Corse Net Infos - Pure player corse

Une avenue Pascal-Lota pour l'escale inaugurale du… Pascal-Lota à Bastia


Rédigé par le Jeudi 15 Juin 2017 à 14:46 | Modifié le Jeudi 15 Juin 2017 - 20:06


L'escale inaugurale du Pascal-Lota - 13ème navire de la flotte de Corsica Ferries - à Bastia, a été l'occasion pour la compagnie de définir sa politique pour 2017 et à la municipalité de la ville d'inaugurer une avenue Pascal-Lota, une belle façon de rendre hommage non seulement au fondateur de la compagnie mais aussi, et surtout, à un homme profondément attaché à sa ville.


"Merci à Pierre Savelli et au conseil municipal de Bastia qui ont permis à Corsica Ferries de transférer, en l'espace d'un fraction de seconde son siège avenue Pascal-Lota."
Pierre Mattei, le président du directoire de Corsica Ferries, l'a dit lors de la conférence de presse qui a précédé les deux cérémonies de la matinée, puis l'a répété sur le coup de 12 heures à bord du Pascal-Lota où une foule d'invités était venu assister à la traditionnelle remise de la médaille de la CCI au pacha de la superbe et belle unité de la Corsica Ferries.
Le Palais de la Mer où la compagnie à son siège à Bastia est, en effet, désormais situé sur l'avenue Pascal-Lota qui part du rond-point de l'ancien  hôpital de Toga et longe tout le port jusqu'au rond-point Noguès.
Un transfert qui s'est opéré au terme d'une inauguration, rythmée par les d'allocutions, du maire de Bastia, Pierre Savelli ponctuée d'applaudissements soutenus pour saluer la mémoire de Pascal Lota, du sculpteur Gabriel Diana auquel on doit l'œuvre (voir par ailleurs) permanente qui a été inaugurée ce jeudi matin sur l'avenue rebaptisée, et de Frédéric Lota, le fils du fondateur de la Corsica Ferries (notre vidéo) qui, entouré des membres de sa famille, a retracé, en termes émouvants, les grandes étapes de la vie et les décisions qui ont marqué  la vie de PascalLota mais, aussi, dit quel était son attachement à sa ville natale.
A deux pas de là, les navires à qua, sirènes bloquées, ont salué aussi à leur façon cet hommage de la ville de Bastia à l'armateur dont la sculpture de Gabriel Diana perpétue désormais le souvenir.

Une proue de navire qui dépasse les frontières…

En réalisant cette sculpture Gabriel Diana a voulu rendre hommage au "grand timonier" et au "grand visionnaire" que fut Pascal Lota.
La sculpture représente "une proue de navire artistiquement stylisée qui dépasse les frontières et outrepasse, en force, ce mur qui la contient et pointe vers l'Italie qui fut sa toute première destination" a expliqué le sculpteur. 
"En guise de pavillon, au plus haut de l'œuvre, flotte une tête de Maure en bronze fondu. Tel un flambeau, porte à bout de bras cette figure hautement identitaire, a été réalisée dans le matériau le plus noble pour la sculpture, l'érin. 
Eternel, dur, impitoyable, cet alliage résiste au temps depuis 7 000 ans. C'est de bonne augure pour la compagnie de navigation que Pascal Lota a fondé et toujours dirigé depuis son île, depuis sa Corse qui la vu naître, sa Corse qui la vu grandir et qu'il a toujours aimé jusqu'à ne jamais vouloir que la direction de la Corsica Ferries quitte Bastia"

A venir : Les nouveautés 2017 de Corsica Ferries





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie









Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 89034 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 45938 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 39247 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 404