Corse Net Infos - Pure player corse

La passerelle Ajaccio-Roissy Charles de Gaulle installée : 11 400 sièges avec Air France et Air Corsica


Rédigé par Jean-François Vinciguerra le Lundi 15 Février 2016 à 18:44 | Modifié le Lundi 15 Février 2016 - 23:05


Les représentants des compagnies Hop ! Air France et Air Corsica étaient les invités de la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Corse du Sud. Ils ont été accueillis par Jean-André Miniconi et ses collaborateurs avec comme ordre du jour, l’ouverture de la ligne Ajaccio-Roissy Charles de Gaulle. 7800 sièges pour la compagnie nationale et 3600 pour Air Corsica seront mis à la disposition du public à compter du 28 mai prochain avec, il est important de le souligner, 30% de passagers en correspondance sur des vols internationaux


La passerelle Ajaccio-Roissy Charles de Gaulle installée : 11 400 sièges avec Air France et Air Corsica
« C’était véritablement le chaînon manquant. Cette annonce est très importante pour le développement économique de notre île dans la mesure où elle nous relie au monde entier. 11 400 sièges c’est modeste, mais je puis vous garantir que nous allons progresser » explique Jean-André Miniconi le président de la CCI de Corse-du-Sud qui s’attend dorénavant à ce que tous les acteurs se réunissent et travaillent en totale synergie. Il poursuit :
« Quand je parle des acteurs économiques, je pense aux organisations professionnelles, aux offices et aux compagnies aériennes. Notre rôle, à la CCI, sera de fédérer tout ce monde. Personnellement, j’accorde beaucoup d’importance à cette avancée et surtout à voir se poser Air Corsica sur l’aéroport Charles de Gaulle. C’est une compagnie sur laquelle nous comptons aussi bien sur cette opération d’envergure que sur le développement de lignes vers les grandes capitales européennes. Nous mettrons des synergies en place entre Air Corsica et la CCI pour développer harmonieusement ce projet. »
 
La clientèle internationale concernée
Même propos de la part d’Air France-Hop par l’intermédiaire de Mme Abraham qui a présenté l’essentiel de ces enjeux dans le court courrier et qui développé une panoplie d’offres commerciales et les explications qui vont avec pour établir « la meilleure liaison possible avec Roissy pour bien afficher notre ambition de croissance vers la Corse » a-telle précisé, et d’ajouter : « La nouvelle clientèle en correspondance à Charles de Gaulle va pleinement profiter de ces offres, c’est un véritable challenge que nous engageons en partenariat avec Air Corsica et la CCI de Corse du Sud. »
Voilà en tout cas une initiative qui va toucher la grosse clientèle internationale, cela ne fait pas l’ombre d’un doute, tant sur l’avant que sur l’arrière saison touristique. C’est à ce niveau que doit intervenir une entente parfaite entre les différents partenaires. C’est en tout cas le point de vue de Jean André Miniconi :
« On ne peut pas faire intervenir les compagnies aériennes si, de notre côté, nous n’avons rien à proposer. Sur un dossier parallèle qui rejoint fort bien la même voie de développement économique de notre région, nous allons commencer à réfléchir sur le développement de produits hors saison, de produits divers avec les acteurs professionnels. Des contacts ont d’ores et déjà été établis avec les organisations patronales et autres organisations de loisirs. Les acteurs ne font pas défaut, sans parler des offices et des agences de tourisme.  C’est tout un travail de concertation qu’il nous faut établir et des réunions sont programmées pour monter et faire connaître ces produits sur Internet. C’est l’acteur principal, le vecteur de communication idéal du tourisme. A nous de bien faire le travail. »
 
La demande pour la Corse est importante
Autre intervenante de la compagnie Air France, Mme Dal Mas, qui parle d’ouverture de la Corse vers le reste du monde :
« C’est en effet la grande ouverture de l’île vers le monde extérieur. Nous avons un grand réseau mais nous n’arrivions pas à le toucher via Orly alors même qu’il y a une véritable demande pour la Corse. De nombreux pays trouvent la Corse extraordinaire mais si l’on doit faire le trajet entre Roissy et Orly, cela en décourage plus d’un. C’est une constatation évidente. Le fait d’avoir le transit à Roissy est quelque chose d’extrêmement important. Nous avons fait en sorte que la connectivité soit bonne à la fois sur une bonne partie de l’Europe et en même temps sur quelques très long courriers pour la simple raison qu’il y a une forte demande. Notre objectif est d’avoir plus de 30% de passagers en correspondance sur ces vols et vraiment, nous aurons les arguments pour gagner notre pari en 2016. Cela nous permettra en plus d’investir pour l’année prochaine. » 
 
Principales rotations
Air France : Ouverture du 28 mai au 15 octobre. Un E 90 tous les samedis.
Du 11 juillet au 26 août, un E 90 les lundis et vendredis et enfin du 3 au 24 août, un E 90 tous les mercredis.
 
Air Corsica : la compagnie corse complètera l’offre Air France en scellant un partenariat en code-Share par l’ajout d’un A 320 tous les mercredis du 29 juin au 27 juillet et du 31 août au 28 septembre.
 
J.F.V.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 21:58 Ajaccio : Un poids-lourd se couche dans un rond point

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:23 Ajaccio : Un semi-remorque se couche au rond-point !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Economie
Charles Monti | 03/06/2016 | 4065 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Economie
Philippe Jammes | 09/05/2016 | 3594 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 10