Corse Net Infos - Pure player corse

Ghislain Printant : " On est venus pour la gagner !"


le Samedi 11 Avril 2015 à 01:51 | Modifié le Samedi 11 Avril 2015 - 03:45


Ça y est. C'est le jour J. Le Sporting va disputer sa cinquième finale nationale. Ce sera au stade de France comme en 2002. Mais avec, cette fois, le soutien de près de 25 000 des siens qui ont investi la capitale par le voie des airs, le mer, les chemins de fer, la route. Oui.Ce samedi le stade de France aura l'accent corse. On espère qu'il sera plus fort encore à l'heure où le rideau tombera sur la 20e finale de la coupe de la Ligue qui avait débuté par la même affiche en 1995 !


Le Sporting a pris ses marques vendredi après-midi au stade de France.
Un entraînement comme il l'aurait fait à l'Igesa. Avec au bout de cet énième rendez-vous de la semaine la double conférence d'avant match avec pour interlocuteurs des journalistes Ghislain Printant et un joueur, ici Yannick Cahuzac, le capitaine du Sporting.
Un cérémonial comme on a l'habitude à Furiani.
Mais ce vendredi après-midi c'était dans le cadre grandiose du stade de France et à la veille d'une finale nationale celle de la coupe de la Ligue.
Un grand moment pour le club qui possède le plus petit budget de Ligue 1.
Mais ce n'est pas pour autant que Ghislain Printant et Yannick Cahuzac font profil bas.
Bien au contraire.
Ils bombent fièrement le torse pour dire l'un que "si Paris était une machine à gagner", le Sporting n'en avait pas moins fait le déplacement "avec des idées et des valeurs" ou à tout le moins qu'il était venu à Saint Denis pour gagner la coupe de la Ligue. Et l'autre pour dire que lui et ses  partenaires allaient tout donner "pour rendre fières toutes les personnes qui nous soutiennent et qui vont se déplacer".
Printant a, déjà, fait de beaux miracles depuis qu'il est à la tête du Sporting. Et on connait la détermination que met à chacune de ses sorties le capitaine bastiais à les réaliser.
Dès lors le PSG  pourrait  alors connaître quelques moments difficiles sur la pelouse de Saint-Denis que les bastiais ont quitté déçus en 2002 pour ne pas avoir véritablement joué leur finale.
Ce samedi sur le coup de 21 heures il en ira autrement.
En tout cas le Sporting et ses nouveaux Lions vont se battre comme l'ont fait tous leurs prédécesseurs lorsqu'ils ont voulu se couvrir de lauriers !
Restait à savoir avec quel groupe le SCB débuterait la rencontre.
On en a bien sûr une bonne idée mais Printant n'a voulu faire qu'une confidence le choix du gardien : ce sera Areola.
Pourquoi ? Parce qu'il l'aura décidé.
Pour le reste on devrait retrouver Cioni, Squillaci, Modesto, Palmieri, Cahuzac, Gillet, Boudebouz, Danic, Kamano, Sio.


Laurent Blanc : "Bastia une équipe qui a du cœur et de l'agressivité"

Le groupe du PSG  
Douchez, Sirigu - Aurier, Camara, Digne, Marquinhos, Maxwell, Silva, Van der Wiel - Cabaye, Matuidi, Pastore, Rabiot, Verratti - Bahebeck, Cavani, Ibrahimovic, Lavezzi, Lucas.

Bastia-PSG : Déjà une longue histoire

C'est face à Bastia que le PSG a joué son premier match officiel à huis clos. Le 26 février 2005, il y a presque 10 ans, Paris s’était imposé 1-0 au Parc des Princes grâce à un penalty de Selim Benachour.

Denis Bauda, le premier joueur du PSG expulsé en première division, a été sanctionné face à Bastia (0-3) le 8 août 1975.

David Luiz a débuté sa carrière parisienne face à Bastia, le 16 août 2014 au Parc des Princes (victoire du PSG sur le score de 2-0).

Carlos Bianchi est le meilleur buteur du PSG face à Bastia (7 buts en 4 rencontres). Il devance Luis Fernandez et Zlatan Ibrahimovic (six buts), puis Mustapha Dahleb (5 buts).

Avant sa défaite (4-2) à Furiani et le doublé de Julian Palmieri le PSG restait sur une série de 9 victoires consécutives face à Bastia. 

23 joueurs ont porté le maillot des deux clubs : Alphonse Aerola, Denis Bauda, Pierre Bianconi, Zoumana Camara, Benoit Cauet, Eric Cubilier, Jean-Pierre Dogliani, Laurent Fournier, Thomas Kokkinis, Yann Lachuer, Mickaël Landreau, Patrice Marquet, Florian Maurice, Bartholomew Ogbeche, Hervin Ongenda, Ilija Pantelic, Michel Prost, Romain Rocchi, Bruno Rodriguez, Jérôme Rothen, Daniel Solas, André Travetto, Franck Vandecasteele.

Le 5 mars 1972, le PSG se déplaçait pour la première fois à Bastia et encaissait un but après seulement 40 secondes de jeu ! C’est un record dans l’histoire du club, un but signé Jean-Pierre Dogliani, qui fera les beaux jours du PSG quelques années plus tard.

Le PSG a inscrit 113 buts face à Bastia, les Corses se positionnent à la 4eme place derrière Lens (142 buts), Sochaux (123) et Lyon (113).

Avant de chuter à Furiani  le PSG restait sur une série de 4 succès à Bastia en Ligue 1 : 1-0 le 23 mai 2004, 2-1 le 2 octobre 2004, 4-0 le 22 septembre 2012 et 3-0 la saison dernière, le 8 mars 2014.




S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse




Derniers tweets
Corse Net Infos : Volley Ligue A 1ère journée : Le GFCA manque le coche face à Poitiers (2-3) https://t.co/8LAqdFpiZm
Mercredi 18 Octobre - 00:05
Corse Net Infos : La Corse, un laboratoire naturel de pointe pour l'observation des orages et des éclairs https://t.co/zh4HHMpMrh https://t.co/AMhoetfFW9
Mardi 17 Octobre - 23:14
Corse Net Infos : Sécheresse : La FDSEA de Haute-Corse s’inquiète de l’absence concrète de réaction de l’Etat https://t.co/6qe2eUkV46
Mardi 17 Octobre - 22:40
Corse Net Infos : Balagne : Bientôt le Premier festival "Benista Etoiles Symphoniques" https://t.co/UaiCUwKY65
Mardi 17 Octobre - 22:30


Newsletter






Galerie
GFCA-Poitiers
GFCA-Poitiers
Collège Maria Ghjentile
Collège Maria Ghjentile
comunauté
Mairie de Propriano
Arte Mare
Arte Mare
IMG_3483
IMG_3482
IMG_2896
IMG_2895
Finosello
Finosello
Congrès Pompiers
Congrès Pompiers