Corse Net Infos - Pure player corse

La CCIT 2B, l'Adie et le RSI au service des autoentrepreneurs


Rédigé par le Samedi 7 Juin 2014 à 18:15 | Modifié le Samedi 7 Juin 2014 - 18:57


Informer les candidats à l'auto-entrepreunariat , accompagner ceux ont adopté ce statut et ceux qui veulent aller au-delà : c'était le but de la réunion organisée vendredi à l'hôtel consulaire de Bastia par la CCIT de Bastia et de la Haute-Corse, l’ADIE (Association pour le droit à l’initiative économique), le RSI (Régime social des indépendants) et la RAM.


Yvan Franchi, Vanessa Sicurani et Elisabeth Dominici : Au service des auto-entrepreneurs
Yvan Franchi, Vanessa Sicurani et Elisabeth Dominici : Au service des auto-entrepreneurs
Yvan Franchi, directeur de la délégation régionale de l'Adie,  Elisabeth Dominici chargée de mission au RSI et Vanessa Sicurani, du centre de formation des entreprises de la CCIT 2 B, ont pu ainsi, tout à loisir, répondre aux questions de nombre d'auto-entrepreneurs de la région bastiaise ou qui aspirent à gagner ou à quitter le statut avec l'aide et le soutien des trois organismes. Mais aussi faire le bilan des actions menées. Yvan Franchi en dresse un bref tableau

- L'action de l'Adie ?
- En Haute-Corse, l'Adie a accordé en 2013 près d'une soixantaine de micro-crédits dont près de 50% étaient à destination de personne qui ont opté pour le statut d'auto entrepreneur, c'est dire son importance en Corse.

- Mais a-t-il encore un avenir ?
- Il tend à se développer et s'il est idéal pou tester l'activité projetée, on fait  quand même comprendre à nos interlocuteurs, qu'il est bien de basculer sur le régime général. C'est l'objet de ce type de réunion.

- De quoi a t-il été question ?
- Aujourd'hui avec l'Adie nous présentons le microcrédit parce que les gens qui sont auto-entrepreneurs trouvent souvent portes fermées auprès des banques. Et comme c'est vraiment notre cœur de métier de les aider après le refus des banques, nous les aidons à obtenir un financement pour développer leurs activités.

- Vous les accompagner aussi ?
- Au-delà de cela nous proposons un accompagnement à ces mêmes personnes lorsque leur chiffre d'affaires leur permet de les amener vers le régime général. Mais avant cela ,avec notre panel de produits, nous pouvons les aider dans le cadre de leur activité. Nous pouvons,par exemple, proposer une micro assurance automobile qui permet aux auto-entrepreneurs de bénéficier d'une responsabilité civile professionnelle : c'est bon à savoir car, s'ils ont un accident avec leur véhicule personnel dans le cadre de leur activité, les assurances ne les couvriront pas.
Il s'agit d'un partenariat négocié au plan national avec Macif-Axa qui colle parfaitement à la réalité de l'autoentrepreneur
Autre possibilité mais il en est bien d'autres : le micro crédit personnel pour le retour à l'emploi. Il permet aux personnes qui n 'ont pas de véhicule ou de formation, par exemple, mais qui ont la volonté d'aller vers une activité, d'accéder à l'emploi. 

Toutes une série d'actions menées avec le soutien de l'Adec, des deux conseils généraux de Corse, la communauté d'agglomération de Bastia.
Et le concours de la CCIT 2B et le RSI qui ont contribué, dans le cadre de leurs compétences respectives, à éclairer la lanterne de leur auditoire.






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 09:15 Festa di a Nazione in Miomu : A scola canta è incanta

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85504 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40930 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348