Corse Net Infos - Pure player corse

Trois équipes de jeunes entrepreneurs défendront la Corse au salon des minis-entreprises à Paris


Rédigé par Pierre BERETTI le Mardi 17 Mai 2016 à 23:40 | Modifié le Mercredi 18 Mai 2016 - 01:27


L’EPA Corsica et l’ADEC ont organisé, mardi, à la CTC le salon des minis entreprises qui a réuni cent jeunes répartis en neuf équipes accompagnés de leurs enseignants et parrains chefs d’entreprise. Trois projets ont été retenus pour défendre la Corse à Paris lors d’une compétition nationale.


Trois équipes de jeunes entrepreneurs défendront la Corse au salon des minis-entreprises à Paris
Dans le cadre de sa semaine dédiée à l’entrepreneuriat « Impresa Sì », l’Agence du Développement Economique de la Corse a mis en valeur la jeunesse insulaire en accueillant le 3ème salon des Minis Entreprises initié par l’association Entreprendre Pour Apprendre (EPA Corsica).
Celle-ci est composée du MEDEF Corse, du Rectorat et de la FFB2A. Cette initiative a permis sur une année scolaire à 350 élèves de collège et lycée et structures d’insertion de mener, réaliser et défendre un projet et de devenir ainsi des graines d’entrepreneurs. Ils ont été encadrés par trente cinq enseignants mais aussi, et surtout, ont bénéficié des conseils d’une vingtaine de chefs d’entreprise qui ont parrainé et "coaché" les projets.
Neuf d’entre eux ont été sélectionnés pour présenter leur travail au salon des minis entreprises insulaires. Il y avait six prix à la clé dont un accompagnement en Couveuse d’Entreprises. Par ailleurs, trois prix seulement donnaient droit au précieux Sésame pour représenter la Corse à Paris lors de la compétition nationale les 7 et 8 juin prochains.

Jean-Christophe Angelini, Président de l’ADEC a tenu à souligner l’importance de promouvoir l’entrepreneuriat auprès de la jeunesse. « C’est un bonheur immense de voir autant de jeunes porter avec énergie et opiniâtreté, abnégation et détermination un projet en mouvement d’une économie qui innove, qui prend des risques. C’est pour nous le plus beau des défis et des encouragements à l’ensemble des politiques que nous avons à cœur d’initier et d’accompagner ».
Les chiffres sont plutôt en faveur de la jeunesse qui entreprend.
En effet, entre 10 à 15% d’entre eux créent leur activité durant leur parcours d’étude, plus de 30% envisagent concrètement de créer ou de reprendre une activité commerciale ou une entreprise et enfin un jeune sur cinq connaît les aides et dispositifs de l’ensemble des moyens publics mis à disposition des créateurs d’entreprise. 

Un enjeu vital de croissance économique

Au-delà du discours d’encouragement, le président de l’ADEC a rappelé combien il était important de miser sur les initiatives privées pour l’avenir de la Corse. « C’est un enjeu capital pour la diversification de notre économie, un enjeu vital de croissance économique, de création de richesse et d’emploi. Il ne faut pas faire de langue de bois dans l’enceinte de l’Assemblée de Corse. L’emploi public a atteint ses limites, il est de notre devoir de vous le dire. N’attendez plus de la collectivité qu’elle puisse pourvoir en terme d’emplois départementaux, territoriaux ou municipaux. Ce temps là est révolu au sens où c’est l’entreprise privée qui va désormais tirer le développement, tirer la croissance et donner à chacune et à chacun des moyens de s’épanouir dans son environnement professionnel et familial »

Un discours écouté religieusement par la centaine de jeunes venus défendre leurs projets. Des initiatives défendues donc par l’EPA dont le représentant Serge Santunione a expliqué le but premier au-delà de la compétition à savoir réunir le monde entrepreneurial et l’éducation nationale « qui se boudaient depuis trop longtemps ». Au terme de la journée, la remise des prix a été particulièrement émouvante pour les jeunes entrepreneurs, certains hurlant de bonheur et d’autres versant quelques larmes de joie.
Beaucoup d’émotions aussi du côté des élus qui se sont pris au jeu de la victoire célébrant ce moment avec les plus jeunes à l’image de Gilles Siméoni, président du Conseil exécutif les embrassant, les félicitant et se mêlant à eux. Ce dernier qui a toujours défendu sa vision du peuple corse comme étant une communauté de destin, s’est dit particulièrement touché par les paroles d’un jeune marocain arrivé sur l’île depuis un an et demi qui lui a confié que c’était une fierté de représenter prochainement la Corse à Paris.
Une journée bien éprouvante pour les cents jeunes présents qui ont enchainé les démonstrations de projet auprès d’un jury attentif et qui s’est finie autour du verre de l’amitié avec encore de belles aventures entrepreneuriales à espérer. 

Le palmarès :
Prix Spécial Coup de cœur du jury : Naturableu, Collège St Joseph à Bastia
Prix spécial : senario, LP Jules Antonini
Prix Impresa Si : Arc-En-Ciel, LP Finosello
 
Retenus pour défendre leur projet à paris :
Champion Régional Collège : ECOrsePlage, Collège de la Casinca, Folelli
Champion Régional Lycée : 41.8 Technologies, Lycée Fesch
Champion Régional Initiative Emploi : Dolce d’Isula, Ecole de la deuxième chance




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85582 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40975 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 349