompée puisqu’elle titrait le lendemain : « Coup de pouce présidentiel à la majorité municipale ajaccienne ». Quelle atteinte portée à la fonction présidentielle ! Quel manque de hauteur de vue alors qu’on célébrait la libération du 1er département de France ! Mr le 1er ministre, il est, peut-être, temps d’informer le Président de la République qu’il n’est plus le 1er secrétaire du Parti socialiste ! Il est, peut-être, temps de lui dire que notre pays gronde et qu’il attend du Chef de l’Etat qu’il soit à la hauteur des enjeux. Il est, peut-être, temps de lui rappeler que la voix de la France a été affaiblie sur le terrain diplomatique à l’occasion du débat Terrien et qu’il devrait s’occuper de restaurer notre image plutôt que de parler des municipales à Ajaccio ou ailleurs ! Pouvez-vous, Mr le 1er Ministre, par ailleurs, assurer les Ajacciens que les promesses du Président ne demeureront pas lettre morte suite à l’alternance qu’ils réaliseront au mois de mars prochain dans les urnes ? Dois-je vous rappeler que votre majorité perd toutes les élections partielles depuis un an et qu’une fois sur deux, elle n’est même pas qualifiée au 2nd tour. Comme le dit l’adage : « La foudre ne frappe jamais deux fois au même endroit ! ».




Corse | Entretiens | Elections | Institutions


Les plus récentes
Corse
Nicole Mari | 11/09/2013 | 5936 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Corse
Charles Monti | 22/08/2012 | 4415 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 10