Corse Net Infos - Pure player corse

Xavier Bertrand à Ajaccio pour une reconquête d'une majorité par l'UMP


Rédigé par le Mardi 7 Mai 2013 à 02:06 | Modifié le Mardi 7 Mai 2013 - 08:21


Tous les représentants de l’UMP corse et 350 militants et sympathisants, ont accueilli ce lundi, Xavier Bertrand à Ajaccio pour une réunion publique au Palais des Congrès. La date anniversaire du 6 mai, a été choisie a dessein pour marquer les un an d’un gouvernement de gauche « incompétent », mais aussi pour marquer le départ d’une reconquête des Français, que le bilan catastrophique de François Hollande rend plus aisée. Marcel Francisci, Laurent Marcangeli, Camille de Rocca Serra et Sauveur Gandolfi-Scheit ont tour à tour pris la parole pour fustiger cette première année de gouvernance, où tout « se casse la gueule » : sécurité, pouvoir d’achat, emploi….. Autant de raisons pour lesquelles l’UMP doit s’unir et se responsabiliser, afin de gagner la première bataille qui sera celle des municipales. av


Xavier Bertrand à Ajaccio pour une reconquête d'une majorité par l'UMP
Xavier Bertrand prendra à son tour la parole, assurant tout d’abord que Laurent Marcangeli sera le prochain maire de la ville d’Ajaccio : "de par ses qualités qui sont de réunir et d’être porteur de projet, il reste le meilleur des candidats."
Les promesses de Hollande pour la Corse sont restées vaines, "choquant"!  dira t-il, comme les propos d’Emmanuel Valls sur les Corses, qui disait, la veille, que la violence est enracinée dans la culture corse. « Qu’il se taise, puisqu’il ne connait ni la Corse ni les corses ! »
Revenant sur les Arrêtés Miots, il trouvera logique que  toutes les successions qui ont été ouvertes avant le 1 janvier 2013, soient réglées sans aucun frais, "pour pouvoir stabiliser le passé." Au passage Xavier Bertrand ne se prive pas d'égratigner. « Les promesses inconsidérées de Paul Giaccobi à ce sujet resteront vaines, puisque celui-ci n’a plus de poids politique à Paris. »
« Un an après la France va encore plus mal, l’emploi s’est dégradé, le déficit aussi, la délinquance et le sentiment d’insécurité n’ont cessé de progresser ».
Xavier Bertrand ne voit pas une crise en France, mais quatre. La première, économique et sociale, avec un chômage qui a doublé depuis le changement de gouvernement, la deuxième morale, avec une gauche moralisatrice et l’on pense alors à  Cahuzac.
La troisième crise est sociétale avec une France qui n’a jamais été aussi divisée qu’aujourd’hui. La crise politique est la dernière à être citée, « née d’une présidence faible ». « La France se conjugue avec l’intérêt général et rien d’autre ! »
« Dans la cinquième république avec la place et le rôle de l’Etat, quelqu’un qui n’a jamais été ministre aura les plus grandes difficultés à exercer la fonction présidentielle, il ne sait pas comment fonctionne l’appareil d’état. Quand on fait confiance uniquement à la technostructure, aux énarques, on ne risque pas  d’imaginer des solutions nouvelles et on ne risque pas d’avoir l’audace et le courage, pour permettre à notre pays de rester la cinquième puissance mondiale » a souligné Xavier Bertrand. « L’échec des socialistes ne suffira pas à nous ramener la confiance d’une majorité française. Il faut écouter les remarques de ceux qui nous on fait confiance et que l’on a déçu. »
Evoquée aussi la situation de l’UMP qui a frôlé la disparition de sa famille politique en Novembre dernier. Une nouvelle élection est annoncée pour septembre prochain mais Xavier Bertrand dit ne pas en vouloir, demandant qu’uniquement  deux questions soient posées aux adhérents : " « Car les seuls vrais patrons de l’UMP sont les adhérents
En conclusion, et avant les questions du public, il souhaitera que le parti ne se divise plus et fasse des propositions sur les sujets sensibles : l’emploi, les retraites, l’économie, l’entreprise, l’école avant de rappeler que
« les seules élections qui comptent à mes yeux sont les municipales et les européennes, qui doivent mobiliser toutes les énergies à l’UMP. »





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 22:20 Volley Ligue A : Le GFCA s'impose face à Sète

Corse | Entretiens | Elections | Institutions


Les plus récentes
Corse
Nicole Mari | 11/09/2013 | 5938 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Corse
Charles Monti | 22/08/2012 | 4418 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 11