Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : L'Arinella première plage du département labellisée par Handiplage


Rédigé par le Jeudi 7 Août 2014 à 17:26 | Modifié le Jeudi 7 Août 2014 - 19:48


La vie n'est pas toujours facile quand frappé par un handicap vous voulez, comme tout le monde, profiter des bains de mer. La ville de Bastia s'est penchée sur le problème et a convié l'association handiplage a valider ou pas, en fonction des dispositions prises sur le terrain, l'action menée dans ce sens par la collectivité. Jeudi matin au terme de sa visite la délégation de Handiplage composée de Ramon et Brigitte Espi a pu tester les aménagements réalisés sur la plage de l'Arinella. Pour, in fine, lui conférer le label 2. Une décision appréciée par Leslie Pellegri, adjointe au maire de Bastia, déléguée la santé et au handicap.


Leslie Pellegri (3ème à partir de la gauche) : Satisfaite après la visite de la délégation de Handiplage
Leslie Pellegri (3ème à partir de la gauche) : Satisfaite après la visite de la délégation de Handiplage
- Pourquoi cette démarche ?
- Nous avons demandé à l'association handiplage de venir labelliser la plage de l'Arinella. Nous allons obtenir le niveau 2 sur 4. C'est un véritable  "plus" pour nous de travailler avec cette association car elle nous apporte son expertise - elle a déjà labellisé plus d'une cinquantaine de plage au niveau national. - et son avis est important sur le choix du matériel et sur ce qu'il reste encore à faire pour améliorer l'Arinella sur ce plan. 
Le label Handiplage pour l'Arinella, c'est, aussi, un "plus"  en terme de lisibilité puisque il sera signalé sur les supports et guides. Sur place le panneau indiquera  également aux bastiais, mais aussi aux touristes à mobilité réduite, les équipements dont ils pourront disposer sur la plage. C'est la première du département de Haute-Corse à obtenir ce label.

- De quels types d'équipements s'agit-il?
- Il y a tout d'abord la voirie avec les places de stationnement, le cheminement aux normes jusqu'au tapiroule qui permet au fauteuil roulant d'atteindre le bord de la plage. Il y a aussi le fauteuil tiralo - fauteuil transat amphibie destiné aux personnes à mobilité réduite - qui permet à ces personnes, avec l'aide des hommes du poste de secours du Sdis, de profiter de la plage et de l'eau.

- Jusque-là ça se faisait comment ?
- Il y a avait quelques petites choses mais la bonne volonté des maîtres-nageurs-sauveteurs permettaient aux personnes affectées par un handicap de profiter malgré tout des bains de mer. Pour la personne à mobilité réduite le but est d'être indépendant et autonome. Désormais ils pourront l'être sans rencontrer le moindre problème. 

- Que reste t-il encore à faire dans ce domaine ?
- Pour atteindre le niveau supérieur, il nous reste à aménager des vestiaires, une zone ombragée près de la plage et à former le personnel qui, est certes volontaire et efficace, mais qui pour l'instant n'est pas vraiment formé pour cela. Nous allons voir avec le Sdis - puisque l'Arinella est une plage conventionnée - comment dispenser cette formation qui n'excède pas une journée. Après quoi on pourra ambitionner le niveau supérieur avant d'envisager le quatrième et dernier niveau avec la pose du système d'audioplage qui permet à des personnes mal ou non voyantes de se baigner librement, en toute autonomie, et dans des conditions de sécurité optimales.

- La plage de l'Arinella ?
- C'est la seule plage de Bastia. Nous en avons fait une priorité en terme d'accessibilité et en terme de propreté et d'entretien. On ne peut pas dire que rien n'avait été fait dans ce domaine, mais cela manquait peut-être de coordination et de visibilité. 
C'est en passe de changer…


L'histoire de Handiplage

"C’est au hasard d’une lecture dans le magazine « Déclic » que nous avons appris que l’Hôpital Marin d’Hendaye (64) faisait prendre des bains de mer à ses résidents. En tant que voisins (nous habitons sur la Côte Basque), nous nous sommes rendu sur place et gentiment le personnel de l’hôpital nous a accompagnés à l’eau, comme ils le faisaient pour les résidents. Pour nous c’était formidable ! Nous avons alors voulu faire partager cette joie aux copains" racontent sur Handiplage ses deux créateurs/

"Le site étant réservé aux malades de l’hôpital, nous sommes allés voir M. Lassallette, maire d’Hendaye, qui nous a alors suggéré de créer une association pour organiser la baignade de nos camarades.

Handiplage est née et nous nous sommes fortement investis dans la recherche de contacts pour installer et développer des sites d’accueil pour personnes à mobilité réduite sur les plages du littoral."

Aujourd'hui Handiplage qui a labellisé 57 plages, c’est...

… Ramón Espi, président, dessinateur industriel
« Handicapé à la suite d’un accident de moto, depuis 20 ans je vis en fauteuil roulant, et j’essaie de conserver les mêmes activités qu’avant l’accident. Je pratique le sport et la musique. J’aime voyager, aller à la plage avec ma famille et mes amis. »

… Et Brigitte Berckmans, vice-présidente, agent EDF
« I.M.C (Infirme Moteur Cérébral - maladie de little). Étant petite, aidée par mes parents, le problème de l’autonomie ne se posait pas. Aujourd’hui, je vis avec mon compagnon et je souhaite m’épanouir de la manière la plus indépendante possible. »

Email : handiplage@handiplage.fr





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 23:13 National Le CAB victime d'un doublé de Sangaré

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85534 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40954 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348