Corse Net Infos - Pure player corse

Aiacciu Cità Corsa et le parking Campinchi : La reprise des travaux devient indispensable


le Samedi 27 Décembre 2014 à 17:53 | Modifié le Samedi 27 Décembre 2014 - 18:04


La liste Aiacciu Cità Corsa s’est rendue sur le site du square Campinchi, samedi matin, pour y dénoncer l’immobilisme et les rivalités purement politiciennes autour de ce projet. Corsica Libera considère qu’il ne faut pas se laisser développer l’extérieur d’Ajaccio au détriment du cœur de la cité. Le mouvement préconise la piétonisation du centre ville. La découverte des vieux quais Napoléon n’est qu’un prétexte car on pourrait les monter ailleurs et poursuivre les travaux.


Aiacciu Cità Corsa et le parking Campinchi : La reprise des travaux devient indispensable
« Non seulement on ne peut plus se garer à Ajaccio mais désormais on ne peut même plus circuler. »
Cette phrase résume parfaitement l’ambiance dans laquelle se trouve aujourd’hui la cité Impériale. Paul Leonetti et ses colistiers ont tenu conférence de presse, samedi matin, sur les lieux même de la discorde pour dénoncer ce lascia corre qui ne fait qu’aggraver la situation de la ville et de son centre historique : « Aujourd’hui, nous nous trouvons au cœur de la cité devant des palissades et l’ex futur parking. Ici, sur la place du marché, au pied de la mairie, face au port, ce qui devrait être le centre de la vie sociale et de l’animation culturelle d’Aiacciu est devenu un no man’s land où disparaît l’âme de la ville. Alors que pendant ce temps, 60 000 M² de surfaces commerciales avec parking sortent de terre à Caldaniccia. La situation est gravissime et nous ne pouvons rester immobiles. Corsica Libera est pour la reprise des travaux pour sortir de la situation de paralysie qui pénalise la vie quotidienne de tous les Ajacciens. »
 
Piétonniser le centre
Le mouvement nationaliste se fixe comme objectif la piétonisation du centre ville afin qu’il joue pleinement son rôle d’animation, de développement et de convivialité : « Le centre d’Aiacciu a des atouts que la périphérie n’aura jamais : le caractère, l’histoire, le patrimoine. A nous de le valoriser. Il peut et doit devenir une ville-musée en lieu et place d’une ville-mouroir. Nous ne pourrons jamais garer toutes les voitures devant les magasins mais nous pourrons offrir aux Ajacciens ce que les citadins viennent chercher dans leur ville partout en Europe : un cadre de vie qui ne soit pas banal comme l’est par nature une zone commerciale qui peut toujours être pratique mais n’aura jamais d’âme. »
Aiacciu Cità Corsa estime que la piétonisation est possible si les aménagements nécessaires sont réunis. Des itinéraires de contournements sont prévus, notamment pour le centre, des voies pourraient être réservées pour les transports collectifs afin que les bus puissent respecter les horaires, ainsi que des parkings pour stocker les voitures des résidents et à garer celles des travailleurs, des clients des commerces et des touristes : « C’est un choix de société car il illustre notre refus de la banalisation. »   
J. F.



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 00:26 Derby : Notion obsolète ou rivalité bien réelle?

Bastia | Ajaccio | Centre Corse | Balagne | Côte orientale | Sud Corse | Communiqués municipales


Les plus récentes
Ajaccio
Manon Perelli | 01/02/2015 | 2821 vues
00000  (0 vote)
Ajaccio
Vanina Bruna | 31/03/2014 | 2636 vues
00000  (0 vote)
1 sur 4