Corse Net Infos - Pure player corse

L'Ile-Rousse : Election mouvementée de Paul Lions à la présidence de la communauté de communes


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Vendredi 18 Avril 2014 à 13:24 | Modifié le Vendredi 18 Avril 2014 - 22:34


Paul Lions, maire de Corbara a été élu vendredi matin président de la Communauté de Communes du Bassin de Vie de l’Ile-Rousse. Au cours de cette séance très mouvementée, le nouveau président a décidé de ne pas suivre l’ordre du jour en demandant le report au 25 avril de l’élection des vice- présidents et membres des commissions. Décision qui n’a pas été du goût de l’opposition ironisant sur les capacités de la nouvelle équipe à gouverner. Cette élection, tout comme celle des municipales de L’Ile-Rousse pourrait faire l’objet d’un recours.


L'Ile-Rousse : Election mouvementée de Paul Lions à la présidence de la communauté de communes

Pourtant, tout avait bien commencé ce matin à 10h30 lorsque Hyacinthe Mattei, président sortant souhaitait à tous la bienvenue, avant de céder la parole à Josée Martelli, doyenne de l’assemblée. Cette dernière adressait ses félicitations aux nouveaux élus, avant de constituer le bureau pour l’opération de vote du président.
Comme prévu Paul Lions, maire de Corbara et Hyacinthe Mattei, conseiller municipal d’opposition à  l’Ile-Rousse étaient candidats. En revanche, Josée Martelli qui avait pourtant annoncé sa candidature par voie de presse se retirait.
C’est sans surprise avec  15 voix pour et 8 contre que Paul Lions était élu.
Ce dernier remerciait l’assistance avant di de rappeler que sa candidature avait été décidée dans un souci d’apaisement, de consensus et de dialogue selon un processus de présidence tournante.
Paul Lions affichait ensuite sa volonté de construire et de poursuivre les dossiers en cours mais aussi de travailler dans la transparence.
Il devait par ailleurs marquer afficher son souhait de construire un organe délibérant qui soit le plus représentatif de cette assemblée.
«  J’ai conscience que nous sommes en train d’écrire un nouveau chapitre de notre vie communautaire. Je vous remercie de cette marque de confiance. C’est un défi personnel que je vais m’efforcer de relever au mieux, dans l’intérêt de tous et plus particulièrement des habitants du bassin de vie ».

Une suspension de séance
Alors que tout se déroulait dans le meilleur des mondes, la tension montait d’un seul coup lorsque Paul Lions décidait de ne pas suivre l’ordre du jour de la convocation en demandant à l’assemblée de reporter au 25 avril prochain l’élection des vice-présidents et des membres des commissions.
Le ton montait, l’opposition exigeait que l’ordre du jour soit respecté. Certains élus ne manquaient pas d’ironiser sur les capacités à gouverner de la nouvelle assemblée. Le ton montait et les accrochages se multipliaient. Finalement, une suspension de séance était décidée afin de se concerter sur le nombre de vice-présidents à élire.
Dans les couloirs, le climat était houleux et les échanges verbaux virulents.
A la reprise de séance alors que l’on croyait procéder enfin à l’élection des vice-présidents, à la surprise générale, Paul Lions décidait de maintenir sa décision de reporter la séance au 25 avril et demandait à l’assemblée d’entériner ce choix.
Finalement, après de nouveaux échanges durs, c’est dans la confusion la plus totale que la séance était levée.
Nul doute que l’on n’a pas fini de parler de cette élection.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85183 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40759 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345