Corse Net Infos - Pure player corse

La CTC et la transition énergétique : Le projet est en route !


Rédigé par le Jeudi 16 Mars 2017 à 19:22 | Modifié le Jeudi 16 Mars 2017 - 22:32


Ségolène Royal a annoncé, dans un courrier adressé au président du Conseil exécutif de Corse, le lancement de la consultation pour l'appel d'offres qui désignera celui qui réalisera le Schéma Gazier, produit d'une longue réflexion. Satisfaction unanime aujourd'hui au Conseil énergétique de l'air et du climat (CEAC), qui se réunissait à l'Assemblée de Corse... Explications avec Fabianna Giovannini, en charge du dossier.


@Agence d’Aménagement durable, d’Urbanisme et d’Energie de la Corse
@Agence d’Aménagement durable, d’Urbanisme et d’Energie de la Corse
Le Conseil énergétique de l'air et du climat (CEAC) est une instance consultative qui permet de rassembler un certain nombre d'acteurs - élus, syndicats ou organisations - qui travaillent dans le domaine de l'énergie. Jeudi, cette réunion avait pour but d'évaluer l'avancée d'un certain nombre de dossiers depuis le dernier CEAC du mois de juin 2016, ouvert par Ségolène Royal, de passage dans l'île.


A l'époque, la ministre avait notamment annoncé la réalisation du Schéma gazier, permettant l'abandon du fioul lourd et préparant une transition énergétique progressive.
Au programme du conseil de jeudi : le bilan de ces huit derniers mois concernant ce Schéma, ainsi que l'évolution des objectifs de la Programmation pluriannuelle de l'Energie  (PPE) en matière d'énergies renouvelables et de maîtrise de la demande énergétique. 
 
  
En ligne de mire : une transition énergétique avec l'abandon définitif du fioul lourd à l'horizon 2023, et une autonomie totale d'ici 2050.

 
Interview de Fabianna Giovannini, Conseillère exécutive & Présidente de l'AAUC,
l'Agence d'Aménagement durable de planification et d'Urbanisme de la Corse

Une très bonne nouvelle annoncée aujourd'hui ?

En effet : le projet d'arrivée du Gaz est sur les rails : Le COPIL (Comité opérationnel) l'a confirmé : madame la ministre a annoncé, dans un courrier adressé au président du Conseil exécutif, le lancement de la consultation pour l'appel d'offres qui désignera celui qui réalisera le Schéma Gazier. Pour rappel, il s'agit d'une barge d'approvisionnement en gaz au large de Lucciana, relié à un gazoduc appelé Cyrénée qui  va traverser la Corse jusqu'au Vazzio et qui alimentera les deux centrales thermiques. L'objectif est de tourner définitivement la page du fioul lourd.

L'abandon du fioul lourd d'ici 2023 : une étape importante selon vous, peu ambitieuse pour d'autres qui espéraient une transition rapide vers les énergies nouvelles : qu'en est-il exactement ?

En effet l'arrivée du gaz n'est qu'une étape, importante pour la Corse mais transitoire. Elle nous permettra de préparer au mieux le déploiement et le développement surmultiplié des énergies renouvelables, avec pour ambition une autonomie énergétique en 2050.  Cette autonomie devra se reposer sur ces énergies renouvelables: le solaire, l'éolien, etc...

Une question qui revient souvent : pourquoi ce choix d'investir tant d'argent et de temps dans le gaz aujourd'hui, plutôt que se diriger directement vers les énergies renouvelables ?

Ça aurait été très compliqué : on part d'une dépendance totale de la Corse aux énergies fossiles. L'étape transitoire était selon moi nécessaire, et si le fioul léger était intéressant dans un premier temps il coûte très cher. La PPE envisage l'autonomie énergétique à l'horizon 2050, donc c'est bien une trentaine d'années qu'il faut compter pour arriver à la fois à diminuer notre consommation énergétique et développer les EnR. (les énergies renouvelables ndlr.) 

Ces deux axes forts vont construire l'autonomie énergétique ! Alors bien entendu, au début on peut juger que cela démarre doucement, mais plus on va annoncer plus cela va aller vite. J'espère personnellement que l'on atteindra l'autonomie énergétique bien avant 2050, et je pense que c'est très réalisable si l'on travaille correctement... Mais on ne peut pas passer du fioul lourd aux EnR. d'un seul coup, ça ce n'est pas possible.

En êtes-vous certaine ? Je veux dire par là : avez-vous étudié toutes les possibilités ?

A l'occasion du renouvellement des centrales thermiques qui étaient trop vieilles, on avait donc le choix entre et rempiler pour 50 ans et continuer d'utiliser du fioul lourd, car utiliser du fioul léger revient trop cher, ou cette méthode: c'était le choix du mouvement nationaliste d'abandonner définitivement le fioul lourd et la pollution qu'il engendre.

Il faut savoir aussi que, même si aujourd'hui on n'en parle pas, le gaz sera utile demain y compris pour l'alimentation en gaz des communes. Ce n'est pas un investissement inutile : il est important en termes de Santé publique, d'environnement et de sécurisation de l'approvisionnement énergétique de la Corse. 

Mais, ensuite, le vrai objectif reste la transition future du gaz aux énergies renouvelable, et que celle-ci se fasse le plus rapidement possible.




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 23 Octobre 2017 - 00:41 ACA-GFCA : Histoire d’une rivalité

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie




Derniers tweets
Corse Net Infos : Ville-di-Paraso : Près de 2 000 hectares parcourus par les flammes https://t.co/UFW8MkySdt https://t.co/AlCa6VNWVB
Lundi 23 Octobre - 09:00
Corse Net Infos : ACA-GFCA : Histoire d’une rivalité https://t.co/X59faIgXFi https://t.co/2Y2AcnUX8a
Lundi 23 Octobre - 00:54
Corse Net Infos : Les premiers plants d'oliviers nustrali plantés par les enfants de l'Accueil de Loisirs de Nebbiu-Conca d'Oru https://t.co/3qLL4LHZwu
Dimanche 22 Octobre - 23:40
Corse Net Infos : Luna park Ajaccio: venez découvrir le Roller Bowl https://t.co/IVi0XWnbM0 https://t.co/rRy3Ur983q
Dimanche 22 Octobre - 23:30


Newsletter







Galerie
Légionnaire
Légionnaire
Feu Balagne
Feu Balagne
Arcodeca-Lycée Jean Nicoli
Arcodeca-Lycée Jean Nicoli
Fête de la Science à Lisula
Fête de la Science à Lisula
CRAB XV
CRAB XV
Corsican Circuit
Corsican Circuit
Lumio
Lumio
Lumio
Lumio