Corse Net Infos - Pure player corse

Fourrière animale : Etude en cours pour une implantation à Furiani


Rédigé par Philippe Jammes le Jeudi 17 Mars 2016 à 18:52 | Modifié le Vendredi 18 Mars 2016 - 01:47


Une réunion de concertation avec les associations de protection animale de la région bastiaise s’était tenue en novembre dernier et il avait alors été décidé d’initier une démarche administrative visant à améliorer la gestion du service actuel de la fourrière animale et de monter le projet d’une fourrière/refuge.


Fourrière animale : Etude en cours pour une implantation à Furiani
L’actuel site se trouve sur la commune de Ville-di-Pietrabugno et accueille environ 50 animaux par an (3 à 5 /mois pendant 8 jours). Mais ce site, situé sur un terrain privé loué jusqu’à fin 2016,  est inadapté et doit être libéré au 31 décembre et remis en état au plus tard le 30 mars 2017.
Par ailleurs la décision du tribunal administratif du 19 novembre 2015 demande l’application de la fermeture du refuge situé sur le même site. Dans ce contexte, François Tatti, le président de la CAB,  a indiqué ce jeudi que l’institution allait s’engager pour une action en deux temps. Dans le droit fil des conclusions du cabinet d’études Géomorphic portant sur l’analyse de sites potentiels d’installation d’une fourrière, le bureau de la CAB a décidé, sous réserve de son inscription budgétaire, d’examiner la faisabilité technique, juridique et financière de la construction d’une installation classée fourrière et/ou fourrière-refuge sur un terrain appartenant à la CAB à Fornacina  sur la commune de Furiani.


Dans l’attente de l’éventuelle faisabilité de ce projet ou du choix d’une autre implantation, la CAB a annoncé ce jeudi par la voix de son président François Tatti, qu’elle entendait  régulariser et améliorer la situation du service de fourrière sans surcoût.  
Elle va déjà faire le choix d’un prestataire pour réaliser la mission de gestion de la fourrière.  L’attributaire du marché de prestations de service à venir devra assurer, entre autres, l’accueil des animaux remis par les services de police ou les pompiers, leur nourrissage et entretien durant 8 jours ouvrés, des actes vétérinaires, la recherche de leurs propriétaires.  
A l’issue des 8 jours ouvrés, les animaux non réclamés par un propriétaire seront confiés à une association de protection animale, dans le cadre d’une convention tripartite entre la CAB, le prestataire et une des associations de protection animale agréées par la CAB dans le cadre d’un appel à partenariat.  
La CAB lancera cet appel à partenariat avec des associations de protection animale portant sur la prise en charge des animaux à la sortie de la fourrière, la conduite d’actions concernant les chats libres, la réalisation de soins vétérinaires que la CAB ne pourrait supporter, et la communication sur le respect des animaux et les devoirs des maîtres.




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 21:26 Et si on mangeait du grillon pour ce réveillon?

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85330 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40807 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346