Corse Net Infos - Pure player corse

Blocage de la "Corsica Linea" à Marseille : "Deux poids, deux mesures" selon Paul Trojani


Rédigé par le Mercredi 6 Janvier 2016 à 15:50 | Modifié le Mercredi 6 Janvier 2016 - 16:06


Le "Stena Carrier" n'a pas accosté à Marseille. François Padrona président du consortium a introduit, mercredi, un référé auprès du tribunal administratif pour que soit mis à cette situation. Dans le même temps Paul Trojani, président de la CCI de Bastia et de la Haute-Corse fait entendre sa voix pour dire, lui aussi, sa réprobation.


Blocage de la "Corsica Linea" à Marseille : "Deux poids, deux mesures" selon Paul Trojani
Si prompt a donner des leçons d’honnêteté, de morale et de rigueur à la Corse et aux Corses, voici que l’Etat montre, une nouvelle fois, à Marseille, au grand jour, un visage de compromission et de partialité qui n’honore ni ses représentants en PACA, ni bien sûr et c’est plus grave, le pouvoir central et donc le Gouvernement.
Ainsi, depuis deux jours à Marseille, des troubles manifestes à l’ordre public, des atteintes aux libertés fondamentales d’entreprendre, de  circuler, de travailler,  des délits répétés à l’encontre de biens privés et des entraves de tous ordres aux services publics, sont perpétrés sous le regard passif des autorités préfectorales des Bouches du Rhône.

Le Port est une nouvelle fois mis sous coupe réglée par la CGT Marseillaise avec comme seule réaction des pouvoirs publics une bienveillante compréhension manifestée à l’endroit des grévistes bloqueurs.
Tout ceci nous conduit donc à constater une situation absurde et scandaleuse ou l’Etat ne respecte plus le droit, ou l’ordre n’est plus celui de la République et ou les intérêts de la Corse et des Corses sont sacrifiés sur l’autel du confort, et plus probablement de la carrière, des autorités préfectorales marseillaises.

La coupe est pleine, tout ceci est inacceptable, nous devons réagir, nous allons réagir.
Dès jeudi, après que le Tribunal Administratif  saisi en référé se soit prononcé, que personne n’en doute ni ici en Corse ni à Marseille, nous allons prendre nos responsabilités et nous allons réagir comme notre conscience l’exige.



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85288 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40792 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345