Corse Net Infos - Pure player corse

L'impresa sì : Une semaine sur l'envie d'entreprendre avec l'Adec


Rédigé par le Mercredi 11 Mai 2016 à 16:35 | Modifié le Jeudi 12 Mai 2016 - 02:02


Les temps changent. Les méthodes aussi. A l'Adec (Agence pour le développement économique de la Corse), en tout cas les choses bougent. Sous l'impulsion de Jean-Christophe Angelini l'agence bouillonne d'idées qui ne tardent pas à être mises en pratique. Les dernières sont toutes contenues dans L'impresa sì, six opérations en une et qui vont toutes tendre de Furiani, dès lundi, à Bastia vendredi, en passant par Aiacciu, Carghjese et Portivecchju, à donner l'envie d'entreprendre


Jean-Christophe Angelini et les "pilotes" de L'impresa sì
Jean-Christophe Angelini et les "pilotes" de L'impresa sì
L'impresa sì, qui se déroulera du 16 au 21 Mai, a été présentée mercrredi à l'Hôtel des Mouettes sur la route des Sanguinaires à Ajaccio.
Pas question de prendre pour autant du bon temps - la météo n'était d'ailleurs pas au rendez-vous - pour Jean-Christophe Angelini et ses collaborateurs et agents de l'Adec qui vont porter l'opération sur les fonts baptismaux la semaine prochaine.
Le Tout est parti d'un constat : celui de l'évolution du nombre de créations d'entreprises en Corse en 2015 : 3,9% (6,4% en Corse-du-Sud contre 1,5% en Haute-Corse).
Les chiffres sont parait-il encourageants mais encore insuffisants
.Ainsi en Corse, une personne sur trois est dans la population active, une personne sur quatre à un emploi, une personne sur six travaille dans le secteur privé et 30% de la valeur ajoutée est issue du secteur public.
Dans un tel contexte, l'enjeu est donc à la fois de renforcer la création d'entreprises à potentiel de croissance et des emplois, mais aussi de créer un environnement  favorable au secteur privé.
C'est un peu tout cela qu'a développé mercredi matin Jean-Christophe Angelini à l'heure de la présentation de la semaine de L'impresa sì.


Mais plutôt que mener des actions ponctuelles, le président de l'Adec et son équipe ont décrété une opération d'envergure sur toute une semaine qui, adossée à autant d'événements, se déroulera successivement à. Furiani, Ajaccio, Cargese, Porto-Vecchio et Bastia, l'objectif poursuivi étant d'essayer de donner ou redonner le goût d'entreprendre dans l'île.
"Les talents ne manquent pas en Corse. Des sociétés corses développent aujourd'hui des concepts qui ont un retentissement international"  a rappelé le président de l'Adec qui, dans le cadre de L'impresa sì, devenu un label et une identité au service de l'économie, entend durant une semaine " encourager et promouvoir la création d'entreprise et l'envie d'entreprendre".


On ne va pas vous détailler ici le programme de ces six jours mais un calendrier dense attend les protagonistes de ces journées et le public qui devrait adhérer en nombre à cette première semaine qui ne restera pas sans lendemain.
Pour l'heure, avant un développement complet de l'évènement sur lequel CNI va revenir, en donnant la parole aux "pilotes" des événements programmés aux quatre coins de l'île, il faut savoir que du 16 au 21 mai, du lundi au samedi donc, l'Adec va, à partir d'autant d'événements régionaux, encourager, promouvoir et susciter l'esprit d'entreprendre.
Cela se fera aussi bien à l'occasion du tournoi international de Football de l'AJ Biguglia,et la table ronde sur l'économie et le sport qui suivra au stade Armand-Cesari,  que lors de l'opération Entreprendre pour Apprendre qui à Ajaccio confronte les  jeunes à l'économie ou bien encore à l'occasion de la journée de Porto-Vecchio axée sur l'économie et la culture qui aura pour cadre la cinémathèque.
Mais la silver économie marquée par l'inauguration de l'Ehpad de Cargese, l'entrepreunariat féminin avec un workshop virtuel au Palais des congrès d'Ajaccio, la langue corse sur le marché de Bastia puis à l'espace coworking seront aussi développés et encouragés au cours de cette semaine L'impresa sì, avec l'ambition - cela a été répété à l'envi mercredi à Ajaccio - de placer le développement économique et l'esprit d'entreprendre au centre des débats animés par de grands noms, et d'encourager de belles initiatives porteuses de richesses et prometteuses en terme d'emplois.
Les initiatives sont là. Il convient de les encourager. De les soutenir. De les accompagner. A terme, les emplois devraient suivre.
L'impresa sì ? Il fallait y penser.
Nous vous en reparlerons.



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Economie
Charles Monti | 03/06/2016 | 4063 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Economie
Philippe Jammes | 09/05/2016 | 3589 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 10