Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : Laurent Marcangeli dresse un état des lieux de la ville


Rédigé par Lydie Colonna le Samedi 12 Octobre 2013 à 23:44 | Modifié le Vendredi 22 Novembre 2013 - 10:50


C’est sur la rocade, dans un café restaurant du même nom, que Laurent Marcangeli a tenu sa première conférence de presse, un mois tout juste après sa déclaration de candidature à la mairie d’Ajaccio. Il s’agit en ce 12 octobre 2013, de faire un point sur la situation actuelle de la ville d’Ajaccio, tant au niveau financier que social.


Laurent Marcangeli et toute son équipe
Laurent Marcangeli et toute son équipe
Entouré de tout ceux qui le soutiennent, Laurent Marcangeli s’est montré très déterminé. Il le précise d’entrée, il ne s’agit pas de faire de polémique, « énoncer, pas dénoncer ». Le député veut juste présenter aux ajacciens et ajaccienne, la réalité des chiffres, la situation financière mais aussi la situation sociale de la ville aujourd’hui et de la communauté du pays ajaccien.
Il ne fait qu’une présentation froide des chiffres, les habitants d’Ajaccio en tireront les conclusions seuls. Les chiffres ne sont pas bons, moins bons encore que ceux d’avant 2001, "lorsque l’actuelle municipalité a pris en charge la gestion de la ville". De 2002 à 2008, les dépenses de frais de fonctionnement ont augmenté de 17 millions d’euros. Et pourtant le personnel municipal se plaint : "pas de dialogue social, pas de titularisation, des mauvaises conditions de travail …6 directeurs généraux des services se sont succédé tout au long de ces 13 années".
Les impôts locaux n’ont pas augmenté, certes mais rien que la taxe d’ordures ménagères "a augmenté de 16 millions d’euros."

Laurent Marcangeli
Laurent Marcangeli
Le candidat à la mairie l'affirme : "la situation de la ville est inquiétante et va obliger son conseil municipal, s’il est élu, à la rigueur." La première chose à faire sera de réaliser "un audit financier,  un audit social et un audit immobilier". Il le promet aussi, le personnel municipal aura un conseiller dont "la seule fonction sera de veiller au bon fonctionnement de ses services". Personne ne sera débauché, ça aussi Laurent Marcangeli le certifie « il faudra nettoyer, mais sans casse humaine ».
Laurent Marcangeli, un candidat qui "ne veut pas mentir aux citoyens, qui ne veut pas se mentir", qui sait que" la tâche sera difficile" mais qui assure qu’avec le travail de toute son équipe, "le défi est réalisable".
Il dit ne pas avoir de compte à régler, son seul souhait est de "devenir maire d’Ajaccio et si les ajacciens et ajacciennes lui témoignent leur confiance dans les urnes en mars 2014", et qu'il ne sera pas candidat à sa propre succession aux élections législatives en 2017.



Bastia | Ajaccio | Centre Corse | Balagne | Côte orientale | Sud Corse | Communiqués municipales


Les plus récentes
Ajaccio
Manon Perelli | 01/02/2015 | 2821 vues
00000  (0 vote)
Ajaccio
Vanina Bruna | 31/03/2014 | 2636 vues
00000  (0 vote)
1 sur 4