Corse Net Infos - Pure player corse

Voyage d’étude dans les Cévennes pour l’AUE et l’ADEME sur la thématique du bois énergie


Rédigé par le Lundi 19 Juin 2017 à 15:31 | Modifié le Lundi 19 Juin 2017 - 16:02


Une délégation corse composée de dix participants - quatre élus ou représentants de Communes (Cozzano, Serra-di- Scopamène, Lévie, Cristinacce et Evisa), un bureau d’études/AMO (Solertia), deux animateurs bois énergie (Communes forestières et Silvacoop), et les partenaires (AUE/ADEME) - a participé récemment à un voyage d’étude à Cendras dans les Cévennes les 6 et 7 juin à dernier sur la thématique du bois énergie


Voyage d’étude dans les Cévennes pour l’AUE et l’ADEME sur la thématique du bois énergie
A la demande de quelques premières communes forestières, pionnières en Corse dans le développement de petites chaufferies bois communales et souhaitant s’auto-approvisionner à l’échelle locale, en s’engageant dans la structuration d’une filière d’approvisionnement en « circuits-courts », un voyage d’études a été organisé par l’Agence d’Aménagement durable, d’Urbanisme et d’Energie de la Corse et l’ADEME dans les Cévennes.
En effet, la visite d’opérations plus anciennes sur le continent, les échanges et retours d’expériences auprès d’autres acteurs se sont avérer non seulement enrichissantes, mais décisives pour le passage à l’action.
Un des moyens prioritaires d’action est de développer une filière bois-énergie durable, qui valorise les ressources locales en bois. Cette filière performante au niveau environnemental doit constituer un des moteurs économiques des territoires via l’approvisionnement local et la structuration de circuits-courts

Visite d’une chaufferie communale au bois énergie à Cendras
La commune de Cendras a installé en 2010 une chaufferie automatique à bois-déchiqueté pour chauffer plusieurs bâtiments publics en substitution d’une énergie fossile coûteuse. Elle a été suivie tout au long de son projet par la Mission Bois Energie Gard / Lozère, portée par les Chambres de Commerce et d’Industrie du Gard et de la Lozère.
Une particularité de ce projet est l’utilisation par la commune de sa propre ressource forestière. De plus, elle fait appel à une association d’insertion locale pour la production du combustible. Un modèle de circuit-court qu’il convient également de développer.

La CTC et l’ADEME initiateurs de plusieurs appels à projets
Depuis 2012, les appels à projets accompagnent le développement de la filière Bois Energie. Les enjeux sont importants au regard des problématiques actuelles d’approvisionnement énergétique de la Corse, de préservation de l’environnement et de développement local.
Les appels à projets devaient poursuivent divers objectifs.
Notamment contribuer à la structuration de la filière bois-énergie, génératrice d’emplois en milieu rural,
Favoriser l’émergence et le développement de filières courtes d’approvisionnement de combustibles issus de ressources locales, tout en améliorant la gestion forestière, contribuer aux objectifs d’augmentation des ENR dans le mix énergétique de la Corse tels que définis par le SRCAE, la PPE, et la loi de transition énergétique, en visant à terme l’autonomie énergétique de la Corse en 2050, concourir à la diminution de la vulnérabilité énergétique de la Corse en réduisant les importations d’énergies fossiles, ainsi que les émissions de gaz à effet de serre associées, et induire sur le long terme des économies financières pour les collectivités et s’inscrire naturellement dans la stratégie de développement de la filière bois.
Ils ont rencontré un certain succès et de nombreuses communes en milieu rural ont aujourd’hui pu initier un projet, telles que Cozzano, Serra-di- Scopamène, Lévie, Pietrosella, Cuttoli, Vivario, Sartène, Ghisonaccia, Aléria, Moca Crocce, Monacia d’Aulène, Bélgodère…
 
Le projet Dynacorsebois
Le projet Dynacorseboisa été lauréat à l’AMI Dynamic en 2016. Cet AMI constitue un levier pour permettre de rattraper le retard de la filière forêt-bois en Corse, malgré un potentiel forestier considérable à mettre en valeur. Un des objectifs principaux du projet est d’inciter et d’accompagner la mise en place de nouvelles chaufferies bois dans la région, aujourd’hui trop peu nombreuses, tout en améliorant la structuration d’un approvisionnement durable et respectant la hiérarchie des usages du bois, afin de créer des débouchés pour l’ensemble des acteurs de la filière.

Enfin, 2 nouveaux animateurs bois énergie ont été financés fin 2016, auprès de la coopérative forestière SILVACOOP et auprès des Communes Forestières. Ces actions d’animation s’inscrivent en continuité des actions qui seront développées dans le cadre du projet DYNACORSEBOIS, ainsi que dans le cadre du soutien aux maîtres d’ouvrages ayant répondu à l’AAP bois énergie. Les conseillers bois énergie sont chargés d’animer la filière (sensibilisation, information, formation, réseaux d’acteurs, …), de structurer la mobilisation de la ressource et d’accompagner les maîtres d’ouvrage souhaitant développer des chaufferies bois collectives.
.
La délégation                 
Mairie de Serra-di-Scopamèna                
Louis ROCCA SERRA, 1er Adjoint
Philippe SAMPIERI, Conseiller municipal
Mairie de Cristinaccia                                
Antoine VERSINI, Maire (+ PNRC)
Mairie de Cozzano                                      
 Jean-Jacques CICCOLINI, Maire
Mairie de Lévie
Don Napoléon DE PERETTI DELLA ROCCA, Maire
Mairie de Evisa
Jean-Jacques GIANNI, Maire (et représentant des CoFor)
Silvacoop           
Louis MOULENC, animateur Bois Energie (+ AMI Dynamic)
ADEME
Camille FABRE, Directeur
Christophe LEGRAND, Ingénieur Energie
ONF      
Alain CHAVENON




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 90107 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 47261 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 39401 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 423