Corse Net Infos - Pure player corse

François-Xavier Acquaviva conduira la liste « Calvi Altrimente » aux municipales


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Samedi 11 Janvier 2014 à 23:51 | Modifié le Dimanche 12 Janvier 2014 - 01:43


Au cours d’une réunion publique qui s’est déroulée ce samedi soir à l’hôtel Régina, à Calvi, la liste d’opposition Calvi Altrimente, a annoncé qu’elle serait à nouveau candidate aux prochaines élections municipales de Calvi. Au cours de cette réunion Stéphane Serra, leader de la liste d’opposition a annoncé que pour des raisons professionnelles il ne souhaitait pas se représenter et a symboliquement passé le relais à François-Xavier Acquaviva. Ce dernier a dévoilé les grandes lignes de son programme qui s’articule autour du slogan : « Une majorité pour vivre à l’année »


François-Xavier Acquaviva conduira à Calvi la liste d'opposition
François-Xavier Acquaviva conduira à Calvi la liste d'opposition

Ils étaient plusieurs dizaines de sympathisants et spectateurs a assister à 18 heures à la première réunion publique de la liste « Calvi Altrimente » qui sera conduite aux prochaines élections municipales de Calvi par François-Xavier Acquaviva.
«  J’ai toujours eu envie de m’investir pour ma ville et pour la Corse. Depuis l’âge de 18 ans je m’implique en politique à travers des réunions et des rencontres. A l’origine de « Calvi Altrimente », Stéphane Serra est amené pour raisons professionnelles à s’absenter souvent de Calvi. Aussi après plusieurs réunions j’ai accepté de conduire la liste aux prochaines municipales de Calvi.
Face à la municipalité en place, nous proposons un autre programme. Depuis maintenant 18 mois, nous travaillons sur celui-ci et nous aurons l’occasion de le développer dans les jours et les semaines à venir.
Notre liste définitive composée d’hommes et de femmes désireux de s’investir pour l’avenir de leur ville et pour les calvais sera présentée au cours de la première quinzaine du mois de février.
»
Auparavant, Stéphane Serra devait prendre la parole pour expliquer les raisons de sa décision de ne pas être candidat en position éligible. « Je me devais d’être honnête avec l’ensemble de mon entourage et les électeurs qui nous accorderont leur confiance au prochain scrutin
 Il dressait ensuite un bilan du travail accompli au cours de ces dernières années, se félicitant au passage de la présence, à une exception près, des élus de l’opposition aux réunions du conseil municipal et de leur mobilisation autour des militants et du collectif  pour dénoncer l’opération des « Rivages de Calvi ».
Enfin, avant de passer le relais à François-Xavier Acquaviva, il s’attaquait à la politique de la majorité.
« Calvi Altrimente, avec les années, a évolué. Au fil des ans passés dans l’opposition, nous avons pu constater le manque d’ambition et de réalisation pour notre chère ville. Aujourd’hui nous ne sommes plus dans l’opposition mais bien dans le projet. Ce dernier tourne autour de la population et de la vie à l’année, d’où notre slogan : « Une majorité pour vivre à l’année. Nous désirons améliorer l’habitat, le cadre de vie, recréer les liens sociaux qui se sont distendus et promouvoir l’économie de la ville dans tous les secteurs d’activité, saisonniers ou non ».  précisait le leader de la liste « Calvi Altrimente ».
Au cours de la réunion, avec Hélène Ambrosini, Marie-Françoise Casinelli et Ghjulia Robicon,François-Xavier Acquaviva reprenait les grandes lignes du programme

"Oui à l’accès à la propriété, non à la SPLM (Semexval)"
« Une unité architecturale entre la vieille ville et les abords permettrait une meilleure vision de notre ville. Des programmes d’aide à la reconstruction ou à la réhabilitation des logements en ville et à la citadelle seront mis en place pour des logements à l’année. La ville continuera un programme d’accès à la propriété mais en supprimant les accords avec la SPLM (ex SEMEXVAL).Nous inciterons les promoteurs à réserver 40%(aujourd’hui environ 10%) des nouvelles constructions pour des logements à l’année. Les critères d’attribution des logements sociaux à loyer modéré seront mieux contrôlés, en faveur, comme il se doit, des personnes en difficulté, et principalement résidant déjà en Balagne.
Nous allons faire entrer l’école dans l’ère moderne du numérique et faire en sorte que les plus jeunes bénéficient du soutien municipal dans leur vie scolaire et extrascolaire.
Nous aurons une politique de gestion rigoureuse, reverrons les impôts pour inciter les gens à rester ouvert à l’année et faire reculer les inégalités. Une renégociation du contrat avec Veolia est nécessaire pour une eau moins chère et une station d’épuration plus efficace .Nous avons la volonté d’insuffler une véritable politique de transport, par une meilleure offre aérienne et le retour des ferries. Le port de plaisance doit être développé en harmonie, sans léser les gens qui veulent avoir accès à ce dernier.
Nous voulons passer un contrat de développement social et territorialisé pour affiner au mieux les besoins sociaux de notre commune. Un effort conséquent sera réalisé pour les personnes à mobilité réduite, ainsi qu’une politique active pour faciliter la vie aux personnes en difficultés physiques ou sociales.
Nous souhaitons nous occuper de nos espaces verts et, en premier lieu, de la protection de la pinède  qui est un des éléments majeurs de notre patrimoine et un lieu de promenade pour les habitants »

Pour une dynamique culturelle

« Nous voulons redonner à la plage sa beauté et résoudre les problèmes liés à sa fermeture récurrente.
La résolution de la circulation difficile et du manque de places de parking se fera par la création de parkings extérieurs, d’une ligne de bus « électrique » jusqu'à la zone industrielle et par le classement de Calvi en ville résidente.
Nous avons un projet global qui permettra de rassembler les jeunes, les moins jeunes, les familles, en mettant à disposition un espace de vie, de rencontre, par la création d'un centre ville et d'un pôle administratif assortis d’un parking, d’une salle polyvalente, d’un jardin et d’une aire de jeu.
Nous allons créer une réelle dynamique culturelle qui comprendra l’accompagnement des acteurs associatifs et un soin particulier pour la valorisation du patrimoine. Une réflexion avec les associations sportives sera nécessaire pour utiliser au mieux les infrastructures et identifier leurs besoins .Une révision de l’utilisation du complexe sportif et l’amélioration des services urbains seront envisagés avec la communauté des Communes.
La promotion du bilinguisme est possible, notamment par la signalétique urbaine déjà préparée, conformément à la charte de la langue corse adoptée par le conseil municipal en 2009, et non appliquée à ce jour.
La signature de la « charte anticor » est la garantie de notre volonté de transparence et de probité 
»
A l’issue des interventions, un débat s’instaurait entre le public et les candidats..




Dans la même rubrique :
< >

Bastia | Ajaccio | Centre Corse | Balagne | Côte orientale | Sud Corse | Communiqués municipales


Menu







Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





 


LE FIL ACTU
VIDEOS LES + VUES
85559 vues - Charles Monti