Corse Net Infos - Pure player corse

Café-philo de Bastia : D’où vient le mal ?


Rédigé par le Lundi 19 Juin 2017 à 16:05 | Modifié le Lundi 19 Juin 2017 - 16:20


Le Café des Palmiers a fait raisonner vendredi, avec le Café-philo de Bastia. D’où vient le mal ? Était la question posée pour l’occasion. Les participants, venus nombreux en cette veille de l’épreuve de philosophie du baccalauréat, ont su apprécier les échanges qui, parfois, disons-le, ont été véhéments. En parallèle à la sortie du 4ème numéro de « Soleil, magazine en toute philosophie », pensé, rédigé, illustré par des auteurs corses, et portant sur la même question, de nombreux de ses contributeurs étaient également présents.


Café-philo de Bastia : D’où vient le mal ?
Ghjuvan-Lucca Lucciani, professeur agrégé de philosophie, rédacteur corsophone pour la rubrique « Triptyque des Nations » du magazine, a, en guise d’entrée en réflexion, introduit le café-philo par un chant corse, une sérénade… Les participants, jeunes et moins jeunes, étaient conquis. Les coeurs se sont ouverts, les esprits éveillés. L’échange à vocation philosophique pouvait commencer. C’est au tour de Jean-François Pietri, également professeur agrégé de philosophie, rédacteur dans « Soleil magazine » de présenter la question.
 

Les échanges vont bon train, avec force et profondeur. Les participants ont été nombreux à prendre la parole. Ainsi, Pierre-Louis Pompanon, participant aguerri du Café-philo de Bastia,  prend la deuxième parole, et pose la question de la définition de ce que l’on entend par le terme de « mal » relayé aussitôt par Victoria Guilliotiez. Plusieurs définitions ont été posées, toutes aussi pertinentes, mais parfois contradictoires et très subjectives ! Difficile dans ce cas d’avancer dans la réflexion avec clairvoyance ! Mais d’où peut bien venir le mal ? De quel mal parle-t-on ? Vient-il de l’homme ? De la nature ? L’homme est-il foncièrement mauvais ? Est-il l’unique contributeur aux maux de ce monde ? Comme le laisse entendre un des participants. Marie-Reine Graziani participante investie du Café-philo de Bastia suggère l’idée de la relativité du mal, que tout n’est que question de point de vue… Et de bonne ou mauvaise volonté. Autrement dit, le mal ne serait pas une fatalité mais une simple affaire de volonté !
 

Le Café-philo de Bastia s’est conclu après ses 90 minutes d’échanges abordant le champ religieux, politique, celui de la conscience… La saison des cafés-philo se termine sur une note plus que positive et encourageante pour la rentrée prochaine, dont la programmation est déjà en cours d’élaboration. Des idées ? Un désir de rejoindre l’équipe organisatrice ? Contactez-nous ! Le Café-philo de Bastia est ouvert à tous sans aucune distinction, aucun niveau n’est exigé. Alors n’hésitez plus, venez !
Soleil, magazine en toute philosophie est disponible à Bastia à la Librairie Album, Papi, le tabac-presse de Toga et de la Rocade (Furiani). 
 
Contacts :
Page du Café-philo de Bastia :
https://www.facebook.com/Cafe-Philo-de-Bastia-1568631153357990/
Téléphone :
0627575620






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 23 Août 2017 - 21:29 Bastia : A Bucciata Bastiaccia c’est parti !

Mercredi 23 Août 2017 - 17:45 Lucciana : Barbara, 23 ans, Miss Elégance Corse

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 90107 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 47261 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 39401 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 423